Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

20+ Faits sur l’actrice Maggie Smith, devenue une star à l’âge de 70 ans

Il y a près de 70 ans que Margaret Natalie Smith, dite “Maggie” Smith, a choisi d’être une actrice, et au cours de sa carrière elle a joué plus d’une centaine de rôles divers et variés. Cependant, la plupart des spectateurs l’ont vu dans des rôles où elle incarnait des vieilles dames, comme la sage magicienne Minerva McGonagall dans la saga “Harry Potter”, ou bien Violet Crawley, la comtesse de Grantham dans la série “Downton Abbey”.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui décidé de rendre justice à Maggie en te racontant la vie incroyable de cette femme extraordinaire, dans laquelle la tragédie et la comédie ont toujours été intimement liées.

  • Margaret Natalie Smith est née le 28 décembre 1934 dans une banlieue de l’Est Londonien. Malgré son talent pour jouer des rôles d’aristocrates sophistiquées, l’actrice n’est pourtant pas issue d’une famille très riche : sa mère travaillait comme secrétaire et son père était professeur à l’université d’Oxford.
  • Petite fille, elle rêvait de devenir comédienne de théâtre, mais ses parents ne partageaient pas ses intentions. D’ailleurs sa mère n’imaginait pas que sa fille puisse devenir actrice ou comédienne avec un tel visage.

Maggie au début des années 50

  • Mais la jeune fille était ambitieuse et patiente. Et c’est à l’âge de 17 ans qu’elle est partie apprendre le métier d’acteur. Un an plus tard, elle faisait déjà ses débuts sur une petite scène. Son tout premier rôle fut celui de Viola, dans le spectacle intitulé “La Nuit des rois, ou Ce que vous voudrez” (Twelfth Night, or What You Will) de William Shakespeare.
  • C’est très difficile à croire, mais Maggie Smith a commencé sa carrière d’actrice dans des comédies. Et pendant plusieurs années, elle a effectué des tournées où elle se produisait dans des spectacles à succès, chantait, dansait et faisait rire le public. À 22 ans elle foulait déjà les planches Broadway.

Dans la comédie musicale “Oh! What a Lovely War” (1969)

  • La talentueuse comédienne a commencé à recevoir des invitations pour jouer au théâtre, mais aussi à la télévision, cependant ses rôles sont devenus de moins en moins variés. Et personne ne sait ce qu’elle serait devenue si elle n’avait pas obtenu son rôle dans la pièce “Othello”. Effectivement, les critiques de théâtre étaient dithyrambiques concernant la prestation de l’actrice, et faisaient la queue pour la féliciter et exprimer leur admiration, tandis que les réalisateurs se pressaient pour l’inviter à participer à de nouveaux projets cinématographiques.

Maggie dans le film “Voyages avec ma tante” (1972)

  • Bien que l’actrice ait toujours préféré le théâtre, sa renommée mondiale lui vient de son rôle dans le film “Les Belles Années de miss Brodie” en 1969. Elle a tellement bien incarné la nature contradictoire de son héroïne Jean Brodie, une institutrice idéaliste autoritaire, qu’elle a remporté l’Oscar de la meilleure actrice en 1970.

Lors d’une fête après la cérémonie de remise des prix (1970).

  • En 1979, elle a reçu un second Oscar, celui de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation dans le film “California Hôtel” de 1978. Au total, Maggie a été nommée six fois lors de la cérémonie des statuettes.

Maggie avec Michael Caine sur le tournage du film “California Hôtel” (1978)

  • Maggie Smith est l’une des rares actrices à avoir obtenu la Triple Crown of Acting. Et pour obtenir ce titre, il faut remporter les récompenses les plus prestigieuses dans les 3 cérémonies que sont les “Oscar” pour le cinéma, les “Tony” pour le théâtre, et les “Emmy” pour la télévision. Au total l’actrice compte 58 victoires à son palmarès, dans diverses catégories.

Dans la comédie “Chauds, les millions” (1968)

  • Son rôle de Lady Violet dans la série dramatique “Downton Abbey” lui a valu 3 Emmy Awards. Pourtant l’actrice, qui n’a même pas regardé la série dans laquelle elle jouait, était contente qu’elle se termine, car son personnage lui semblait totalement illogique. En effet, selon la chronologie, dans la dernière saison la comtesse aurait dû avoir au moins 110 ans. De plus, l’incroyable popularité obtenue par l’actrice grâce à la série a produit un certain chaos dans sa vie.
  • Maggie se souvient encore d’une anecdote amusante liée à la série. Elle raconte : " L’autre jour, je suis montée dans un taxi, et le chauffeur, qui m’a reconnue, m’a demandé quand serait diffusée la prochaine saison de la série. Et avant que je ne puisse répondre, il a ajouté : “Je la regarde toujours quand il n’y a pas de foot à la télévision.” Je peux dire que cela m’a remise à ma place et aidée à relativiser ".
  • Pour sa carrière et ce qu’elle a apporté au théâtre, au cinéma et à la télévision, l’actrice a été faite Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique en 1970, puis élevée au rang de Dame Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique en 1990. En 2014, elle a reçu le titre de Compagnon d’honneur (ces titres sont des équivalents à l’Ordre des Arts et des Lettres et à la Légion d’honneur en France). D’ailleurs, l’université de St Andrews et l’université de Londres lui ont décerné le prestigieux titre de Docteur honoris causa en littérature. Et ce, malgré le fait que Maggie n’ait pas fait d’études supérieures, sauf à l’école de théâtre bien évidemment.
  • Sa vie privée ressemble au scénario d’un mélodrame. En effet, la jeune femme a eu une histoire d’amour avec le dramaturge Beverley Cross. Malheureusement, son bien-aimé était marié, et Maggie, qui n’a pas voulu attendre son divorce, a fini par épouser l’acteur Robert Stephens. Cette relation fut un échec, car Robert, qui avait pourtant une carrière prometteuse qui s’ouvrait à lui, buvait beaucoup et ruina tous ses espoirs dans l’alcool.

Maggie en compagnie de son premier mari Robert Stephens et de leur fils Chris Larkin

  • De son mariage avec Robert, Maggie a eu deux fils, et tous deux ont suivi les traces de leurs parents. Chris Larkin a joué dans plusieurs films, mais n’est jamais devenu célèbre. Mais le plus jeune des deux enfants, Toby Stevens, est devenu célèbre après avoir incarné le principal adversaire de James Bond dans le film intitulé “Meurs un autre jour”. Son autre rôle célèbre est celui du capitaine pirate Flint dans la série “Black Sails”.

Maggie avec son second fils, Toby

  • Peu après son divorce, Maggie a épousé son premier amour, Beverley Cross. Ils ont vécu ensemble 22 ans, jusqu’à ce que son mari ne décède d’une maladie en 1998. L’actrice a beaucoup souffert de la mort de son mari, et dans une interview, elle a déclaré : " Tout le monde dit que cela va s’améliorer avec le temps, mais je ne le pense pas. Tout devient seulement différent ".
  • Beverley Cross a été un pilier pour Maggie et il l’a toujours soutenue et épaulée, surtout lorsqu’on lui a diagnostiqué la maladie de Basedow à 54 ans, une maladie de la thyroïde, qui s’accompagne d’une faiblesse et d’un grossissement effrayant des yeux. Cela aurait pu mettre un terme à sa carrière, mais l’actrice a fait face à sa maladie, et a courageusement enduré une radiothérapie ainsi qu’une chirurgie ophtalmique.

Maggie avec son second mari Beverley Cross

  • Maggie, qui a rapidement connu le succès au théâtre, devint l’égérie de nombreux réalisateurs, mais le grand public ne l’a réellement découverte que tardivement avec la saga “Harry Potter” où elle incarnait Minerva McGonagall, alors qu’elle avait déjà presque 70 ans. Et en se moquant d’elle-même, elle dit qu’avant “Harry Potter”, elle n’existait tout simplement pas.
  • Ce qu’elle a le plus apprécié dans la saga, c’est qu’elle s’y transformait en chat. En effet, l’actrice a toujours eu une relation particulière avec ces mignonnes petites boules de poils, car elle a même participé à une collecte de fonds en faveur des chats des rues de Grande-Bretagne. Des célébrités ont réalisé des dessins qui ont été vendus aux enchères, et les recettes des ventes ont été versées au fonds de protection des animaux.
  • Cependant, Maggie a jugé son interprétation dans “Harry Potter” comme insatisfaisante, car dans ces films, elle n’a pas ressenti le véritable jeu d’acteur, comme ce fut le cas dans d’autres œuvres auxquelles elle a participé.

Maggie dans “Harry Potter” et dans “Les Divins Secrets”

  • Durant le tournage de “Harry Potter et le Prince de sang-mêlé”, Maggie se battait contre un cancer du sein. D’ailleurs, les médicaments ne faisaient qu’aggraver son état, elle était épuisée et repliée sur elle-même. Après voir vaincue la maladie, Maggie a déclaré : " Ces dernières années, je n’ai pas vécu, mais maintenant je recommence à vivre et à me sentir comme une personne. Mes forces reviennent. Tout passe, je dois juste me ressaisir “.
  • Maggie a toujours été très critique envers ses capacités et n’a jamais manqué une occasion d’en plaisanter. Effectivement, elle a dit à propos de l’un de ses premiers prix, que le jury le lui avait attribué parce qu’il n’avait personne d’autre à qui le remettre. Et une autre fois elle a déclaré avec une ironie non dissimulée : ” J’ai le sentiment très net que j’ai été récompensée juste parce que je suis maintenant une vieille femme ".
  • Sa maladie l’a contrainte pendant 12 longues années à se tenir à l’écart du théâtre qu’elle aime pourtant par-dessus tout. D’ailleurs, elle craignait de ne plus pouvoir remonter un jour sur les planches, mais elle a finalement fait un retour triomphal en 2019. En effet, Maggie a joué dans la pièce “A German Life”, où 100 minutes durant, elle interprétait, dans un monologue bouleversant et poignant, une femme travaillant pour le régime nazi.

  • C’est pour ce rôle qu’elle a reçu son sixième “Evening Standard Theatre Awards” à l’âge de 84 ans, un record. Il s’agit là du plus ancien prix de théâtre du Royaume-Uni.

  • D’ailleurs, pour l’occasion, le célèbre acteur et écrivain britannique Simon Callow a déclaré : " Elle est magnifique dans les comédies, mais merveilleuse dans les tragédies. Aucune actrice n’est meilleure que Maggie Smith “. Malgré toutes ses difficultés, Maggie ne compte pas quitter la scène, mais comme à son habitude, elle a dit en plaisantant que son prochain rôle serait celui d’un “vieux porte-monnaie”.

Maggie lors de la cérémonie de remise des prix en 2019

Alors, connaissais-tu Maggie Smith en dehors de la saga “Harry Potter” et de la série “Downton Abbey” ? L’as-tu déjà vue dans d’autres films ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Partager cet article