11 Films inspirés de faits réels, mais dont l’histoire a été modifiée sans que personne ne le remarque

Au moment de réaliser un film inspiré de faits réels, l’équipe de production doit effectuer de nombreuses recherches pour être au plus près de la réalité. Cependant, il arrive que certains détails puissent être modifiés et que les spectateurs ne s’en rendent pas toujours compte, comme le véritable nom ou l’âge d’un personnage.

Chez Sympa, nous avons réalisé nos propres recherches et découvert 11 films qui ont connu quelques modifications dans la vie de leurs personnages.

1. Le couple de personnes âgées dans Titanic

Dans l’une des scènes du film, nous découvrons un couple de personnes âgées qui s’enlacent pendant que l’eau inonde leur chambre. Il est inspiré de véritables passagers du Titanic, les copropriétaires du magasin Macy’s, Rosalie Ida Straus et Isidor Straus, décédés dans le naufrage, mais pas dans leur chambre. La réalité a été modifiée, puisque Isidor et Ida ont été vus pour la dernière fois sur le pont du navire, se tenant la main, juste avant qu’une vague ne les emporte.

2. Jack Dawson dans Titanic

Lorsque le réalisateur du film, James Cameron, écrivait le scénario, il souhaitait que les personnages principaux soient totalement fictifs. Par la suite, il a découvert qu’un véritable J. Dawson était décédé à bord. Joseph Dawson était un homme irlandais né en 1888. Au bord du Titanic, il apportait le charbon aux employés présents dans les fours, en plus de s’assurer que les piles de ce matériau étaient bien réparties pour maintenir l’équilibre du navire.

3. La reine Gorgô dans 300

Dans ce film, la reine Gorgô prononce cette phrase à un messager perse : “Seules les femmes spartiates donnent naissance à de vrais hommes”. Cependant, d’après les propos de l’historien grec Plutarque dans le tome III de son ouvrage Œuvres morales, il a donné cette réponse à une femme athénienne qui lui avait posé cette question : “Pourquoi les femmes spartiates peuvent parler parmi les hommes ?”.

4. William Wallace dans Braveheart

Ce héros écossais devait avoir environ 20 ans lors lors du déroulement de l’histoire du film. Cependant, Mel Gibson, qui interprète le personnage, avait presque 40 ans pendant le tournage de Braveheart.

5. Princesse Isabelle de France dans Braveheart

La princesse Isabelle de France, épouse d’Édouard II d’Angleterre, est arrivée sur l’île en 1308. Par conséquent, d’un point de vue historique, elle n’a pas pu avertir William Wallace de la bataille de Falkirk.

6. Mark Zuckerberg dans The Social Network

Bien que The Social Network mette en scène le créateur de Facebook comme étant un homme maladroit envers les femmes, ce n’était pas vraiment le cas. Durant la plus grande partie de la période qui a été mis en scène dans le film, le véritable Mark Zuckerberg fréquentait déjà sa camarade d’Harvard, Priscilla Chan, qui est par la suite devenue son épouse.

7. Emily Gardner dans The Big Sick

Tandis que Kumail Nanjiani incarnait son propre personnage à l’écran, en utilisant son nom, il a décidé de changer le nom de son épouse, Emily V. Gordon, pour celui de Emily Gardner.

8. Billy Beane dans Le stratège

Billy Beane, dirigeant des Athletics d’Oakland, a été dépeint comme étant un homme divorcé et solitaire, alors qu’il s’était remarié dans la vraie vie.

9. Richard Phillips dans Capitaine Phillips

Dans la vraie vie, le héros de cette histoire n’a jamais proposé aux pirates d’être capturé à la place de son équipage. De plus, lors de sa capture, il n’a jamais obtenu une plume et une feuille ni essayé d’écrire un mot d’adieu à sa famille. Pour finir, le choc du personnage après avoir été secouru, interprété par Tom Hanks, ne s’est jamais produit. Il s’est rendu compte de ce qui s’était passé après avoir été mis en sécurité.

10. Michael Oher dans The Blind Side

La véritable histoire du héros de ce film, Michael Oher, est qu’il était déjà joueur de football américain lors de son inscription à Briarcrest. Le principal concerné n’a pas apprécié l’image qui a été véhiculée, le représentant comme un jeune homme passif et qui était à peine familiarisé avec le football américain.

11. John Nash dans Un homme d’exception

Pendant le tournage du film, le réalisateur a décidé que les hallucinations de John Nash devaient être représentées de manière visuelle et auditive, pour que le public puisse se mettre dans la peau du personnage. Cependant, dans la vraie vie, elles étaient seulement auditives.

Connais-tu d’autres informations qui ont été modifiées dans des films inspirés de faits réels ? Penses-tu que les réalisateurs doivent toujours montrer l’histoire telle qu’elle est ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Partager cet article