Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

30+ Particularités de vie dans certains pays qui défient toute logique

Lorsque tu visites un nouveau pays, le mode de vie, la langue, les mœurs et les traditions locales peuvent te causer un choc culturel plus ou moins intense. Les surprises peuvent se révéler bonnes ou mauvaises, mais dans tous les cas elles font partie intégrante de n’importe quel voyage.

Chez Sympa, nous avons trouvé des histoires que les internautes ont partagées sur leurs voyages dans des pays ayant une culture très différente de la leur, et qui leur ont laissé des souvenirs inoubliables.

Apparence

  • Dans certains endroits en Inde, si une personne est en surpoids, on la respecte deux fois plus. On considère que si tu es gros, cela veut dire que tu es riche. © Larissa Panaro Artemenko / Facebook

  • Lorsque j’ai fait mes études au Koweït, je me suis liée d’amitié avec une jeune fille du coin au teint basané. Quand je suis allée à son mariage, j’ai été stupéfaite ! Son visage était d’une couleur blanche translucide et très fortement maquillé. Plus tard, elle m’a raconté qu’on lui avait vaporisé un spray éclaircissant sur le visage, comme un autobronzant mais ayant l’effet inverse. © Salma Medina / Quora

Nourriture

  • Cela m’est arrivé en Thaïlande. Un supermarché vendait des plats cuisinés emballés dans des barquettes. On ne voyait pas très bien ce qu’il y avait dedans à travers l’emballage. J’ai encore posé la question à la vendeuse : “C’est bien du poulet ?” Elle a confirmé. Lorsque j’ai ouvert la barquette dans ma chambre d’hôtel, il s’est avéré qu’il y avait des pattes de poulet avec des griffes. Chez nous, on ne cuisine ça que pour les chiens, mais pour les Thaïlandais c’est un repas tout à fait normal. © Морозова Ирина / Facebook

  • J’étais au Liban. Nous sommes allés manger dans un restaurant. Pendant que nous attendions notre commande, ils nous ont ramené des petites samoussas et lahm bi ajin (des plats de cuisine libanaise). Chez nous au Kazakhstan, nous n’avons pas ça : tu as commandé, alors tu attends. Ils ne t’offriront jamais rien au restaurant. © Ольга Краснюкова / Facebook

  • Nous avons commandé une soupe au canard au Viêtnam. On nous a amené la soupe. Avec le canard. Tout le canard. Un canard complet, avec sa carcasse et son bec. © Лариса Горенко / Facebook

  • J’ai vécu pendant quatre ans en Chine. Les supermarchés vendaient de vrais crocodiles, tortues et grenouilles vivants, en guise de nourriture. © Ekaterina Zykova / Facebook

  • J’avais toujours pensé que j’aimais la cuisine chinoise. Il y a huit ans, nous sommes allés en Chine avec ma femme pour le travail. Un client nous a invités à dîner et a commandé pour nous afin que nous goûtions à la cuisine locale. Jusqu’alors je n’avais jamais quitté un seul restaurant en ayant faim. Je m’attendais à un poulet aux oranges, mais il y avait des grenouilles et même des tortues dans les plats. © Peter T Mayer / Quora

  • Nous avons récemment déménagé à Charlottesville. Nous sommes allés au McDonald’s avec la famille et des amis pour fêter l’anniversaire de mon mari. Lorsque nous avons commencé à chanter la chanson d’anniversaire, soudainement une employée s’est jointe à nous et elle n’a pas seulement chanté mais a commencé à danser joyeusement. Nous étions stupéfaits, mais ce n’était que le début. Ensuite, nous avons eu de la glace offerte pour les enfants. Enfin, lorsque nous sommes allés au comptoir pour régler l’addition, il s’est avéré que le client avant nous avait déjà payé notre commande ! Nous étions ébahis ! C’était l’attention la plus délicate que je n’aie jamais vue. © Nivedita Awasthi / Quora

Attitude envers les étrangers

  • Je suis allée en Suède pour le travail. Je n’ai échangé qu’une dizaine de mots environ avec ma collègue suédoise ! J’avais l’impression qu’elle ne m’aimait pas beaucoup. Et la veille de mon départ, elle m’a proposé de dormir chez elle, car elle habitait à côté de l’aéroport. J’étais sous le choc ! Mais la plus grande surprise a été pour moi le fait qu’elle se soit levée à quatre heures du matin juste pour me préparer le petit déjeuner ! Attention : “Car je suis son amie !” C’était tellement inattendu. © Olga Bane / Facebook

  • Avec mon mari, à moitié Estonien, nous avons voyagé à travers l’Estonie en moto. Il était déjà tard. Nous avons eu du mal à rejoindre le camping, où nous avons été accueillis par les mots : “Le camping est fermé”. Toujours est-il qu’on ne nous a pas empêchés d’entrer sur le territoire, où il y avait beaucoup de monde. Nous avons trouvé une tente vide avec deux lits de camp. Nous sommes partis à la recherche des douches. Nous y avons rencontré toujours le même employé avec les mêmes paroles. Les douches fonctionnaient et nous avons donc pu nous laver, puis nous avons eu la literie propre. Le lendemain, je suis partie voir si l’on pouvait faire à manger dans la cuisine. Le même employé est arrivé et a allumé la cuisinière pour moi. Nous nous sommes préparés pour partir. Mon mari est parti payer et a entendu encore une fois : “Le camping est fermé”. L’employé n’a pas pris l’argent. Le soir, nous sommes allés chercher un camping payant, mais il n’y avait plus de places libres. Nous sommes donc retournés à l’ancien endroit. Une impression agréable pour toute la vie. © Наталья Немировская / Facebook

  • Un jour, lors de mon voyage en Roumanie, une femme âgée a insisté pour que je prenne le petit déjeuner avec elle, après que je l’ai prise en photo dans la rue. © Gerard van den Akker / Quora

  • Nous avons été en Suède à plusieurs reprises. Une fois, c’était particulier : mon fils avait réussi à perdre son sac à main avec les papiers, l’argent, etc. Heureusement que le passeport était rangé ailleurs. Quand il s’est adressé à la police de Stockholm, la première chose qu’on lui a demandé, c’était s’il avait faim. Très logique bien sûr, vu que la personne a perdu son argent, ses papiers : en bref, la policière lui a avant toute chose demandé comment il se sentait. © Римма Афанасьева / Facebook

  • Je suis un homme assez imposant et chauve. Au Viêtnam, les habitants locaux, surtout les femmes, me caressent souvent le ventre : cela apporterait la richesse. © Леонид Богомольный / Facebook

  • Au Viêtnam, toucher un enfant qui a la peau blanche et des cheveux blonds équivaut à une bénédiction ! © Анна Пахомова / Facebook

Règles de politesse

  • Avant un entretien dans une agence de placement finlandaise, on m’a demandé d’enlever mes chaussures dans l’entrée. C’était une expérience très choquante ! Je n’étais pas prête pour ça. Sans chaussures, je me suis sentie à moitié nue. Je me suis déchaussée et j’ai marché sur le tapis vers mon entretien. Le fait d’enlever ses chaussures et montrer ses pieds lors d’un événement officiel m’a semblé trop intime. © Anni Hag / Quora

  • En Suisse, il existe une règle : ne pas déranger ses voisins entre 22 heures et 7 heures du matin. S’il va y avoir une fête bruyante jusqu’à tard, les Suédois polis mettront une annonce-avertissement dans l’ascenseur ou sur la porte d’entrée de l’immeuble. © Noni Negmatova / Facebook

  • En Turquie, les petits surnoms affectueux sont très communs. Par exemple, une vendeuse dans le magasin peut facilement te dire “mon cœur”, “chéri(e)”, etc. © Olga Sumelong-Rataeva / Facebook

  • Les Chinois parlent très fort, ils crient en général tellement fort que les oreilles se bouchent. Une connaissance chinoise a expliqué qu’en Chine féodale de fonctionnaires, personne ne pouvait parler plus fort que la personne plus haute en rang. Maintenant, ce n’est plus aussi important, et dans une situation courante, plus tu parles fort, plus ton statut est cool ; tout le monde fait donc de son mieux. C’est considéré comme normal. © Дмитрий Сильченков / Facebook

Transport

  • Nous avons été en Roumanie avec les enfants et avons pris un taxi : moi devant et les enfants à l’arrière. J’essaie d’attacher ma ceinture de sécurité, lorsque le chauffeur m’arrête et dans un anglais approximatif m’explique que personne n’attache sa ceinture chez eux, car le passager assis à l’arrière pourrait utiliser la ceinture pour attaquer ! À pleurer de rire. © Tatyana Ratnovski / Facebook
  • En Sicile, quand tu conduis sur les routes non principales des petites villes, le chauffeur de la voiture devant toi peut s’arrêter pour parler cinq minutes avec un ami. Tu ne pourras pas le contourner et il n’est pas d’usage de klaxonner non plus. Tout le monde attend que les gens finissent de bavarder. © Tatiana Kud / Facebook
  • Les routes et les autoroutes indiennes sont vraiment inondées d’usagers de la route : allant des voitures et des gros camions chargés jusqu’aux piétons, cyclistes, vaches, chèvres et poules. Parfois, tu as besoin de deux heures ou plus pour faire 30 kilomètres. © Zack Jaffri / Quora
  • C’est un petit détail, mais cela me surprend à chaque fois que je viens au Royaume-Uni. Les gens font la queue pour monter dans le bus. Et ils attendent que les autres descendent du bus avant de monter. © Emma Pichon de Bury / Quora

La vie de tous les jours

  • En Suède, lorsque des invités viennent à la maison, on ne prépare pas la table. Chacun entre dans la cuisine avec son assiette et prend ce qu’il veut. © Татьяна Ткаченко / Facebook

  • En Suède, il existe même une règle qui gère à quels jours et à quelle heure tu peux utiliser ta machine à laver dans ton propre appartement. © Collin Spears / Quora

  • J’ai été très étonnée de voir que l’Allemagne était littéralement noyée dans les fleurs, il y en avait même dans les pots, sur les balustrades des ponts. Et personne ne les touche, ne les vole, ne les casse ou ne les fait tomber ... C’est tellement beau. Des maisons d’époque avec des équipements modernes. Les entrées d’immeubles m’ont tuée : quand je suis entrée pour la première fois et que j’ai vu la balustrade en acier inoxydable et les murs avec du papier peint blanc, j’ai failli pleurer. Quel niveau de culture ! © Marina Fedotova / Facebook

  • Les machines à laver japonaises ne chauffent pas l’eau en général, mais lavent à froid. Les machines qui chauffent sont encore plus chères que celles avec le sèche-linge intégré. Elles font le prix de deux avions. © Нина Смоляк / Facebook

  • Au sud de la Chine et à Hong Kong, on emmène souvent “se promener” les oiseaux en cage. On les fait sortir de la maison et on les “promène”, parfois on sort les oiseaux de leur cage et les tient dans les mains. Les habitants considèrent que les oiseaux ne vivent pas longtemps et chantent mal lorsqu’ils ne “se promènent” pas. © Димитрий Окропиридзе / Facebook

Sécurité

  • Six heures du matin à Munich. Nous avons pris un taxi de l’aéroport jusqu’à l’hôtel. Le chauffeur était un jeune homme avec un chapeau haut et des cheveux longs attachés en queue de cheval. Avec ma fille, nous avons tout de suite remarqué ces traits bien particuliers. Nous sommes arrivés à l’hôtel, ma fille a payé et nous sommes allés à la réception pour nous enregistrer. Et à ce moment-là, il s’est avéré que nous n’avions plus le portefeuille dans lequel il y avait tous nos papiers d’identité, les cartes de crédit, l’argent ... Le réceptionniste nous a poliment attendus. Nous avons perdu tout espoir, en nous imaginant le pire. Nous avons parlé du jeune chauffeur de taxi très original. Le réceptionniste nous a proposé d’aller prendre notre petit-déjeuner, et lorsque nous sommes revenus, le chauffeur est venu nous apporter notre portefeuille oublié. © Сусанна Бурназян / Facebook

  • J’ai oublié mes Ray-Ban très chères dans un café et suis parti dans la montagne. Je suis revenu six heures plus tard dans ce même café à la recherche de mes lunettes de soleil et je les ai trouvées posées au même endroit. J’ai offert cinq euros au serveur en signe de remerciements, mais il a poliment refusé de les prendre. Je t’adore la Suisse ! © Hassan / Quora

  • En Turquie, je me souviens d’une “règle” particulière du code de la route : les chauffeurs klaxonnent toujours à tous ceux qu’ils rencontrent sur la route ou à côté pour signaler leur présence, du genre je suis en train de passer. © Жанна Мойсеенок / Facebook

Quelles découvertes as-tu faites en voyageant ? Quelles mœurs t’ont semblé aberrantes ou surprenantes ? Partage tes impressions avec nous dans les commentaires. Nous avons hâte de te lire.