Sympa
Sympa

14 Superbes robes de cinéma qui surpassent presque les actrices elles-mêmes

Les robes, elles aussi, sont comme des héroïnes de films. Elles peuvent impressionner le public au même titre que le jeu des acteurs et les rebondissements de l’intrigue. Les costumes de certaines héroïnes sont si beaux qu’ils méritent de rentrer dans l’histoire de la mode.

Chez Sympa, nous ne regardons pas seulement les films pour les acteurs cool et les sujets passionnants, nous admirons tout autant les robes chics. Nous sommes sûrs que tu y trouveras aussi une dose de plaisir esthétique.

Fiona Johnson, Matrix (1999)

“Est-ce que tu m’écoutes Néo ? Ou est-ce que tu regardes cette femme en robe rouge ?” dit Morpheus. La robe rouge spectaculaire attire encore plus l’attention se détonnant des costumes d’affaires noirs : une technique qui fonctionne aussi bien pour le spectateur que pour les personnages du film. Grâce à l’effet “robe rouge”, cette blonde, se distingue dans la foule et sert de distraction pendant l’entraînement de Neo.

Nicole Kidman, À la croisée des mondes : La Boussole d’or (2007)

La couverture à paillettes d’or par-dessus la robe de style lingerie en soie est mémorable pour son caractère non conventionnel. Elle reflète bien l’image de madame Coulter, une femme belle mais froide, spectaculaire et puissante. La costumière Ruth Myers a déniché cette robe à Londres.

Léa Seydoux, La Belle et la Bête (2014)

Belle porte une robe verte émeraude vraiment royale lorsqu’elle entre dans le château de la Bête. C’est dans cette robe qu’elle se promène dans la forêt et trouve la tombe de la fille Lani, l’amante du maître du château. Cette robe, comme les autres costumes du film conçus par Pierre-Yves Giraud, combine des éléments des styles de l’Empire et de la Renaissance.

Mélanie Laurent, Inglourious Basterds (2009)

Cette robe écarlate éclatante, que la costumière Anne Sheppard a conçue dans un style des années 40, traduit tout simplement le désir de l’héroïne de venger sa famille. Le rouge à lèvres et la manucure assortis à la robe soulignent sa détermination et laissent présager une fin spectaculaire de cette scène dans le cinéma où les méchants se sont rassemblés.

Emma Stone, La La Land (2016)

Une robe de cocktail bleue rétro de la créatrice Mary Zophres est portée par le personnage d’Emma Stone à une fête, après laquelle elle rencontre Sebastian (Ryan Gosling). Dans le film, le bleu signifie le potentiel créatif de Mia et de Sebastian, qui porte un costume bleu dans la même scène.

Olivia Hussey, Roméo et Juliette (1968)

La robe de Giulietta, comme tous les costumes de ce film, est tout à fait conforme à la période historique : le style du XVe siècle. La costumière a choisi un rouge pourpre pour la famille Capulet, à laquelle appartient Juliette, et un bleu discret pour le clan Montague.

Kirsten Dunst, Marie-Antoinette (2006)

La costumière Milena Canonero a créé non seulement des vêtements inspirés de l’époque, mais aussi des costumes qui donnent un sens supplémentaire à l’histoire. Par exemple, cette robe à motif floral, qui correspond au motif des murs, est portée par Marie-Antoinette alors qu’elle lit une lettre décevante de chez elle. La lettre indique que ses frères et sœurs ont déjà des enfants et qu’elle n’en a toujours pas. Marie-Antoinette obéit aux règles de la vie luxueuse de Versailles et se perd littéralement en essayant d’exécuter les ordres d’un autre.

Marilyn Monroe, Les hommes préfèrent les blondes (1953)

La blonde la plus glamour des années 50, Marilyn Monroe, dans une superbe robe bustier en satin rose avec des gants de soirée. Par son image, elle captive le public et les spectateurs dans le cadre, alors qu’elle interprète le célèbre numéro musical “Diamonds are a girl’s best friend”. Par la suite, la robe rose est devenue une icône de la mode et a été reprise plusieurs fois, notamment par Madonna dans le clip “Material Girl”.

Emma Watson, La Belle et la Bête (2017)

La robe de bal jaune du film d’animation Disney La Belle et la Bête a été reprise dans le film, mais avec de légers changements. Emma Watson voulait créer l’image d’une Belle moderne, forte et courageuse, mais la robe de l’ancienne princesse donnait un ton très différent. La costumière Jacqueline Durran a tenté de trouver un équilibre entre la délicate robe de poupée et une nouvelle interprétation du personnage principal.

Rachel McAdams, N’oublie jamais (2004)

Dans cette robe boutonnée simple mais élégante, Allison revient à Noah. Et lorsqu’ils se rencontrent enfin, l’une des scènes romantiques les plus mémorables se déroule : un baiser sous la pluie. La costumière Karin Wagner explique qu’elle a essayé de refléter dans cette robe l’époque et le type de femme que la protagoniste voulait être ; et le bleu est la couleur de l’espoir.

Carey Mulligan, Gatsby le magnifique (2013)

La robe beige de l’héroïne est de coupe très simple mais ornée de gouttes de cristal. Daisy la porte à l’une des fêtes somptueuses de Gatsby. Selon la costumière Catherine Martin, cette robe est inspirée de l’image n° 33 de la collection de défilé printemps-été 2010 de Prada.

Anya Taylor-Joy, Emma. (2020)

Comparée aux autres tenues “élaborées” de l’héroïne, cette robe est très simple mais délicate et mémorable. L’ornementation florale se combine avec les paysages de la nature dans la scène où Emma découvre les sentiments de George Knightley. Et cette harmonie visuelle n’est pas vraiment une idée du réalisateur et du caméraman mais plutôt une décision de la costumière Alexandra Byrne. Elle a voulu utiliser la couleur de la robe pour souligner la façon dont l’héroïne s’intègre dans son environnement et comment elle s’en détache nettement.

Emma Watson, Harry Potter et la Coupe de feu (2005)

Une délicate robe rose à volants est le premier look vraiment féminin d’Hermione dans l’adaptation et sa première robe dans toute la série de films. Grâce à elle, et bien sûr à ses cheveux, Harry et Ron remarquent enfin qu’elle n’est pas seulement une amie et une excellente élève, mais aussi une fille séduisante.

Liv Tyler, Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l’anneau (2003)

La robe d’elfe en velours aux superbes broderies est appelée “Requiem” (comme elle était signée dans l’exposition de costumes du film), probablement parce qu’Arwen la porte dans la scène où son père la convainc de dire adieu à ses rêves de vivre avec un homme ordinaire et de s’embarquer pour Valinor, le royaume des elfes immortels.

Laquelle de ces robes aimerais-tu essayer ?

Sympa/Photographie/14 Superbes robes de cinéma qui surpassent presque les actrices elles-mêmes
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire