Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Selon une étude, certaines personnes aiment leurs animaux de compagnie plus que d’autres êtres humains

Tu connais probablement des gens qui ont plus d’empathie pour leurs chiens ou leurs chats que pour les autres humains. Mais à quoi est dû ce paradoxe ? Des chercheurs de l’Université Northeastern ont voulu en savoir plus à ce sujet et ont découvert que certaines personnes aiment et ressentent plus de compassion pour les chiens que pour les autres êtres humains, particulièrement dans les situations de maltraitance.

Sympa a fait des recherches plus approfondies sur les détails que les chercheurs ont mis en avant sur le sujet pour les partager avec toi. Tu vas ainsi pouvoir comprendre tout cet amour que tu ressens pour ton animal.

En quoi consistait l’étude ?

L’étude, publiée par la revue Society and Animals et menée par les chercheurs Jack Levin et Arnold Arluke, a cherché à découvrir pourquoi certaines personnes se sentaient plus proches des chiens que des autres humains. La recherche s’est concentrée sur la question de savoir si les gens étaient plus angoissés par les mauvais traitements infligés aux animaux ou à un humain. Les chercheurs ont émis l’hypothèse que l’âge de la victime aurait un impact majeur sur la décision. Cependant, ils ont été surpris de découvrir que l’espèce était également un facteur déterminant.

La méthode qu’ils ont utilisée

Pour trouver une réponse, 240 personnes ont été invitées à démontrer leur degré d’empathie pour différentes situations : un adulte ou un enfant brutalement frappé avec une batte de baseball, comparativement à un chiot ou un chien adulte. Ces quatre cas étaient associés à de la maltraitrance. Les élèves ont montré plus d’angoisse et d’empathie pour l’enfant, le chiot et le chien que pour la personne adulte.

Pourquoi les gens apprécient davantage leurs animaux de compagnie

Les auteurs soulignent que les humains ont tendance à se préoccuper davantage de la souffrance des animaux que de la douleur humaine. Ce sentiment ne peut changer que lorsque la victime de la violence est un enfant. Les chiens sont susceptibles d’être considérés comme vulnérables par de nombreuses personnes, quel que soit leur âge. D’autre part, un humain adulte a la possibilité de se défendre et de se débrouiller seul. C’est peut-être aussi parce que les gens aiment les chiens comme s’ils étaient des bébés ou des membres de la famille.

Les résultats obtenus

L’étude a révélé que l’âge est un facteur important lorsqu’il s’agit de personnes, mais pas en ce qui concerne les chiens ou les animaux. De plus, les humains sont plus susceptibles de faire preuve d’empathie si la victime ne peut pas se défendre ou prendre soin d’elle-même. Cependant, bien que beaucoup d’entre eux aient une relation proche avec leurs animaux de compagnie et entretiennent des liens plus profonds avec eux qu’avec d’autres personnes, il est impossible de déterminer si une angoisse aiguë sera toujours ressentie en ce qui concerne les animaux victimes. Les opinions sur ces êtres vivants peuvent varier d’une personne à l’autre et, à leur tour, présenter de nombreuses contradictions.

Que penses-tu de cette étude ? Si on te laissait le choix, qui sauverais-tu ? Une personne ou un animal ? Raconte-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

Photo de couverture bellac43 / Imgur