Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

20+ Histoires de personnes dont la fête d’entreprise a été un franc succès

423-
30k

Les fêtes de Noël d’entreprise ont toujours une ambiance particulière. On s’y prépare en avance, on les attend avec impatience, et l’atmosphère informelle encourage certains collègues à se lâcher comme jamais. C’est pour cela qu’il en reste toujours des histoires dingues dont on parle toute l’année, et les employés qui se sont particulièrement distingués deviennent de véritables légendes.

Sympa sait que les fêtes de fin d’année se termineront, mais que tes collègues resteront, et nous te souhaitons de supers soirées, aux souvenirs pleins de joie et sans regret.

  • Durant la fête d’entreprise, je flirtais avec une femme et j’essayais de prendre son numéro de téléphone quand mon collègue s’est tourné vers moi et a murmuré : “Je te présente la femme du patron”. © CutkoskyAnthony / twitter
  • Je suis allée à la première fête d’entreprise de mon nouveau travail. Tout le monde était beau, bien habillé, et très tranquille. J’ai commencé à réfléchir de toute urgence à une façon de me fondre dans la foule, mais je n’ai rien trouvé d’intelligent et je suis donc allée me perdre sur la piste de danse. Mais y aller saoule n’était pas la meilleure des idées. Je me souviens avoir dansé le rock’n roll en agitant frénétiquement mes mains et mes pieds en désordre. Ensuite, je me suis retrouvée au centre d’un cercle, avec mes collègues qui applaudissaient et m’encourageaient. Le lendemain, j’étais embarrassée comme jamais. Le lundi, je suis allée au travail en pensant déjà à ma lettre de démission, mais personne ne me montrait du doigt ni ne chuchotait dans son coin. Plus tard, l’assistante de mon chef m’a transmis son message : il a dit que j’étais la seule qui savait vraiment comment s’amuser. © MadTillDead / pikabu
  • J’ai mis un pull de Noël, des pantalons rouges à carreaux et des boucles d’oreilles en forme de cerfs. Je suis arrivée à la soirée, mais tout le monde était dans sa tenue de travail. Le code vestimentaire de la fête était Noël, mais il s’est avéré qu’ils parlaient de petits détails ajoutés à la tenue habituelle : des cravates rouges, des broches en forme de bonhomme de neige, ou des bijoux en forme de flocons de neige. J’étais la plus habillée et j’ai beaucoup amusé mes collègues. © goblinish / reddit
  • La plus folle des fêtes d’entreprise dont je me souviens est celle où se trouvaient les employés d’une maternelle, d’un hôpital psychiatrique et d’une agence de pompes funèbres. Les enseignantes ont trop bu, les employés du salon funéraire aussi, et les plus en forme d’entre eux prenaient constamment le micro de l’animateur pour raconter des blagues pas drôles du tout. Du côté de l’hôpital psychiatrique, il y avait quelques hommes et plein de femmes âgées qui se sont immédiatement jetés sur la nourriture. Les types s’ennuyaient et ont commencé à nous lancer des regards dragueurs (à l’époque, je travaillais au bureau du cadastre et nous étions réputées les plus mignonnes). Tout s’est terminé par une bagarre entre le gardien maigrichon de l’agence de pompes funèbres et deux énormes vigiles. Enfin, ce n’était pas vraiment une bagarre : ils l’ont traîné vers la sortie et l’ont jeté dehors. © Taella / pikabu

  • Notre patron dansait sur la table et il a décidé de faire le “saut de la confiance”. Personne ne l’a rattrapé. © allnet / twitter

  • Il y a quelques années, j’ai participé à une fête de Noël d’entreprise. Notre équipe est essentiellement féminine et elles ont invité le père Noël. Il est sorti au centre de la salle, a frappé le sol avec son sceptre et a déclaré : “Celles qui veulent faire un vœu, approchez-vous et prenez ce sceptre”. Toutes les filles ont immédiatement accouru, mais le Père Noël a continué : “Celle qui touchera ce sceptre... tombera enceinte l’année prochaine”. Mes collègues se sont de suite éloignées en courant et en criant, mais l’année suivante, la moitié de notre entreprise est quand même partie en congé maternité. Personne n’a plus jamais commandé de père Noël pour la fête. © DELETED / pikabu

  • Quand Alex a commencé à travailler chez nous, le travail a été complètement bouleversé : notre équipe est principalement composée de jeunes filles, et cet homme est très attirant. Pour la fête de Noël, la direction a décidé d’organiser en amont notre propre version de The Voice et il fallait envoyer des vidéos de nos chansons. Alex a aussi envoyé la sienne, un peu gêné par les cris admiratifs de ses nouvelles fans. Et il y avait de quoi être embarrassé : il chantait faux et complètement hors rythme. En revanche, ses mouvements de torse dans sa chemise étroite et ses yeux bleus lui ont valu de nombreux votes et même le grand prix : la possibilité de jouer à la fête de Noël, avec un son professionnel, des danseurs, et dans une vraie salle de spectacle. Après, Alex a disparu. Quand il est revenu un jour pour récupérer ses affaires, on lui a demandé ce qui lui était arrivé. “C’est simple, a-t-il dit en souriant. On m’a remarqué durant la fête d’entreprise, et je vais faire carrière dans le show-business. J’en ai rêvé toute ma vie”. Depuis, les filles se sont calmées et la vitesse de travail a augmenté. © MadTillDead / pikabu

  • Un des employés du département des ressources humaines a loué la salle de conférence d’un hôtel. Quand nous sommes arrivés à la fête d’entreprise, il y a avait déjà un autre groupe : l’hôtel avait voulu prendre ses précautions pour le cas où l’une des compagnies annule. Résultat : 300 personnes essayaient de partager un espace conçu pour un maximum de 200 personnes, il n’y a pas assez de chaises et de tables, et quand ils ont apporté la nourriture, il s’est avéré qu’il s’agissait de plats chauffés au micro-ondes, chauds à l’extérieur et congelés à l’intérieur. Nous avons dû commander une pizza. L’année suivante, notre compagnie a réservé la même salle, parce qu’après tout ce qui s’est passé, l’hôtel nous a fait un énorme rabais et a promis que cette fois tout irait bien. Cela n’a pas été le cas. © Shas_Erra / reddit

  • On nous a promis qu’on finirait le travail plus tôt, qu’on irait dans un chouette restaurant payé par le patron, qu’on partagerait les cadeaux que nous avaient offerts les clients. En fin de compte, on nous a obligé à faire des heures supplémentaires, le patron nous a acheté un paquet de beignets rassis, et nous avons organisé une “fête” dans notre bureau, durant laquelle on nous a obligés à regarder des clips pendant 3 heures. Et oui, le patron a rapporté tous les cadeaux chez lui. © coturnixxx / reddit

  • Mon collègue s’est saoulé et nous a déclaré qu’il se fichait de s’être récemment marié. Nous avons commencé à crier “Hourra !”, et, encouragé, il a dit qu’il refusait d’être enchaîné à une seule femme pour le restant de sa vie, puis il a enlevé son alliance et l’a jetée par-dessus son épaule dans le restaurant bondé. Ensuite, il a passé le reste de la soirée à quatre pattes à chercher son anneau. © Shawn Smith / quora

  • Un jour, nous avons eu une super fête d’entreprise des plus intéressantes. Sous les yeux de toute l’équipe, une jeune fille s’est installée sur une table, et nous avons éparpillé des bonbons et des olives autour d’elle. Ensuite, trois hommes ont été invités à participer à un concours. On leur a proposé de ramasser les friandises sans s’aider de leurs mains et avec les yeux bandés, et les candidats ont vite été trouvés. Les hommes pleins d’enthousiasme se sont dirigés vers une autre salle où on leur a bandé les yeux. Pendant ce temps, la jeune fille s’est levée et un énorme barbu poilu s’est couché à sa place. Le concours s’est super bien déroulé, mais vous auriez dû voir la tête des types ensuite... © umorist / pikabu

  • Ma fête de Noël d’entreprise de 2014 : j’ai renversé un cocktail sur un millionnaire. Ma fête de Noël d’entreprise de 2019 : j’ai renversé un cocktail sur le milliardaire. En gros, c’est ma seule évolution professionnelle en 5 ans. © Алексей Секачев / twitter

  • La fête de Noël a commencé comme d’habitude : “Merci à tous, cette année nous avons battu tous les records”. Pourtant, tous les cocktails, à part le premier, étaient aux frais des employés. Pendant que j’attendais le serveur, la femme de notre directeur s’est approchée, et j’ai remarqué qu’elle avait un petit bonhomme de neige dans un coin de son badge. J’ai alors compris que toute la direction portait ces petits autocollants thématiques : des Pères Noël, des sucettes, des cerfs. Le serveur les voyait et leur donnait des boissons gratuites. Je suis revenu à ma table, et j’ai tout raconté à mes collègues. Ils étaient furieux : de la discrimination en pleine fête ! Une des secrétaires a alors dit qu’elle avait une idée, et elle est vite sortie. Quelques minutes plus tard, elle est revenue avec un rouleau d’autocollants. Nous les avons collés sur nos badges et avons attaqué le bar. Je me souviens avoir passé une excellente soirée. © Joseph Zimmerman / quora

  • Lors de notre fête de Noël, j’ai présenté ma fille de 6 ans à mon patron. Elle s’est tournée vers moi et m’a demandé : “C’est lui l’abruti ?” © Kevin L. Stone / twitter
  • On m’a invité à notre fête d’entreprise. Le code vestimentaire était “smart casual”, et j’ai compris que cela voulait dire : “tenue de tous les jours, mais un peu plus chic que d’habitude”. Le jour J, j’ai mis des jeans, un pull de Noël, je me suis rasé et j’ai nettoyé mes chaussures. Je me suis regardé dans le miroir et j’ai vu un type complètement “smart casual”. Quand je suis arrivé, le majordome m’a reçu en smoking, et j’ai vu que tout le monde était en costume. Moi, je suis resté sur place, en jeans et dans mon pull avec des cerfs, en pensant déjà à une façon de partir sans me faire remarquer, mais soudainement, j’ai croisé le regard triste d’un de mes collègues. Oui ! C’était aussi une victime du smart casual. Un mec en jeans et en pull.
    “Une soirée ‘smart casual’ hein...”, lui ai-je dit, en lui montrant ma tenue.
    Quand nous avons fini de rire, nous avons remarqué un autre regard perdu. Lui aussi était habillé en “smart casual”. Bref, ce soir-là, nous étions trois éleveurs de rennes... © Kaa1980 / pikabu
  • Ma collègue a trop bu, elle a commencé à caresser la tête chauve de notre patron comme s’il s’agissait d’une boule de cristal et à prédire le destin de tout le monde. © Scarlett / twitter
  • Mon chef a trop bu durant la fête et me suppliait de lui présenter “la jolie demoiselle là-bas, celle avec la robe verte”. C’était un arbre en caoutchouc... © ∂ebra-fa-ℓa-ℓa-ℓa-ℓa-ℓee / twitter
  • Aujourd’hui, ma femme et moi avons nos fêtes d’entreprise, mais nous travaillons dans des compagnies différentes. Hier soir, elle a essayé différentes tenues jusqu’à une heure du matin, et moi, j’ai joué les experts de la mode. Aujourd’hui, elle a pris un énorme sac avec du matériel et du maquillage qui pourrait équiper un petit salon de coiffure.
    Je me suis dit : “Moi aussi, je vais à une fête”, et j’ai mis une nouvelle cravate...
    Ma femme : “Tu comptes draguer qui aujourd’hui ?!” © PivBear / pikabu

  • Nous étions tous réunis dans une seule salle, 300 personnes, des ouvriers jusqu’à la direction. Le présentateur a commencé à interroger les personnes présentes sur leurs progrès de l’année. Quelqu’un a perdu 20 kilos, un autre a eu un fils, le troisième a été promu, et quand mon tour est arrivé, j’ai répondu : " J’ai résolu un rubik’s cube“. “Et concernant le travail, quel a été ton accomplissement ?”, a demandé le présentateur. Je lui ai répondu : “Je l’ai résolu au travail”. La direction est restée bouche bée, mon patron embarrassé, mais tous les autres ont commencé à rire. Bref, personne ne m’a cru et j’y travaille toujours. © deres / pikabu

  • Nous avons décidé d’organiser une soirée dans notre bureau. Mes collègues et moi étions en train de faire la fête, et nous avons décidé qu’il serait marrant de nous faufiler dans le cabinet du directeur et d’y faire un selfie. Aussitôt dit, aussitôt fait. Le directeur est entré quand nous étions en train de faire la photo. Tout le monde est resté figé, puis nous n’avons rien inventé de plus intelligent que de nous enfuir. Je me suis retourné quand nous étions à la fin du couloir, et lui, il était devant sa porte en train de rire. © ALT_enveetee / reddit

  • La fête d’entreprise a bien commencé. Nous mangions, buvions, parlions, plaisantions, et le directeur général est arrivé et a demandé une minute d’attention. Nous pensions qu’il nous souhaiterait simplement une bonne année et de bonnes fêtes, mais à la place, il a déclaré que nous ne recevrions pas de bonus et que des licenciements nous attendaient pour très bientôt. Tout le monde était énervé et nous avons décidé de boire et de manger pour la valeur des bonus que nous aurions dû recevoir cette année. Le lendemain était tout simplement épique : la moitié de la compagnie est tombée malade et n’est pas venue travailler, et ceux qui sont quand même venus se battaient pour avoir une place aux toilettes. © HorseMeatSandwich / reddit

  • Hier, mon mari est revenu de sa fête d’entreprise avec une femme. Il était 2:45 du matin, et je me trouvais dans la cuisine dans l’obscurité. Il est doucement entré dans l’appartement, et a dit à sa compagne de ne pas faire de bruit pour ne pas réveiller sa famille. J’ai pensé : “Tellement attentionné, il se souvient au moins de sa famille”. J’étais pour le moins choquée, mais j’ai attendu de voir ce qui allait se passer. Ils se sont dirigés vers le hall, y ont allumé la lumière, et après quelques minutes de silence, j’ai entendu mon mari haleter. Je me suis discrètement approchée de la porte, je l’ai vu soulever 2 kettlebells de 24 kilos, et j’ai éclaté de rire. Il s’est avéré qu’il avait parié avec une collègue des ressources humaines qu’il pourrait les soulever 20 fois de suite, mais elle ne l’avait pas cru. Il l’avait ramenée à la maison pour le lui prouver, et c’est comme ça que nous avons gagné un congé en juillet. © SandyBoy / pikabu

Et toi, comment s’est passé ta fête de Noël d’entreprise cette année ? Raconte-nous dans les commentaires !

Photo de couverture SandyBoy / pikabu
423-
30k