Sympa

Ce chien est le maire d’une communauté en Californie et son adorable mandat nous a fait fondre d’admiration

--35
164

Pour de simples mortels, la “démocratie” signifie gouverner le peuple, mais pour Idyllwild, une communauté de l’État de Californie, elle signifie la gouvernance de tous les résidents, dont les animaux. C’est pour cela que lors de la recherche d’une personne qui représente leurs intérêts, cette ville a nommé le chien Max II comme dirigeant et maire.

Sympa souhaite te raconter cette histoire totalement insolite de gouvernance qui nous a laissés sans voix et qui nous a fait dire : “Woah !”.

Un maire pas comme les autres

Le maire Max II, Maximus Mighty-Dog Mueller II pour les événements officiels, est un chien de race golden retriever qui a été élu depuis 2013 en tant que maire d’Idyllwild, une communauté de l’État de Californie, aux États-Unis, après que son prédécesseur, le maire Max, de la même race, est mort au cours de son mandat. Mais, que fait un chien au poste de maire ?

Il s’investit pour sa communauté

Le maire Max II se dédie à sa communauté. Il assiste à des événements spéciaux dans son village, fait des apparitions en public pour satisfaire ses électeurs avec ses cravates à rayures ou discute de thèmes d’intérêt avec ses citoyens en fin de semaine à l’arrière de sa camionnette. On ne peut pas dire que le maire n’écoute pas ses électeurs !

L’équipe du maire Max II

De plus, le maire Max II compte sur le soutien d’une équipe de haut niveau composée des adjoints au maire Mitzi et Mickey, deux golden retriever, et sa maîtresse Phyllis Mueller, qui occupe le poste de directrice du personnel. Même les policiers font partie de l’équipe.

Les citoyens voulaient des dirigeants canins

Idyllwild a commencé à choisir des chiens en tant que maire en 2012 dans le but de lever des fonds. Tout résident qui le souhaitait pouvait présenter son chien ou son chat comme candidat à la mairie. Celui qui souhaitait participer aux élections devait collaborer en versant un dollar. Les citoyens d’Idyllwild ont choisi Max parmi 16 animaux de compagnie, le prédécesseur du maire Max II. De plus, la somme totale de 31 000 dollars a été récoltée pour l’organisation Animal Rescue friends (Amis des animaux réfugiés), une institution locale qui aide les animaux.

Voici le maire Max II !

Cependant, au cours de son premier mandat, le pionnier des maires canins, Max, est décédé. Ses propriétaires, Mueller et son mari commencèrent à chercher un remplaçant, qui aurait les mêmes ancêtres que Max. Ainsi, après avoir fouillé les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni, ils ont trouvé Max, Mitzi et Mickey et en sont tombés amoureux. La ville s’est également entichée de Max, et tout le monde le veut comme maire jusqu’à la fin de leur vie. Il leur a rendu cette affection et s’implique chaque jour dans la vie de sa communauté. Il les invite même annuellement à sa fête d’anniversaire.

Son engagement est inébranlable

Ce n’est pas une surprise que les résidents d’Idyllwild en aient décidé ainsi ; Max a réalisé ses fonctions avec brio. De plus, il a juré qu’il “parlerait au nom des animaux de cette montagne, qu’ils soient domestiqués ou non”, et d’être un “modèle à suivre en tant que maire pour tous les chiens, félins et humains”. Et qui pourrait ne pas se fier à cette figure politique ? Après tout, il l’a juré sur sa gamelle de croquettes !

Bonus : Max, petit chiot

Longue vie au maire ! Espérons que les résidents de Idyllwild profitent encore de nombreuses années avec leur maire canin. Connais-tu un autre cas d’animaux dirigeants ? Crois-tu que ce maire parvienne à diffuser les richesses de sa communauté dans le monde ? Raconte-nous ton opinion dans les commentaires !

--35
164