Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

À quoi ressemblent les représentants de 12 ethnies au sujet desquelles on connaît peu de choses

Lorsque l’on entend “Indien d’Amérique”, on imagine un chef de tribu, un sage qui a des plumes dans ses tresses. Une Tsigane nous fait penser à une femme aux cheveux noirs avec une jupe à fleurs longue, et de nombreux colliers autour du cou.

Chez Sympa, nous combattons les stéréotypes et avons décidé de leur porter un coup fatal. Découvrons à quoi ressemblent les représentants des peuples dont tu as certainement entendu parler, mais dont nous savons peu de choses.

Les Tsiganes

Les Tsiganes sont un peuple plutôt fermé. Ils vivent en clans et épousent des représentants de leur ethnie. Auparavant, on pouvait parfois croiser des femmes habillées en jupes longues et colorées dans les rues des villes, mais maintenant, l’art de prédire l’avenir se perd et ils apparaissent de moins en moins dans les lieux publics.

D’un autre côté, les Tsiganes cessent de porter leurs habits traditionnels : en les croisant dans la rue, on ne pourra pas les distinguer dans la foule. Par exemple, la photo de droite nous montre la gagnante du concours de beauté parmi les femmes de cette communauté.

Les Tchouktches

Ce peuple qui ne compte qu’environ 16 000 personnes vit dans le nord-est de l’Asie. Par conséquent, la probabilité de tomber nez à nez avec un Tchouktche est plutôt faible. De plus, nos connaissances à leur sujet sont plutôt restreintes. L’habitation traditionnelle de ce peuple indigène de Tchoukotka s’appelle “yaranga” et a le même principe que le tchoum des Nenets.

Les Kurdes

Beaucoup ont entendu parler des Kurdes, mais peu savent que c’est le plus grand groupe ethnique au monde qui ne possède pas son propre État. On peut rencontrer des représentants de ce peuple en Turquie, en Irak et en Iran.

Les Houtsoules

Les habitants mystérieux des Carpates sont connus pour leurs danses endiablées et le son grave de la trembita, la trompette géante, qui donne des frissons. Jusqu’à présent, ce peuple attirait des aventuriers en quête de contact avec des chamans (“molfars”).

Les Samaritains

La bonne nouvelle est que les Samaritains existent toujours. La mauvaise est qu’il est très rare de les rencontrer, car il ne reste qu’environ 800 représentants de ce groupe ethno-religieux. À propos, l’une des reines de beauté d’Israël, Sofi Tsedaka, est d’origine samaritaine.

Les Berbères

Les Berbères sont un peuple indigène d’Afrique du Nord et le deuxième plus grand groupe ethnique après les Kurdes, qui ne possède pas sa propre structure étatique. Le plus souvent, on les croise au Maroc, en Algérie, en Libye et en France. L’un des Berbères les plus célèbres est la star du foot, Zinédine Zidane.

Les Touaregs

C’est l’un des peuples berbères les plus fascinants, sur lequel on a envie de dire quelques mots. Les Touaregs sont musulmans, mais ce sont les hommes, et non pas les femmes, qui se couvrent le visage avant d’apparaître en public. Autre caractéristique de cette ethnie est la fidélité : un vrai Touareg ne se marie qu’une fois dans sa vie.

Les Papous

Les Papous ne forment pas un seul peuple, mais de nombreux peuples autochtones de Nouvelle-Guinée, de Mélanésie et d’Indonésie. Il n’y a pas si longtemps, ces tribus auraient eu du mal à se comprendre, car leurs langues n’ont rien en commun. Mais l’apparition d’une langue unique créole, tok pisin, qui est, quant à elle, basée sur l’anglais, a largement facilité la communication.

Les Zoulous

Le costume national zoulou ressemble exactement à celui que ton imagination te suggère : des pagnes en cuir, des tabliers et des queues d’animaux autour des avant-bras et des mollets. Mais aujourd’hui, seuls des acteurs vêtus de cette manière se promènent pour divertir les touristes. En revanche, la langue de ce peuple a bel et bien survécu. Elle est particulière, car elle comporte des clics, qui sont en fait des claquements de langue, que l’on trouve uniquement chez les Zoulous et les Bushmen.

Les Esquimaux

Les représentants de ce peuple se disent eux-mêmes Inuits. On pense que leur langue a un nombre incroyable de mots pour désigner la neige, mais ce n’est pas tout à fait vrai. Pour cela, les Inuits utilisent à peu près la même quantité de racines que les Britanniques. Mais la structure de leur langage permet une plus grande facilité de création de nouveaux mots ; de ce fait, on a l’impression qu’ils peuvent dire le mot “neige” un bon nombre de fois sans se répéter.

Les Indiens d’Amérique

Les voisins les plus proches des Inuits sont les Indiens d’Amérique du Nord, que nous connaissons grâce aux romans de Fenimore Cooper et Mayne Reid. Les Cherokee, les Mohicans, les Iroquois, les Apaches, les Comanches sont les noms de tribus qui sonnent familiers depuis l’enfance. Ils vivent toujours sur leurs terres, mais participent volontiers à la vie publique.

Par exemple, Robin Maxkii (photo de gauche), spécialiste dans le domaine des hautes technologies, lutte contre la fracture numérique et pour l’accès à la technologie dans les communautés rurales. Elle a également reçu le titre de “Miss American Indian”, devenant ainsi une reine de beauté. Quant à George Tahdooahnippah, surnommé Comanche Boy (photo de droite), il est boxeur professionnel dans la catégorie “poids super-moyens”, et ancien champion d’Amérique continentale.

Sur quelles ethnies souhaiterais-tu en apprendre davantage ? N’hésite pas à partager tes suggestions dans les commentaires !

Partager cet article