Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces chiens nous prouvent qu’ils sont capables de tout pour avoir à manger

Les chiens ont le pouvoir d’attendrir n’importe qui pour obtenir ce qu’ils veulent, et une fois que quelqu’un tombe sous leur charme, ils reviennent ensuite sans cesse à la charge. Avec leurs mimiques et leur regard à faire fondre un radiateur, nos fidèles compagnons sont capables de nous manipuler — nous avions d’ailleurs déjà fait un article sur le sujet. Il y a même des histoires où des chiens ont profité de leur beauté pour littéralement “arnaquer” des gens, tout ça pour avoir un peu de nourriture et des caresses ! Les petits coquins...

Sympa va partager avec toi aujourd’hui les histoires de quelques chiens qui se sont fait passer pour des animaux sans abri, afin d’abuser de la gentillesse de toutes les personnes qu’ils croisaient sur leur chemin. Ils ont tous fini par être démasqués, mais ils ne semblent pas pour autant regretter leurs espiègleries. À la fin de l’article, tu trouveras même bonus qui te montrera qu’il n’y a pas que les chiens qui savent tromper leur entourage.

Le “Chien-vache”, un grand escroc

Avec ses kilos en trop et son pelage tacheté, cet animal a été surnommé le “chien-vache”, et il a gagné l’affection des étudiants de la faculté de droit de l’Université nationale de Rosario, à Santa Fe, en Argentine. Du lundi au vendredi, ce chien se baladait sur la fac où il obtenait divers cadeaux, caresses et friandises. Plus d’une fois, de nombreuses personnes ont pu témoigner de la manière dont ce “grand escroc” réussissait à obtenir des restes de viande, saucisses, boudin et côtelettes, tous ces plats de viande si célèbres en Argentine.

Cependant, après une “dénonciation” faite par un utilisateur de Twitter, toute la vérité sur cette “crapule” est ressortie au grand jour. Apparemment, la majeure partie des étudiants de la fac de Rosario croyait que le “Perro vaca” (chien-vache) était un chien abandonné qui venait à la fac afin de trouver un endroit pour dormir et un peu de nourriture. Mais en vrai, tout ceci n’était qu’une arnaque !

Selon l’utilisateur de Twitter, ce chien n’avait qu’un objectif : obtenir de la nourriture. Le week-end, le “chien-vache”, véritable star à Rosario, continuait à abuser des gens en allant au Parque España, là où les étudiants qui fréquentent la faculté se retrouvent habituellement. Là, ce petit escroc à quatre pattes continuait à faire semblant d’être un chien errant, attendant que quelqu’un lui donne quelques restes de son sandwich.

Mais cette histoire ne s’arrête pas là. Chaque jour, ce même chien s’arrêtait près d’une boucherie, avec son expression innocente sur le visage, et ne quittait pas les lieux avant que les propriétaires ou les employés ne lui jettent un morceau de viande. Apparemment, il n’était intéressé que par la nourriture, même s’il devait escroquer plusieurs personnes, en différents lieux, pour atteindre son but.

Mais le “chien-vache” a fini par faire tomber le masque. Son véritable nom s’est avéré être Blanqui, et la vérité a éclaté le jour où il a été aperçu avec son propriétaire. Devant toute l’agitation générée par cette nouvelle, son maître a également dû faire une déclaration, et par le biais d’un message publié sur son compte Facebook, il a révélé plus de détails sur la véritable situation de son chien.

Le “chien vache” vivait effectivement dans la rue à un moment donné, et il avait pour habitude de dormir non loin du domicile de ses actuels propriétaires. Après un hiver rigoureux, le couple a décidé d’adopter ce joli petit animal, qui a gardé l’habitude de sortir le soir pour se promener dans les rues, avant de rentrer chez lui pour se reposer sur son confortable matelas. Apparemment, Blanqui ne pouvait pas s’habituer à vivre enfermé toute la journée entre quatre murs, car cela le faisait déprimer. Ses maîtres ont donc décidé de le laisser sortir à sa guise. C’est pour cette raison que le brave toutou aime encore se balader dans les rues et parcs de Rosario, et qu’il n’hésite pas à s’approcher des gens pour recevoir de l’affection.

Addict aux hamburgers

Pendant plusieurs nuits, un chien qui paraissait abandonné s’est approché d’un magasin McDonald’s d’Oklahoma City, aux États-Unis, afin que les clients, attendris par son visage malheureux, lui donnent les restes de leurs hamburgers ou quelques frites. Personne ne pouvait résister à son charme, et c’est pour cette raison que plus d’un client lui a donné à manger.

Cependant, une publication sur Facebook postée par Betsy Reyes, sa propriétaire, a mis fin à cette mascarade du chien “triste et abandonné” qu’il prétendait être. Dans son message, la femme a révélé que l’animal s’appelait Princess, et qu’elle n’était rien de plus qu’une chienne très maligne qui avait trouvé un astucieux stratagème pour apaiser sa gourmandise. Tout comme les utilisateurs des réseaux sociaux, Betsy a été surprise de voir le spectacle que son animal présentait pour obtenir de la nourriture.

La vérité a été découverte lorsqu’un soir, inquiète de ce que faisait sa “Princess”, Betsy a décidé de la suivre pour savoir où elle allait quand elle se sauvait de la maison. La femme ne s’attendait pas à retrouver son animal assis devant le McDonald’s, attendant des hamburgers.

Elle a vite photographié Princess et a décidé de publier l’image sur son compte personnel. Là, elle a demandé aux gens d’arrêter de nourrir sa chienne, parce qu’elle n’obéit pas et s’enfuit tout le temps pour aller manger au McDonald’s. “Ce n’est pas un chien errant. C’est juste une chienne intéressée qui agit comme si elle vivait dans la rue pour que les gens s’apitoient sur elle et lui donnent à manger.” explique-elle.

Vato, le chien qui aime les pizzas

Ce gentil toutou a pour habitude de s’allonger sur le trottoir et de fixer les clients du restaurant qui dégustent leurs pizzas. Plusieurs d’entre eux se disent que c’est un chien errant affamé, et lui offrent donc un peu de leur nourriture. Mais un journal mexicain a montré que la réalité est complètement différente.

Ce chien, qui s’appelle Vato, est surtout fan de pizza, et il sait comment user de ses charmes pour en obtenir une part. Comme les gentils escrocs dont nous avons parlé plus tôt, il a une famille qui l’aime et qui prend soin de lui. Son propriétaire, un sexologue qui travaille dans un cabinet à quelques mètres de la station de métro Nuevo Leon, à Mexico, a adopté Vato alors qu’il n’était qu’un chiot, et depuis, il l’emmène régulièrement travailler avec lui.

Les employés de la pizzeria ont rapporté que le restaurant avait à l’origine des tables sur le trottoir. Ainsi, quand Vato voyait quelqu’un manger, il s’asseyait devant en faisant sa plus belle expression pour que les clients lui donnent à manger.

La mauvaise nouvelle, c’est que manger autant de pizza a fini par avoir des conséquences sur sa santé, et Vato a commencé à souffrir de surpoids et d’arthrite. Son maître a donc été obligé de lui mettre une plaque sur son collier sur laquelle on peut lire : “Ne me donnez pas de pizza, merci.”

Bonus : il n’y a pas que les chiens qui profitent de la gentillesse des gens

Jouer les imposteurs n’est pas réservé qu’aux chiens, ce chat le fait aussi très bien. Son propriétaire l’a d’ailleurs confirmé dans une publication Facebook à laquelle il a joint des photos compromettantes de l’animal.

Cet escroc s’appelle Caifas, et il utilise la pharmacie de son quartier pour faire son petit spectacle. Il fait semblant d’être un chat errant, et attend patiemment que quelqu’un de la pharmacie, qu’il s’agisse d’employés ou de clients, lui donne gentiment à manger.

En découvrant le cinéma de son animal de compagnie, Bracho Torres a immédiatement publié sur son compte Facebook à quoi ressemble la vraie vie de Caifas, qui est loin de dormir sur le trottoir, et qui mange déjà à sa faim. Dans sa publication, l’homme explique que son chat est soigneusement soigné et nourri chaque jour, et qu’il lui donne même un traitement pour une infection des yeux.

Sur les photos publiées par son maître, on peut effectivement constater que Caifas ne manque de rien. Il a à manger, il fait des balades en poussette avec le fils de son propriétaire, il a une panière pour dormir, et il regarde même les matchs de foot à la télévision.

Minnie, un véritable génie

Cette jolie chatte de Netherfield, un quartier de Nottingham, au Royaume-Uni, est dotée d’un cerveau qui lui a permis d’élaborer le crime parfait. Chaque jour, elle sort de sa maison et s’approche d’un magasin d’alimentation local Co-op. Là, elle trompe les clients en leur faisant croire qu’elle est un pauvre petit chat perdu à la recherche de nourriture, selon les déclarations d’Andrea Blower, sa maîtresse.

Chaque client qui vient dans ce magasin n’hésite pas à prendre une photo du célèbre “chat perdu”. L’un d’eux était d’ailleurs le chef du conseil municipal, qui lors d’une visite à Netherfield, a rencontré Minnie, et a publié sa photo sur les réseaux sociaux.

Pendant ce temps, sa famille, qui vit un pâté de maisons plus loin, a essayé plusieurs fois de la faire rentrer chez elle, mais la chatte refuse. Par conséquent, sa propriétaire a décidé de faire un panneau indiquant que Minnie a une famille, et qu’elle n’a pas besoin de nourriture, car elle a tout ce qu’il faut chez elle.

Et toi, que ferais-tu si ton animal de compagnie se faisait passer pour un chien ou un chat errant pour avoir à manger ? Connais-tu d’autres histoires comme celles-ci ? Dis-le-nous dans les commentaires, et si tu as aimé cet article, partage-le avec les personnes de ton entourage !