Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

On ne nous a jamais parlé de ces 9 secrets sur les animaux en classe de biologie ils sont pourtant fascinants

Comment les faucons traquent-ils leurs proies dans un incendie de forêt, pourquoi les zèbres ont-ils des rayures noires et blanches ou combien mesure le plus grand poisson osseux de la planète ? Ce ne sont que quelques exemples qui ne laisseront pas les amoureux de la nature indifférents.S'ils enseignaient ça en cours de biologie à l'école, les élèves ne rateraient certainement plus jamais les cours.

Sympa a rassemblé neuf faits du monde animal qui ont même étonné les scientifiques. Et à la fin de cet article, tu pourras te rendre compte qu'une fois de plus, les animaux sont les rois de la surprise, surtout concernant leur apparence.

1. Les faucons mettent le feu pour faire sortir leurs proies de leurs terriers

Certains oiseaux contribuent à la propagation de feux de forêts. Par exemple, en Australie, les zoologues ont observé à plusieurs reprises que les faucons et les milans transportaient entre leurs griffes des morceaux de bois presque enflammés qu'ils avaient trouvé dans de grands incendies. Le but étant de venir ensuite les jeter dans de l'herbe sèche, créant ainsi un nouvel incendie destiné à faire sortir leur proie de son terrier.

2. La grenouille se congèle entièrement et lorsque le printemps approche, elle se décongèle et la vie reprend son cours

Ceci est une grenouille des bois d'Alaska. Avec l'arrivée du grand froid, elle se congèle littéralement pendant une période de six à sept mois : son corps reste couvert de glace, ses poumons et son cœur cessent de fonctionner mais son sang continue à circuler. Pour survivre à cette rude épreuve, les cryoprotecteurs qu'elle a dans le corps réduisent la température de congélation du sang et d'autres fluides biologiques. Mais dès que le printemps approchera, ces grenouilles "retrouveront la vie" et continueront d'en profiter autant qu'avant.

3. Ce poisson construit des nids d'amour suivant une forme géométrique absolument parfaite

"L'auteur-artiste" de ces mystérieux modèles circulaires au fond de l'Océan Pacifique est un poisson appelé arothron hispidus. Ces modèles de forme impressionnante permettent au courant d'emporter du sable très fin au centre du nid, ce qui est une condition indispensable pour la survie des œufs de ces curieux poissons.

4. La couleur noire et blanche des zèbres n'est pas faite pour se camoufler

Les scientifiques ont découvert que la couleur noire et blanche des rayures des zèbres était efficace contre les taons et les mouches tsé-tsé. Les lignes fines sur son corps rendent le zèbre très peu attractif pour ces insectes, car les ondes de lumière se reflètent sur sa peau.

5. L'alcool aide les poissons à survivre pendant les hivers rudes

Quand le poisson rouge sent l'arrivée du grand froid, son corps se remplit d'alcool éthylique. L'éthanol est fabriqué dans son corps grâce à des protéines spéciales qui transforment l'acide lactique en alcool. Et c'est cette augmentation du taux d'alcool qui empêche les membranes des fines cellules de se rompre, même quand les poissons se retrouvent sous la glace, en attendant des températures plus clémentes.

6. Cet énorme requin ne te mordra jamais

Ceci est un requin pèlerin, le deuxième poisson le plus grand après le requin baleine. On dirait qu'il pourrait engloutir un autre poisson et même un homme en une seule bouchée, mais en réalité, il ne représente absolument aucune menace pour l'homme puisqu'il s'alimente uniquement de plancton, tout comme les requins baleines.

7. Ces varans géants sont parmi les membres les plus faibles du règne animal

Malgré son apparence effrayante et bien qu'il soit le lézard le plus grand de la planète, sa morsure est plus faible que celle d'un chat domestique. Et si le varan voulait vraiment mordre quelqu'un, il se ferait plus mal au crâne et aux mâchoires qu'autre chose. Pour information, cet énorme mais faible animal chasse grâce à sa salive : elle est venimeuse.

8. Le roi des harengs est un poisson incroyablement long

Ce monstre marin fut capturé il y a des années sur l'une des plages de l'île Catalina. Cette incroyable trouvaille s'appelle le roi des harengs ou ruban de mer géant, mesure environ 5,5 mètres de long. Il faut mentionner le fait que ce poisson se trouve dans le livre Guinness des records comme étant le plus long des poissons osseux qui existent jusqu'à présent. Le spécimen le plus grand qui ait été enregistré mesurait 11 mètres de long.

9. Les empreintes digitales des koalas et des humains sont quasiment identiques

À gauche, l'empreinte d'un koala ; à droite, celle d'un homme

Les chercheurs australiens ont découvert que les empreintes digitales des koalas et celles des humains se ressemblaient beaucoup. La similitude est tellement importante que les spécialistes auraient des difficultés à distinguer une personne d'un koala uniquement à travers leurs empreintes digitales puisqu'elles sont très similaires, même sous observation minutieuse au microscope.

Bonus : Ne sont-ils pas mignons ?