Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici pourquoi les maisons japonaises sont les plus agréables du monde

Les maisons japonaises impressionnent les occidentaux par leur laconisme, leur simplicité et leur austérité. Rien ne dépasse, chaque objet a sa place, et ensemble ils acquièrent un sens symbolique.

Sympa te présente les concepts basiques et les particularités des foyers japonais, qui les rendent si uniques et différents du reste du monde.

1. Abondance d'espace libre.

Les Japonais n'ont pas l'habitude de remplir leurs espaces de vie de meubles et de bibelots. Dans l'idéal, le salon, qui en japonais se dit "ima", ne doit rien comporter à part des tatamis (des nattes en canne et en pailles de riz avec lesquelles ils recouvrent le sol). Ils les utilisent aussi comme unité de mesure de la surface : une pièce traditionnelle en comporte généralement six.

Les autres objets domestiques peuvent inclure une table à thé avec des tapis pour s'asseoir, une commode et des futons (des matelas remplis de coton utilisés comme lits). Souvent, ils sont stockés dans des armoires spéciales incrustées dans le mur appelées "oshiire", qui ont la même couleur que les murs et ne se voient donc pas. Tout cela participe à créer un effet d'espace ouvert dans lequel rien ne dépasse ou ne détourne l'attention. Ce concept a aussi un autre avantage indiscutable : le nombre restreint de meubles et ustensiles évite que la poussière et la saleté ne s'accumulent, ce qui facilite considérablement le ménage.

2. Universalité

Dans une maison japonaise, il n'y a pas de murs intérieurs dans le sens traditionnel du terme. À la place, on utilise des portes légères et coulissantes appelées "fusumas", faites de planches de bois ou de bambou et de papier de riz. Elles s'enlèvent facilement, et permettent de modifier sans effort la configuration des pièces, en ajoutant des pièces ou en en modifiant l'agencement. De plus, grâce au peu de meubles et à leur mobilité, une même pièce peut être utilisée comme salon le jour et comme chambre à coucher la nuit.

En revanche, la salle de bain et les toilettes sont généralement séparés dans les grandes maisons, et la salle de bain peut comporter deux pièces : dans la première se trouvent le lavabo et la douche, et dans la deuxième la baignoire. Cela est dû à l'importance que donnent les Japonais au déroulement du bain : on se débarrasse de la saleté sous la douche, tandis que le bain est utilisé pour se détendre dans l'eau chaude.

3. Proximité avec la nature.

Le compagnon indispensable des maisons japonaises est le jardin. On peut y sortir directement depuis la maison, et pour cela il suffit d'ouvrir des portes coulissantes appelées shōji. Lorsque la météo le permet, les portes du jardin peuvent rester ouvertes.

La proximité avec la nature est également fournie par certains matériaux : bois, bambou, papier de riz et coton, qui sont utilisées pour construire les maisons pour les raisons suivantes : tout d'abord, ils sont moins chers et plus accessibles que la pierre ou l'acier. Ensuite, il y a souvent des tremblements de terre au Japon, et reconstruire une maison en "papier" après une telle catastrophe est plus facile, et le risque de mourir sous les débris est moindre.

4. Abondance de la lumière.

Une autre particularité des intérieurs japonais est la lumière tamisée qui pénètre et se dissipe dans la maison à travers les murs extérieurs en treillis. Un effet analogue est obtenu grâce aux lampes en bambou et en papier de riz.

5. Minimalisme

L'important dans une maison japonaise n'est pas la beauté extérieure, mais le confort et la sérénité. Nul besoin de ces couleurs vives et brillantes, et de cette multitude de bibelots que comportent souvent les appartements en occident. Tous les objets décoratifs se trouvent en un seul lieu, dans un box spécial appelé tokonoma. On y entrepose les objets de valeur et les belles choses : gravures, figurines netsuke, ikebana, parchemins ornés de hiéroglyphes, entre autres. Un tel laconisme aide à se détendre et à se reposer, car il permet de libérer les pensées et stimule la contemplation.