Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Faits sur Venise que tu ne connaissais pas et qui vont encore attiser ta curiosité

28 millions de touristes partent à la découverte de Venise chaque année. Certains pensent que c'est une ville superficiellement romantique, mais ces personnes se trompent ; il suffit de s'intéresser juste un peu à la Venise antique pour que la ville enlève lentement son masque de carnaval et révèle ses mystères.

55 000 personnes vivent vraiment à Venise. Pour eux, cette ville n'est pas une cité de carte postale, mais bien leur maison. Et ils la chérissent comme telle. Sympa a décidé de te montrer la ville de Venise telle que ses habitants la perçoivent.

Il y a une odeur horrible à Venise, n'est-ce pas ?

Il n'y a pas d'égouts à Venise, et on dit qu'il n'y a pas non plus de plombiers. Tous les résidus sont déversés directement dans les canaux et ceux-ci sont faits de telle manière que la marée emporte les déchets des eaux résiduelles jusqu'à la mer. C'est pour cela que les rues sont toujours propres. Mais pendant les tempêtes, la réalité refait surface et c'est aussi le cas des odeurs. C'est pour cela qu'en général, l'opinion des touristes par rapport aux odeurs vénitiennes est partagée ; certains sentent simplement la fraîcheur tandis que d'autres expérimentent des odeurs d'eau putréfiée. Si tu préfères personnellement la première option, nous te conseillons de voyager à Venise en hiver.

Les masques n'ont pas été créés pour s'amuser

C'est environ au XVIIe siècle qu'a été inventée la coutume de porter des masques pour protéger son identité - car en effet, la ville est très petite. Ils étaient utilisés par les amoureux qui souhaitaient être discrets ou par une personne souhaitant acheter des médicaments pour se soigner d'une maladie honteuse, par exemple.

Mais, postérieurement, certains se sont rendus compte que le fait de pouvoir se cacher le visage facilitait les actions douteuses - certains masques pouvaient même modifier aussi le ton de la voix. Les gens se rendaient au bordel, aillaient jouer aux jeux de hasard, s'habillaient de manière provocante, etc. C'est ainsi qu'une période de décadence commença à Venise.

Pour pallier à cela, il fut décidé d'utiliser les masques à certaines dates déterminées d'avance. Avec le temps est né le carnaval vénitien.

Un masque étrange pour les femmes

Pendant un certain temps, il exista à Venise ce masque pour les femmes. À première vue, il semble difficile de le maintenir sur le visage. Il s'appelait "moretta", mais on l'appelait aussi "la domestique muette" ou "le plaisir des époux", car il comporte un tube spécial qui s'insère dans la bouche de la personne qui le porte et qui empêche ainsi les femmes de parler. Tout cela reste assez mystérieux...

Les canaux sont possiblement des anciennes rues

Nombreux sont ceux qui pensent que Venise est juste une ville qui comprend un grand nombre de canaux. Mais en réalité, c'est bien une cité-île, vraiment indépendante du territoire continental. Il est fort probable que cette étrange localisation soit due à une inondation qui aurait eu lieu dans le passé. Regarde le grand canal ; il ressemble à une avenue submergée.

On voit bien également que Venise a la forme d'un poisson, et qu'elle comprend 118 îlots.

On y trouve beaucoup de restrictions

À Venise, il est interdit de faire de nombreuses choses... Parmis lesquelles :

  • Alimenter les pigeons, qui sont trop nombreux (en ne respectant pas cette consigne, tu pourrais avoir une amende entre 50 et 200 euros).
  • S'asseoir ou se coucher sur la place Saint-Marc, sauf dans les endroits spéciaux où cela est autorisé (amende de 200 euros).
  • De plus, il est interdit de manger sur cette place (amende de 200 euros).
  • Il est interdit de nager dans les canaux (amende de 500 euros).
  • Faire du vélo, du roller, et de la trottinette est interdit dans le centre-ville (amende de 100 €).

Comment se passent les enterrements à Venise

Les défunts sont transportés dans un bateau jusqu’à l'île-cimetière San Michele, au nord de la ville. Tous les 7 à 10 ans, les restes sont exhumés et sont placés dans des urnes funéraires dans un columbarium. Ainsi, l'île garde toujours assez d'espace pour accueillir les nouveaux défunts.

Ce n'est pas l'Italie

Nombreux sont ceux qui ont remarqué que Venise ne ressemble pas aux autres régions d'Italie. Et ils ont raison, car pendant de nombreuses années, de la fin du VIIè siècle jusqu'à 1797, Venise était un État autonome appelé "République de Venise", grand et puissant.

Mais il fut livré à la décadence et après les guerres napoléoniennes, la république s'unit à l'Empire autrichien, avant d'entrer dans le royaume d'Italie. Ainsi, il vaut mieux ne pas demander de pizzas ou de spaghettis à Venise : il est conseillé d'essayer plutôt un plat typique vénitien !

Venise a son double

Regarde attentivement ses photographies : l'une des deux n'est pas Venise.

Celle du dessous a été prise à Las Vegas, aux États-Unis, où, en 1999 a été inauguré le casino "Venise". Autour de celui-ci, on a construit des ponts, des maisons et des canaux dans lesquels on a placé des gondoles avec leurs "chauffeurs". Certains disent même que la Venise nord-américaine leur plaît plus que l'originale.

Acqua alta

Il arrive régulièrement que Venise soit immergée et ce phénomène prend le nom de acqua alta. Auparavant, cet événement était observé neuf fois par an ; désormais, il se produit environ 100 fois par an...

Le premier endroit qui souffre de acqua alta est la célèbre place Saint-Marc, car c'est le lieu le moins haut de la ville. Il peut arriver que l'on fasse une promenade le matin tranquillement sur la place mais que l'eau arrive jusqu'aux chevilles l'après-midi. Puis après quelques heures, tout revient dans l'ordre.

Venise est en train de mourir ou est peut-être déjà morte

Non, pas vraiment. Mais le problème, c'est qu'elle s'immerge lentement sous l'eau, ce qui fait que les touristes ont fini par intégrer cette idée.

En 2009, des activistes ont mis en scène l'enterrement de Venise ; ils ont fait naviguer une procession transportant un cercueil avec le drapeau vénitien sur le grand canal en direction des bâtiments administratifs. Ils ont souhaité attirer l'attention des gens sur le fait que le nombre d'habitants réels de la ville s'est réduit à un rythme catastrophique, asphyxié par le nombre de touristes. À Venise, il y a seulement 55 000 personnes originaires de l'île. certains craignent que la cité des Doges ne se convertisse en ville fantôme d'ici quelques dizaines d'années. Il y a même une blague qui dit : "Qui sont les plus principaux habitants de Venise ? Les touristes !"

Pour conclure, il est fortement conseillé de visiter Venise au moins une fois dans sa vie. Elle est comme un portail vers une autre époque et est réellement incomparable. C'est une des villes les plus extraordinaires et les plus belles au monde. Elle est aussi fascinante qu'à l'époque.

Alors, est-ce que cet article t'a donné envie de voyager et d'en savoir plus ? As-tu déjà été à Venise ? Partage ton ressenti dans les commentaires.

Photo de couverture florenceinferno