10+ Types de clients que les serveurs expérimentés essaient d’éviter à tout prix

À première vue, on pourrait croire que le plus dur dans le travail de serveur est de ne pas se tromper dans la commande et de bien compter la caisse à la fin du service. Cela paraît alors bizarre qu’avec si peu de difficultés il y ait une rotation si élevée du personnel dans le secteur Horeca et que les gens préfèrent travailler dans des bureaux. Mais dans ce travail, le plus compliqué est en fait de gérer les clients parfois trop exigeants ou très désagréables.

Chez Sympa, nous sommes convaincus que chaque travail mérite du respect. C’est pour cela que nous avons aujourd’hui décidé de te faire découvrir quels types de clients les serveurs détestent. Nous avons concocté pour toi un petit bonus à la fin de l’article : tu vas découvrir quel est le type de client que les serveurs adorent.

1. Les clients trop bavards

Les gens qui aiment bavarder avec les serveurs ont de bonnes intentions à la base : ils veulent montrer leur amitié à la personne et lui faire comprendre qu’ils ne la prennent pas pour une boniche. Hélas, la réaction du serveur dans ce cas-là sera, dans les meilleurs des cas, discrète et polie. Et cela n’a rien à voir avec un excès de snobisme chez lui, c’est juste qu’il doit tout simplement se rappeler que la dame à la table 3 est allergique aux arachides, il est temps de débarrasser la quatrième table, le couple dans le coin a demandé l’addition... Tu l’auras compris, avec tout cela dans la tête, ce n’est pas si évident que cela de parler tranquillement de tout et de rien. Par ailleurs, le plus souvent ce sont des personnes âgées qui adorent causer et qui ne sont pas du tout pressées.

  • “J’adorerais bavarder avec vous, mais abrégez. Je veux bien être aimable mais je n’ai pas le temps de vous raconter ma vie.” © unknown author / Reddit

2. Les faiseurs de scandales

Tous les serveurs savent qu’un jour ils auront affaire à un client qui n’est pas venu pour profiter de bons petits plats, d’une bonne ambiance ou d’une bonne compagnie, mais qui est plutôt là pour rendre fou tout le personnel du restaurant. Ce genre de client est toujours mécontent, rien ne va jamais : ni la température ambiante, ni la qualité du service, ni la musique, ni la cuisine, ni les prix. Paradoxalement, ce client ne cherche pas ailleurs, il passe tout son temps dans ce restaurant précis à attirer l’attention des serveurs et du responsable.

  • “Une fois, j’ai eu un client dans le resto de mes parents. Pendant toute la soirée, l’homme en question n’a pas arrêté de me faire faire des allers retours dans la cuisine : d’abord, le plat était trop cuit, ensuite pas assez, puis il s’est avéré qu’il avait une intolérance au gluten (mais cela ne l’a pas empêché de manger le gâteau). Il a aussi essayé de voler la bouteille de la table voisine, a engueulé une serveuse et tout à la fin a demandé une réduction pour un mauvais service.” © xJek0x / Reddit

3. Les parents

Il n’y a rien de mal à aller manger au restaurant en famille avec des enfants. En général, les parents choisissent un des deux modèles de conduite. Les uns autorisent leurs enfants à faire tout ce qu’ils veulent pendant qu’eux-mêmes profitent tranquillement de leur repas : les gamins ont le droit de courir dans la salle, de se cogner contre les serveurs sans s’excuser et de pleurnicher pour un rien. Les autres apportent des coloriages et des feutres, et s’occupent de leurs enfants pour qu’ils ne perturbent pas les autres clients. Tu devines aisément quel type de parents les serveurs préfèrent.

  • “Il y a quelques jours, une famille avec deux enfants est venue dans notre resto. Quand j’ai apporté leur commande, j’ai vu que les enfants avaient sorti tout le sucre en morceaux de la boîte et qu’ils s’étaient mis à jouer avec : se les lancer l’un à l’autre, les lancer contre les murs etc. J’en suis resté bouche bée, mais les parents m’ont dit : ” Quand ils auront terminé, nous ferons le ménage “. Oh , c’est tellement gentil de votre part , merci beaucoup.” © AeAjnabi / Reddit

4. Les radins

Tôt ou tard, tout serveur finit par exceller dans son métier : il apprend les commandes par cœur, apporte les plats à temps et dans le bon ordre, ne dérange pas le client, tout en sachant prendre soin de lui discrètement tout au long du repas. Hélas, tout cela ne garantit pas de bons pourboires, surtout si le client est par principe contre ce type de récompense. Son argument préféré est : " Pourquoi je devrais payer plus alors qu’il a déjà un salaire ? “

  • “Pendant quatre mois, chaque dimanche, il y avait un couple d’adolescents qui venait dans notre restaurant. Ils ne laissaient jamais de pourboires, quel que soit le service. Un jour, la patronne a décidé qu’elle en avait assez et quand ils se sont pointés de nouveau elle m’a demandé de m’occuper de leur table et de ” faire tout mon possible pour mériter ces 0 % “. Les 45 minutes suivantes ont été épiques : j’ai attendu cinq minutes avant de les saluer et leur apporter une carafe d’eau. Lorsqu’ils ont été prêts à passer la commande, comme par hasard, je n’avais plus de stylo sur moi et il a fallu que j’aille en chercher un. Quelques minutes plus tard, je suis retournée à leur table mais pendant la prise de la commande je leur ai demandé de patienter le temps que j’envoie un message à mon petit ami. Pour couronner le tout, j’ai ” inversé " les commandes, j’ai eu le temps de jouer sur mon téléphone, et pour que leurs plats soient bien froids, j’ai pris une pause avant de les servir. Ils ont dit qu’ils ne reviendraient plus jamais chez nous." © unknown author / Reddit

5. Les clients hésitants

Parmi les clients, il y a beaucoup qui hésitent au moment de passer commande. Personne n’exige que le client soit calé sur les spécificités de tous les plats de la carte, les noms exotiques des sauces et des accompagnements. On demande juste qu’il soit un peu concentré. Malheureusement, voilà ce que le serveur voit dans les yeux d’un tel client après avoir posé une question banale sur le degré de cuisson ou le choix de la sauce pour la salade qui devait être servi : un regard vide avec une lueur de panique grandissante. Alors que ce sont des questions simples.

  • “S’il vous plaît, ne dites pas que vous êtes prêts à commander alors que vous ne l’êtes pas. Les serveurs ont un tas de choses à faire au lieu de se tenir devant vous, à attendre pendant que vous vous décidez. Bien sûr, vous avez le droit de poser des questions, c’est tout à fait normal ! Mais si vous n’avez pas encore décidé, ne me faites pas perdre mon temps.” © emcon353 / Reddit

6. Les tombeurs

Le Casanova est un client très difficile à gérer pour une serveuse. Généralement il vient tout seul, ne commande que des boissons et n’arrête pas de fixer les filles pendant toute la soirée. Si vous êtes sa serveuse et que vous êtes mignonne, vous n’avez pas de chance : il va vous soûler en demandant votre 06 ou un rendez-vous galant avec lui pendant tout votre service.

  • “Je n’appelle jamais les clients qui me laissent leurs numéros de téléphone. En même temps, je garde tous les tickets de caisses avec des numéros, ce sont un peu des trophées pour moi. Le pire, c’est l’addition à quelques centaines d’euros sans pourboire avec un numéro de téléphone écrit au dos. Attends, je dois appeler en fait pour avoir un pourboire ?” © danam524 / Reddit

7. Les touristes

D’une part, les touristes sont une source de mal de tête pour le serveur, surtout s’ils ne parlent pas la même langue et n’ont aucune base linguistique. D’autre part, s’il n’y a pas de barrière de langue, les touristes sont des clients généralement très gentils, peu exigeants et plutôt reconnaissants. Pourtant, il faut toujours prendre en considération les caractéristiques nationales et ne pas essayer, par exemple, de servir un plat de pâtes accompagné d’un steak haché à un Italien.

  • “Je ne sais pas combien de fois j’ai eu des touristes qui me parlaient en allemand, en russe, en français ou en italien. Ils sont très surpris et même fâchés parfois si ne je parle pas leur langue. Certains ont même continué de me parler en russe en espérant que je finirais par comprendre à force de me répéter la même chose en boucle.” © columbu / Reddit

8. Les couples

Ce n’est un secret pour personne que les restaurants romantiques attirent les couples : une atmosphère intimiste, des conversations chuchotées et des mots doux prononcés les yeux dans les yeux. Les amoureux adorent passer du temps dans ce genre d’endroits, mais les serveurs ne sont pas toujours ravis de les accueillir. La raison est évidente : les couples sont trop concentrés l’un sur l’autre et ne sont jamais pressés de libérer leur table. En plus, le serveur se sent parfois gêné de rompre leur intimité. Voilà pourquoi les couples sont parfois si dérangeants pendant le service.

  • “Un couple s’est installé à table et le jeune homme s’est retrouvé dos à la salle. Donc il ne m’a pas vu m’approcher. Au moment où j’ai voulu remplir leurs verres d’eau, il a demandé à sa compagne : ” Es-tu prête à faire de moi un papa cette nuit ? " Quand il a compris que j’avais tout entendu, son visage s’est décomposé." © billabong2630 / Reddit

9. Les blagueurs

Les gens qui adorent faire des blagues au personnel d’un restaurant n’ont probablement jamais essayé de se mettre à la place du serveur. Crois-moi, à la fin d’une journée de 12 heures, même des blagues vraiment drôles ne font pas rire, sans parler des blagues pourries. Pourtant, le serveur est obligé de rigoler, quoi qu’il arrive, pour rester poli. C’est triste, mais ces blagueurs ne se rendent vraiment pas compte qu’ils imposent leur sens de l’humour à quelqu’un qui n’a d’autre choix que d’écouter et rire poliment.

  • “J’ai travaillé en tant que serveur pendant cinq ans. Mon top des blagues : ” Puis-je vous offrir quelque chose ? “. ” Oui, un million de dollars " ; " Que préférez-vous, une soupe ou une salade ? “. ” Une soup- salade, s’il vous plaît “. Il y en avait encore beaucoup d’autres, mais j’ai préféré les oublier. Je comprends parfaitement que le client tente de me remonter le moral, et j’apprécie le geste, mais aucune de ces blagues n’est vraiment originale. C’est agréable, mais on ne peut pas nier le fait que la blague est avant tout censée être drôle.” © Cubs1081744 / Reddit

10. Les malpolis

Il y a une autre catégorie des clients capables de transformer un service en véritable séance de torture : les gens pour qui l’insolence est un seul et unique moyen de communication. Tout commence au moment de passer commande : le serveur apprend qu’il n’est qu’un minable qui travaille dans " un trou à rats “, que de toute évidence ici on ” empoisonne des gens au glutamate “, que les patrons sont ” des voleurs qui n’ont pas froid aux yeux " au niveau des prix. À la fin de son monologue, il dira forcément au serveur : " Maintenant, va cracher dans mon assiette “. Bien évidemment, personne ne crachera dans son assiette, mais cela peut réellement gâcher le moral du personnel pour toute la journée.

  • “Je travaillais dans une pizzeria. Une fois, il y avait une table de deux jeunes de 18-20 ans. L’un d’eux a insulté une serveuse pour rien. Il l’engueule et guette en même temps la réaction de ses copains. La pauvre, elle était au bord des larmes. Alors j’ai trouvé un moyen de lui apprendre les bonnes manières. Il a commandé une salade et un thé. À la première gorgée, on s’est mis à ricaner ouvertement en le fixant. On a refait le même manège lorsqu’il a goûté sa salade. Finalement, il est devenu tout rouge et s’est calmé. Il n’a rien mangé, mais il n’a rien dit : la salade était normale, le thé aussi. Le gars est parti affamé.” © Подслушано / Ideer

11. Les clients hautains

Il y a pire que les clients blagueurs : les clients qui fournissent un maximum d’efforts pour montrer au personnel qu’ils sont supérieurs à eux. Mais tu sais quoi ? Les serveurs des restaurants étoilés ne sont pas stupides, ils savent bien que leurs clients gagnent plus qu’eux, sinon ils ne seraient pas là.

  • “Un couple d’amis riches que je fréquentais il y a quelques années, nous ont invités, ma meilleure amie, son mari et moi, dans un mythique restaurant italien étoilé. Ils ont proposé de payer l’addition car ce n’était ni dans mes moyens, ni dans ceux de mes amis. Je n’aurais jamais cru que cela aurait un tel effet sur ma meilleure amie. Elle a dit au serveur qu’elle ne comprenait pas pourquoi il lui proposait la carte alors qu’il devait ” intuitivement comprendre quel plat elle allait commander “. Il a répondu : ” Très bien “. Puis il a repris la carte et est revenu avec une assiette de spaghettis bolognaise. C’était très drôle !” © powaqua / Reddit

Bonus : tout simplement de bons clients

Aussi étrange que cela puisse paraître, il n’y a pas que les pourboires qui motivent les serveurs à se donner à 200 % dans leur travail. Une bonne attitude fonctionne très bien aussi. Crois-moi, pendant le service, les serveurs encaissent tellement de choses désagréables de la part des clients que la gentillesse et la politesse deviennent plus précieuses que l’argent.

  • “Soyez gentils ! Je peux vous dire en toute honnêteté que si vous l’êtes avec moi, je ferai de mon mieux pour que votre repas soit préparé avec amour et vous soyez servis le plus rapidement possible. Même si vous voulez quelque chose de vraiment spécial, je ferai tout mon possible parce que la vraie gentillesse est très rare dans notre métier, donc ça n’a pas de prix.” © jeezlouise21 / Reddit

Être un bon serveur est très difficile, mais il s’avère qu’être un client digne de ce nom l’est tout autant.

Et toi, essaies-tu de faciliter la vie des serveurs ou bien tu penses qu’au restaurant il faut à tout prix que le personnel soit aux petits soins ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture Waiting... / Eden Rock Media
Partager cet article