Sympa
Sympa

11 Règles suivies par différentes familles royales que peu de personnes connaissent

Chaque monarchie possède ses propres coutumes, particularités et habitudes concernant les normes qu’elles doivent respecter ou les bonnes manières qu’il faut avoir en leur présence. Quelques-unes d’entre elles sont plus connues que d’autres, mais ce n’est pas pour autant qu’elles sont moins importantes au sein du protocole de chaque règne.

Chez Sympa, nous avons sélectionné plusieurs informations intrigantes à propos de l’étiquette et des protocoles établis dans différentes monarchies.

1. Les princesses japonaises peuvent perdre leur titre en fonction de leur choix amoureux

Les princesses japonaises doivent renoncer à leur titre si elles épousent une personne qui n’appartient pas à la royauté. Nombreuses d’entre elles ont fait ce choix, et l’une des dernières à avoir pris cette décision est la princesse Mako d’Akishino, nièce de l’Empereur Naruhito, qui s’est mariée en 2017 avec un camarade d’université.

2. Certains membres de la famille royale britannique doivent avoir le consentement de la reine Elizabeth II pour prendre certaines décisions personnelles

Les six premières personnes dans la ligne de succession au trône doivent avoir l’approbation de la reine Elizabeth II si elles souhaitent se marier. D’après les lois britanniques, cette autorisation doit être formelle, avoir été déclarée au Conseil et mise à l’écrit, ainsi que tamponnée avec le grand sceau du Royaume-Uni.

3. Le roi du Maroc devrait recevoir le baisemain

Suite à son accession au trône en 1999, le roi Mohammed VI a décidé de laisser de côté certaines pratiques du protocole, comme le baisemain qui devrait lui être donné dans le royaume pour le saluer. Ce détail, parmi d’autres, lui a permis d’être perçu comme un monarque moderne et plus libéral.

4. En Belgique, les rois sont salués de façon amicale

Selon le site officiel de la monarchie belge, contrairement à d’autres règnes, où il faut faire une révérence ou un autre signe de respect envers les membres de la royauté, lorsqu’une personne salue le roi Philippe ou un autre membre, il faut simplement avoir recours à une poignée de main. Cette information est valable également pour les femmes, même la reine, qu’il faut simplement appeler “Madame”.

5. En Thaïlande, il n’est pas autorisé de mal parler du roi

Selon le crime de lèse-majesté de Thaïlande, toute personne qui diffame, insulte ou menace le roi, la reine ou tout autre membre de la famille royale, sera sujet à une peine de prison comprise entre 3 et 15 ans. Selon la constitution du pays, la monarchie est une institution sacrée où le roi doit être adoré et vénéré.

6. Le roi des Pays-Bas ne porte pas de couronne

Les monarques de la maison royale d’Orange-Nassau ne sont pas couronnés au moment de prendre leurs fonctions, ils doivent seulement prêter serment et assister à une cérémonie d’investiture. Néanmoins, la couronne des Pays-Bas est bien présente, aux côtés d’autres insignes royaux, à la “table de créance”.

7. La reine de Jordanie utilise les réseaux sociaux

Contrairement aux autres monarchies, où certains de ses membres n’ont pas le droit d’utiliser les réseaux sociaux, la famille royale de Jordanie ne voit aucun inconvénient à ce que la reine Rania possède un compte Instagram. La femme du roi Abdallah II publie ses activités officielles, mais également des photos plus privées en lien avec sa vie personnelle et familiale.

8. La Grèce possède un roi qui ne règne pas

Bien que la Grèce ne soit plus une monarchie depuis 1974, son seul monarque, le roi Constantin Ier, continue d’être appelé “Son Altesse Royale”. Pour la population grecque, les titres sont indissociables des personnes et n’ont pas de caractère noble.

9. Le Japon ne peut pas avoir un monarque de sexe féminin

Selon la loi de la Maison impériale du Japon, le trône impérial ne peut pas être occupé par une femme, mais seulement par un descendant masculin issu directement de la lignée impériale. Actuellement, cette famille impériale peut être menacée, parce qu’elle n’est composée que de 18 membres, en majorité des femmes.

10. Il ne faut pas toucher la reine Elizabeth II

Contrairement aux membres d’autres monarchies, dont la poignée de main et la bise peuvent être autorisées, personne ne doit toucher la reine Elizabeth II d’Angleterre. Malgré cette règle, nous avons déjà été témoins que certaines célébrités, ou même d’autres chefs d’État, n’ont pas tenu rigueur de cette norme protocolaire.

11. La reine Elizabeth II ne vote pas

En tant que chef d’État, la reine d’Angleterre se doit de rester neutre concernant ses opinions politiques. Par conséquent, elle ne vote pas, bien qu’elle ait un rôle majeur dans les cérémonies et les relations entretenues par le Royaume-Uni.

Avais-tu déjà entendu parler de ces protocoles ? Connais-tu d’autres traditions royales ? N’hésite pas à nous répondre dans les commentaires !

Partager cet article