Sympa
Sympa

Découvre les meilleurs endroits du monde pour faire du tourisme astronomique

Quand on entend le terme "tourisme astronomique", on imagine une navette spatiale dans laquelle on pourrait passer ses vacances à naviguer à travers la galaxie. Mais, malgré les progrès technologiques effectués jusqu'à ce jour, on n'a pas encore réalisé ce fantasme des auteurs de science-fiction. Toutefois, l'astro-tourisme est toujours aussi passionnant, et c'est même devenu une tendance qui gagne en popularité, non seulement, chez les passionnés d'astronomie, mais aussi parmi les voyageurs du monde entier.

Sympa t'invite, aujourd'hui, à embarquer pour une aventure cosmique : ce type de tourisme comprend des activités ludiques et des visites orientées vers l'observation et l'étude du ciel nocturne, des étoiles et des phénomènes atmosphériques.

Bien que le tourisme astronomique comprenne la visite de musées et d'observatoires, la façon la plus courante de pratiquer l'astronomie est l'observation en plein air. Cette dernière option serait tout à fait accessible à tous sans cette pollution lumineuse, qui a fait de l'observation du firmament un privilège dont moins de 80% de la population mondiale peut jouir.

Non seulement, la pollution lumineuse des grandes villes a fait se déplacer les voyageurs vers de nouveaux horizons à la recherche d'un ciel étoilé, mais il est aussi important de savoir que chaque coin de la planète présente un ciel différent. Certains offrent plusieurs constellations, d'autres davantage d'étoiles, certains offrent des aurores boréales et des nébuleuses, et d'autres une fréquence plus élevée d'étoiles filantes.

Puisque tu as probablement hâte de regarder par la fenêtre, nous partageons avec toi certains des cieux étoilés les plus impressionnants de notre planète.

Prends ton télescope, imprime une carte des étoiles et prépare-toi à un somptueux voyage interstellaire.

Îles Canaries, Espagne

En plus d'un climat subtropical agréable, de plus de 500 plages de toutes les couleurs et de quatre sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO, cet archipel composé de sept îles volcaniques possède l'un des ciels les plus propres du monde.

La région la plus méridionale et la plus occidentale d'Espagne est l'un des endroits préférés des astronomes et des touristes qui veulent admirer la beauté de la Voie Lactée. Son ciel est une réserve astronomique d'une importance vitale pour la science et la culture.

Tu pourras identifier plus d'un millier de constellations de presque partout sur les îles, mais il est conseillé de profiter des dizaines d'observatoires qui offrent des visites guidées toute l'année. Parmi eux : l'Observatoire du Roque de los Muchachos à Las Palmas, les observatoires de Temisas, le Centre Astronomique Roque Saucillo à Gran Canaria, et l'Observatoire du Parc National du Teide à Tenerife (déclaré patrimoine mondial par l'UNESCO), qui possède le plus grand télescope solaire d'Europe.

Laponie finlandaise

La Finlande est l'un de ces pays nordiques chanceux où il est possible de voir des aurores boréales dans un ciel étoilé exempt de pollution, en plus de proposer les infrastructures idéales pour profiter du spectacle.

Les aurores boréales ont été au cœur des légendes et des hypothèses scientifiques tout au long de l'histoire. Elles sont dues à un phénomène atmosphérique causé par le rayonnement solaire ; elles recèlent de nombreux mystères, et les observer est une expérience mystique.

Bien qu'il existe de nombreux observatoires dans le pays, il convient de mentionner que dans la région de Saariselkä en Laponie finlandaise, se trouve un hôtel appelé Kakslauttanen Artic Resort, où il est possible de louer un igloo en verre avec tout le confort, et d'être ainsi aux premières loges pour admirer le plus grand tour de magie de la nature.

Désert d'Atacama, Chili

Il est considéré par les astronomes comme le meilleur endroit du monde pour observer le cosmos, en raison de sa taille, de son altitude, de la sécheresse de son air et des conditions atmosphériques. Il a été déclaré Sanctuaire de la nature en 1982 et possède aujourd'hui plus de 50% de la capacité d'observation astronomique de la planète.

Le désert d'Atacama est généralement l'endroit où l'on teste les télescopes de pointe. On y trouve trois grands observatoires gérés par l'Organisation européenne pour les recherches astronomiques : La Silla, Paranal et ALMA (le plus grand observatoire du monde) ; c'est un lieu où les scientifiques du monde entier étudient et font de nouvelles découvertes.

La plupart des visites de ces grands observatoires sont gratuites et sont menées par des experts qui se feront un plaisir de répondre à tes questions à tout moment. Le désert chilien est sans conteste un lieu incontournable pour tous ceux qui ne se contentent pas de jouir de la beauté, mais qui ont besoin de la comprendre.

Sesriem, Namibie

Le continent africain est idéal pour l'astro-tourisme grâce aux innombrables zones qui n'ont jamais été touchées par la main de l'homme. Sa sécheresse fournit (et c'est l'un des rares avantages de l'absence d'eau) des ciels nocturnes complètement clairs qui contrastent avec les dunes dorées du désert.

Sesriem est un petit village dans le désert namibien, considéré par les amateurs d'astronomie comme l'un des endroits les plus fascinants pour pratiquer l'observation stellaire, grâce à son ciel, ses vastes plages de sable et ses arbres secs aux silhouettes oniriques.

On peut rester sous sa tente et contempler l'immensité de l'univers, à la merci des caprices de la météo, ou passer la nuit dans un hôtel de luxe avec piscine extérieure : il y en a pour tous les goûts !

Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande

Dans le petit village situé sur la rive du lac Tekapo à Canterbury, en Nouvelle-Zélande, le ciel est si clair et l'atmosphère si propre qu'il est difficile de dormir la nuit.

Les nébuleuses se reflètent dans le lac cristallin alors que la lumière des étoiles caresse les tons violets des fleurs qui tapissent les forêts de pins.

Essaie de consulter un calendrier lunaire avant de partir, tu auras peut-être la chance d'y être pour la pleine lune et de faire partie d'un décor de conte de fées.

Si tu veux ajouter à l'expérience la touche scientifique qu'elle mérite, tu peux visiter l'Observatoire de l'Université Mount John, où est installé le plus grand télescope de Nouvelle-Zélande.

Désert de l'Arizona, États-Unis

La nuit, dans le désert de l'Arizona, le spectateur a l'impression de regarder le cosmos depuis une autre planète. Les amas stellaires se dispersent dans le noir de la nuit et répandent leur lumière sur d'immenses formations rocheuses sculptées par l'érosion.

Il abrite également le cratère de météorite le plus grand et le mieux préservé au monde. Si tu regardes les étoiles depuis ce cratère terrestre, tu seras submergé par un étrange sentiment de vulnérabilité.

Reykjavik, Islande

L'Islande est connue comme le paradis des aurores boréales. Il est possible de voir des cieux étoilés, des nébuleuses et des aurores depuis quasiment n'importe quel point de la surface de cette île.

Comme si cela ne suffisait pas, Reykjavik, la capitale de l'Islande, est l'endroit le moins cher du monde pour l'observation céleste.

Bien que les merveilles de la nature soient visibles toutes les nuits de l'année, il est conseillé de planifier son voyage entre septembre et avril.

Sierra del Montsec, Catalogne, Espagne

Au pied des Pyrénées catalanes, la chaîne de Montsec, dans la province de Lérida, a été déclarée par le mouvement Starlight (approuvé par l'UNESCO et l'Institut d'astrophysique des Canaries) comme l'une des plus importantes réserves de ciel étoilé du monde, en raison de ses conditions exceptionnelles pour l'observation astronomique.

Si tu décides de l'inclure dans ton itinéraire touristique, sache qu'elle possède son propre observatoire scientifique : le Parc Astronòmic Montsec, où l'on peut profiter des télescopes pendant que les astronomes locaux commentent la visite.

Si tu ne peux pas aller dans ces pays lointains, mais que tu veux quand même observer les étoiles, essaie d'identifier les observatoires près de chez toi ; il y en a plus que tu ne le penses, et ils participent à l'économie de nombreux petits villages qui gardent leurs réserves naturelles à l'abri de la pollution.

À ce jour, la conscience collective n'est pas encore très développée sur la question de la pollution lumineuse, c'est pourquoi il est important de sensibiliser tes voisins à l'utilisation responsable des sources lumineuses, et de participer activement aux mouvements de conservation du ciel étoilé.

Savais-tu que des mouvements et des organisations encourageaient la transformation de la lumière des étoiles en un droit humain, ainsi que la création de réserves célestes ?

Connais-tu d'autres destinations que tu pourrais recommander à nos lecteurs ? Partage-les dans les commentaires !

Photo de couverture Johann
Sympa/Endroits/Découvre les meilleurs endroits du monde pour faire du tourisme astronomique
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire