Sympa
Sympa

10 Faits peu connus sur la couronne de la reine Élisabeth II

Les bijoux de la famille royale britannique sont le symbole de la beauté, du luxe, et surtout, de l’histoire. On retrouve parmi ceux-ci, la couronne impériale d’État, qui a été utilisée lors de la cérémonie de couronnement de la reine Élisabeth II en 1953. Elle est composée de pierres précieuses, de perles, de métaux et d’une cape en velours. Cet accessoire se transmet de monarque en monarque, mais au fil des années, il a subi d’importantes modifications et a laissé derrière lui des faits bien curieux...

Chez Sympa, nous avons compilé pour toi 10 faits intéressants sur la couronne de la reine Élisabeth II que tu ne connaissais peut-être pas.

1. Elle pèse environ un kilo

La couronne impériale d’État pèse environ un kilogramme en raison du grand nombre de pierres précieuses qu’elle contient : diamants, rubis, saphirs et émeraudes.

2. Les matériaux qui la composent

La couronne impériale d’État est composée d’une monture en or ajourée, de près de 3 000 diamants sertis en argent, de 17 saphirs, de 11 émeraudes et d’environ 270 perles. De plus, il y a un grand diamant, ainsi que des rubis et des saphirs qui ornent le devant et le dos.

3. Elle a été remodelée pour être “plus féminine”

Pour le couronnement d’Élisabeth II en 1953, la couronne impériale d’État a été redessinée dans le but de la rendre plus légère et plus féminine pour mieux correspondre à la jeune monarque, âgée de 27 ans seulement. Il existe donc des différences entre le modèle porté par George VI et celui de la reine actuelle.

4. Le rubis central

Les bijoux qui ornent la couronne impériale d’État ont suscité de nombreuses légendes. Sur le devant, se trouve le “Rubis du Prince Noir”. Cette pierre semi-précieuse aurait appartenu à Pierre Ier de Castille, surnommé le Cruel, avant d’être offerte en 1367 à Édouard, prince de Galles, surnommé le “Prince noir”, pour l’avoir aidé à vaincre ses ennemis au combat.

5. Il y a une exposition des “Joyaux de la Couronne”

Les rois et reines d’Angleterre ont entreposé leurs couronnes, robes, orbes, sceptres et autres objets dans la Tour de Londres. Ces objets sont connus sous le nom de “joyaux de la couronne” et sont exposés au public. Plus de 30 millions de personnes ont vu cette grande collection, qui est probablement la collection la plus visitée de Grande-Bretagne, voire même du monde.

6. Elle est utilisée lors d’occasions spéciales

En plus d’être utilisé lors de la cérémonie de couronnement des monarques du Royaume-Uni, le grand bijou voyage chaque année de la Tour de Londres au Palais de Westminster. Cette pièce est portée lors du traditionnel discours d’ouverture du Parlement britannique. Ces dernières années, Élisabeth II a choisi de se passer de cet accessoire dans sa tenue en raison du poids excessif qu’il représente sur sa tête, le jugeant “trop lourd et difficile à manier”.

7. Le diamant central

En 1905, le plus gros diamant du monde a été découvert en Afrique du Sud. La pièce a été baptisée Cullinan et pesait plus de 3 000 carats (environ 600 grammes). En 1907, il a été offert au roi Édouard VII comme cadeau d’anniversaire. Et la pierre précieuse a été coupée en plusieurs fragments. L’un d’entre eux, le Cullinan II ou “Petite Étoile d’Afrique”, est serti au centre de la couronne de l’actuelle reine Élisabeth II et pèse 317 carats.

8. L’histoire de la couronne

Cette pièce a été réalisée pour le couronnement du père de la reine, George VI, en 1937, mais elle est basée sur la couronne conçue pour la reine Victoria en 1838. Le terme “couronne impériale d’État” vient du XVe siècle, lorsque les monarques anglais ont choisi un dessin entouré d’arches pour montrer que l’Angleterre n’était soumise à aucune autre puissance terrestre.

9. Le prix de la couronne

Les joyaux de la couronne ont une valeur collective estimée entre 3 et 5 milliards de livres (entre 3,5 et 5,8 milliards d’euros). Le diamant Cullinan, qui est la plus grande pierre précieuse de la collection, vaut 400 millions de livres sterling (environ 466 millions d’euros). En revanche, il n’existe aucun document officiel indiquant la valeur de la couronne impériale d’État.

10. Trois couronnes pour une cérémonie

En 1953, la reine Élisabeth II a changé d’accessoires tout au long de l’événement, ce qui a donné lieu à un total de trois grandes pièces pour orner sa tête. Tout d’abord, elle a porté la tiare d’État de George IV pour se rendre à la cérémonie. Ensuite, la couronne de saint Édouard a été placée sur la tête de la reine. Et pour retourner au palais de Buckingham, Élisabeth II a porté la couronne impériale d’État.

Laquelle de ces curiosités a le plus attiré ton attention ? Qu’est-ce qui te plaît le plus chez les membres de la famille royale britannique ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Partager cet article