Sympa

Les propriétaires de chiens ne sont jamais seuls, et ces 22 illustrations chaleureuses le prouvent !

Yaoyao Ma Van As, artiste de talent basée à Los Angeles, aux États-Unis, relate par le dessin sa vie de célibataire avec humour et sensibilité. Accompagnée de son chien Parker, elle nous montre, à travers ses illustrations chaleureuses et inspirantes, que vivre seul puisse aussi avoir des bons côtés et permettre de se développer personnellement, surtout lorsque l'on est l'heureux propriétaire d'un compagnon à quatre pattes...

Chez Sympa, nous avons rassemblé pour toi les meilleures illustrations de l'artiste qui te montreront que les chiens et la solitude sont tout simplement incompatibles.

1. Tu n'as pas besoin d'un réveil si tu as un chien...

2. Tu ne chanteras plus uniquement pour toi quand tu te doucheras...

3. Tu auras droit à de petites surprises de temps en temps :

4. Le chien t'apprendra à partager...

5. ...et te distraire en toutes circonstances

6. Il ajoutera un peu de piment dans ta vie :

7. Tu auras toujours quelqu'un à tes côtés qui souhaite t'aider...

8. ...et quelqu'un en qui tu peux avoir confiance

9. Un chien te soutiendra dans tout ce que tu fais :

10. Tu comprendras que tout ne se passe pas toujours comme prévu...

11. Mais, ensemble, vous pourrez résoudre un tas de problèmes :

12. Grâce à ton chien, tu commenceras à donner de l'importance aux petits moments de bonheur...

13. ...et tu comprendras, qu'en réalité, il en faut peu pour être heureux

14. Et peu importe s'il pleut des cordes...

15. Chaque promenade deviendra spéciale

16. Tu pourras toujours partager avec lui tes aventures :

17. Les moments passés à la plage seront toujours inoubliables...

18. Tu pourras toujours partager tes émotions :

19. Et plein de petits moments de tendresse...

20. Il te comprendra toujours !

21. Tu pourras l'enlacer durant toute la nuit :

22. Il t'offrira un amour inconditionnel !

À quelles illustrations t'identifies-tu ? Raconte-nous dans les commentaires !

Photo de couverture Yaoyao Ma Van As