Sympa
Sympa

En souvenir de James Caan : l’acteur qui a été marié 4 fois, et qui a une grande leçon de parentalité à nous donner

L’une des principales vedettes du Parrain, James Caan, était un acteur connu pour ses prestations à la télévision et au cinéma. Actif pendant 61 ans, il a été nominé pour un Academy Award, 4 Golden Globe Awards et un Primetime Emmy Award au cours de sa carrière. En 1978, il a également été intronisé sur le Hollywood Walk of Fame dans la catégorie des films.

Chez Sympa, nous avons été bouleversés d’apprendre que cette légende du cinéma nous a quittés à l’âge de 82 ans et nous avons décidé de lui rendre hommage en faisant un retour sur sa vie.

Une carrière de six décennies

Fidèle à une trajectoire de carrière familière pour lui à l’époque, James a fait ses premiers pas à l’écran de télévision lorsqu’il est apparu dans un épisode de Naked City en 1961. Trois ans plus tard, il a réussi à décrocher son premier rôle important au cinéma dans le thriller Une femme dans une cage, aux côtés d’Olivia de Havilland.

Depuis que ce rôle a lancé sa carrière, James a continué à n’accepter que des rôles au cinéma et a refuser des rôles pour des émissions de télévision, en disant : “Je veux être un acteur, pas un millionnaire.” Cependant, en 1971, il a reçu une offre (qu’il a refusée 4 fois) pour interpréter le joueur de football Brian Piccolo dans le film Brian’s Song. Après avoir lu le scénario, James a changé d’avis et a finalement accepté l’offre, et c’est une bonne chose, car l’émission s’est avérée être un énorme succès critique, et il a été nommé aux Emmy Awards.

L’année suivante est celle de la grande percée de James — il a décroché le rôle de Sonny Corleone dans Le Parrain — le rôle pour lequel il restera dans les mémoires pendant des années. Pour sa performance dans cette superproduction, il est nommé dans la catégorie “meilleur second rôle”, ce qui a ouvert à James les portes de plusieurs projets divers.

Sa carrière n’a cependant pas toujours été couronnée de succès et il a également connu quelques revers. Plusieurs de ses projets de films ont échoué, recevant de mauvais commentaires de la part du public et des critiques. Mais James Caan a réussi à remonter la pente grâce à plusieurs performances exceptionnelles, notamment dans les films Le Solitaire, Kiss Me Goodbye et Jardins de pierre.

Tout au long de sa carrière, James a joué dans plus de 100 films et émissions de télévision, mais malheureusement, son choix de rôles ne lui a jamais apporté de récompenses.

James a été marié quatre fois, mais aucun mariage n’a duré

Tout comme sa carrière, la vie amoureuse de James a connu des hauts et des bas. Il s’est marié pour la première fois en 1961, alors qu’il n’avait que 21 ans. Il a épousé l’actrice Dee Jay Mathis avec qui il a eu une fille, nommée Tara. Deux ans après la naissance de leur fille, le couple a divorcé.

Dix ans plus tard, James décide de donner une seconde chance au mariage en épousant Sheila Marie Ryan. Même si leur mariage a été de courte durée — ils ont divorcé après seulement un an de vie commune — ils ont accueilli leur fils, Scott Caan.

Jamais deux sans trois, dit-on : 13 ans après son divorce avec Sheila, Caan a épousé Ingrid Hajek. En 1991, ils ont accueilli leur fils Alexander James Caan mais leur union a pris fin après avoir passé seulement 4 années ensemble.

Kristin Callahan/Everett Collection/East News

Un an plus tard, James Caan s’est marié avec Linda Stokes, et ils ont eu deux fils ensemble, James Arthur Caan et Jacob Nicholas Caan. Le mariage de James avec Linda a été le plus long de tous ses mariages. Il a duré plus de 20 ans, jusqu’à ce qu’il demande le divorce en 2017, invoquant des différences irréconciliables comme motif.

En ce qui concerne l’éducation des enfants, il pense qu’il est important d’apprendre des erreurs de ses parents

CHRIS DELMAS/AFP/East News

Toute sa vie, James a désiré l’affection et l’approbation de son père. Malheureusement, il ne les a pas eues et a juré de ne jamais faire la même erreur avec ses enfants. Il pense qu’il est important que les nouvelles générations ne transmettent pas les traits négatifs de leurs parents et que cette masculinité toxique fasse partie du passé.

Dans une interview, il a parlé ouvertement de l’importance d’être un parent aimant et sensible. “Je n’ai jamais vu mon père pleurer. Mon fils m’a vu pleurer. Mon père ne m’a jamais dit qu’il m’aimait, et par conséquent, j’ai dit à mon fils que je l’aimais toutes les deux minutes. Le fait est que je ferai moins d’erreurs que mon père, mes fils feront, je l’espère, moins d’erreurs que moi, et leurs fils feront moins d’erreurs que leurs pères.”

De tous ses cinq enfants, c’est avec son fils Scott qu’il avait le lien le plus fort

Au cours de sa vie, James a dû faire face à quelques difficultés : quatre divorces, “le burn-out d’Hollywood” et la dépression due à la perte de sa sœur atteinte de leucémie. Cela a affecté sa relation avec son fils Scott, mais ils ont toujours trouvé le moyen de se réconcilier. Scott sympathise avec son père et n’a aucun ressentiment à son égard parce qu’il était un père présent. “Il a fait des erreurs qui l’ont affecté — et qui m’ont affecté — mais il a toujours été là pour moi, quoi qu’il arrive”.

CHRIS DELMAS/AFP/East News

Il aimait jouer la comédie, mais sa famille était toujours sa priorité numéro un

Mary Evans/Allstar/Graham Whitby Boot./East News

“Peu importe les sommets que tu atteins dans ce métier, ce qui est inévitable dans tous les cas, c’est qu’il y ait une régression. Les gens qui ont mis tous leurs œufs dans un seul panier qui contient tout, ce sont ceux-là qui se font du mal. Le meilleur conseil que je donne aux jeunes acteurs est de toujours mettre en premier la famille et les amis.”

Il avait aussi un peu de sagesse à partager

CHRIS DELMAS/AFP/East News
  • Il y a une grande différence entre vouloir travailler et devoir travailler. Et j’ai dû l’apprendre à la dure. Maintenant, l’argent est très important pour moi, parce que je n’en ai pas.
  • Tu dois faire très attention quand tu laisses quelqu’un gagner.
  • Tu es le seul qui ferme les yeux la nuit. Il n’y a personne d’autre qui peut le faire pour toi.
  • Il y a beaucoup de types à Hollywood qui te tapent dans le dos juste un chouilla trop fort.
  • Être présent tous les jours n’est pas suffisant. Il y a beaucoup de gens qui sont là tous les jours et qui n’auraient pas dû être là du tout.
  • Les gens se demandent pourquoi les réalisateurs débutants peuvent faire un film brillant, puis être nuls au deuxième. C’est parce qu’ils sont un peu terrifiés la première fois. Alors ils écoutent tous les experts qui les entourent.

Lequel des films de James Caan est ton préféré ? Quel souvenir garderas-tu de lui ?

Photo de couverture CHRIS DELMAS/AFP/East News, Denise Truscello / WireImage / Getty Images
Sympa/Célébrités/En souvenir de James Caan : l’acteur qui a été marié 4 fois, et qui a une grande leçon de parentalité à nous donner
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire