Sympa
Sympa

Voici comment une Colombienne a envoûté Anthony Hopkins à 64 ans et est devenue Lady Stella

Anthony Hopkins est l’un des acteurs les plus appréciés du public. À 85 ans, il détient le record mondial Guinness de l’acteur le plus âgé ayant remporté un Oscar, car c’est à 83 ans qu’il a reçu une récompense pour sa performance dans le film The Father. Côté personnel, depuis deux décennies, il a trouvé en sa femme colombienne, Stella Arroyave, une nouvelle énergie qui le maintient actif et très heureux.

Chez Sympa, nous souhaitons aujourd’hui partager avec toi la façon dont sa femme le motive à continuer à jouer et à découvrir la culture latine. Leur relation nous montre que le dernier amour est toujours le plus important.

Deux mariages ratés

Le premier mariage d’Anthony Hopkins a eu lieu en 1966, avec l’actrice anglaise Petronella Barker. Bien que leur union ait été de courte durée (sept ans), ils ont eu une fille en 1969, la chanteuse et compositrice Abigail Hopkins.

Il a épousé Jennifer Lynton en secondes noces, une assistante de production et est resté avec elle pendant 29 ans, jusqu’en 2002. Leur relation s’est estompée avec le temps et durant les dernières années, chacun a vécu de son côté. À l’époque, l’acteur avait déclaré : “Je vis une vie à part et je ne suis pas très doué pour les relations avec qui que ce soit. Je ne peux pas rester enfermé avec quelqu’un pendant très longtemps”.

Une autre chance à 64 ans

Tout a changé lorsqu’il a rencontré Stella Arroyave en 2001. Un an s’était écoulé depuis son second divorce, et l’acteur de 64 ans traversait une légère dépression.

Un jour, il se trouvait dans un magasin d’antiquités à Los Angeles, où travaillait Stella, et dès leur première rencontre, ils ont été subjugués l’un par l’autre. Hopkins se souvient qu’elle ne s’est pas approchée pour le saluer, mais qu’elle avait l’air de danser. C’est à ce moment-là qu’ils sont tombés amoureux.

Stella Arroyave est une actrice et productrice née à Popayán, une petite ville colombienne. Elle a quitté son pays pour vivre aux États-Unis, avec le rêve de devenir actrice. Elle a commencé à New York, puis s’est installée à Los Angeles, où elle a ouvert un magasin d’antiquités et une galerie d’art à Malibu.

Anthony se souvient que sa relation avec Stella, de 18 ans sa cadette, a changé sa vie : “Elle m’a rencontré alors que j’étais fermé à toute relation. Je me sentais plutôt heureux. Mais je faisais face à une légère dépression. Je n’avais confiance en personne. Je ne faisais certainement pas confiance aux femmes”.

En 2003, ils se sont unis dans la demeure de l’acteur à Malibu lors d’un mariage très intime auquel ont assisté 25 personnes, dont Steven Spielberg, Winona Ryder, Nicole Kidman, Catherine Zeta-Jones et Mickey Rooney. Comme Anthony a été fait Chevalier par la famille royale britannique en 1993, sa femme est devenue Lady Stella Hopkins.

L’amour a été salvateur

L’acteur a souligné que c’est grâce à Stella qu’il a pu calmer ses propres démons et son addiction à l’alcool. Il a fait remarquer : “Je suis marié à une femme dont l’optimisme est à toute épreuve. Dès qu’elle ouvre les yeux, elle est heureuse. Elle me dit tout le temps d’arrêter de m’inquiéter et de vivre le moment présent. Elle m’a appris à profiter de la vie. J’étais au bord du gouffre à cause de l’alcool, mais j’ai pris du recul et maintenant je sais que chaque jour que je vis est un cadeau”.

Anthony attribue à la nature tranquille de Stella le mérite de l’avoir aidé à faire face aux difficultés de la célébrité et il se moque désormais de ce que les gens pensent de lui. Il précise : “Ma philosophie est la suivante : ce que les gens disent et pensent de moi ne me regarde pas. Je suis ce que je suis et je fais ce que je fais. Je n’attends rien et j’accepte tout. Et cela rend la vie tellement plus facile”.

Il est tombé amoureux de la Colombie

AFP/EAST NEWS

Mais ce ne sont pas les seuls changements que Stella a apportés à l’acteur. Grâce à ses racines d’Amérique latine, elle a fait de lui un fan des saveurs, des couleurs et des rythmes colombiens, comme elle l’a mentionné dans une interview.

“Tony (Anthony) adore les arepas (NDLR : spécialité culinaire colombienne et vénézuélienne). Il en mange une au petit déjeuner presque tous les jours, et nous écoutons aussi beaucoup de musique colombienne ensemble. Grâce à ma nature latine, je me réveille tous les jours avec le sourire et l’envie de danser, ce qui est bien loin du tempérament gallois, qui est beaucoup plus réservé. Ensemble, nous avons trouvé un bon équilibre”.

Hopkins décrit Stella comme “une femme merveilleuse qui aime dépenser de l’argent”. Mais ce n’est pas un défaut, au contraire, cela fait partie des qualités qui ont fait que l’acteur est tombé amoureux d’elle, de sa façon de profiter de la vie mais en même temps d’en prendre soin.

“Elle est très bonne pour moi, parce qu’elle sait m’arrêter quand il faut. Elle prend soin de moi de cette manière et j’en ai besoin, car ma nature est de faire les choses très vite parce que je me suis convaincu que j’ai encore 45 ans. Je marche trop vite et je tombe toujours et elle me rappelle de ne pas faire ça”.

Désormais, il danse de joie

À 84 ans, l’énergie et la joie de l’acteur Anthony Hopkins sont débordantes et contagieuses. Sur ses réseaux sociaux, il a posté plusieurs vidéos dans lesquelles on peut le voir en tenue d’été avec un panama, dansant au rythme de la cumbia et du merengue, faisant des mouvements d’épaules et de hanches, frappant des mains et clamant “Je suis colombien”.

Toute cette énergie et cette joie proviennent sans aucun doute de l’amour dans sa vie, et cela nous montre qu’il n’est jamais trop tard pour trouver le véritable amour.

Et toi, qu’est-ce qui t’apporte du bonheur dans la vie ? Comment vois-tu que quelqu’un est heureux et amoureux ?

Photo de couverture AFP/EAST NEWS, Michael Hickey/WireImage/Getty Images
Sympa/Célébrités/Voici comment une Colombienne a envoûté Anthony Hopkins à 64 ans et est devenue Lady Stella
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire