Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

11 Petits gestes apparemment insignifiants, mais qui peuvent nuire à l’environnement de façon considérable

1-2-
447

Quand il s’agit de “sauver le monde”, nous ressentons souvent le besoin de prendre de grandes mesures, en résolvant tous les problèmes de l’humanité en même temps, comme si nous étions des super-héros. Mais aujourd’hui, nous savons que c’est impossible et que ce qui compte le plus, ce sont les petits gestes que nous faisons tous les jours — ou essayons de ne pas faire.

Comme nous voulons a priori tous vivre dans un monde meilleur, chez Sympa, nous souhaitons aujourd’hui te montrer 11 petites choses dont tu ne connaissais peut-être pas le caractère nuisible pour l’environnement, et des suggestions sur ce qu’il convient de faire à la place.

1. Utiliser du dentifrice avec des perles en plastique

Certaines marques de dentifrice se targuent de contenir des microparticules nettoyantes qui peuvent atteindre des endroits difficiles d’accès, ce que les brosses à dents normales ne peuvent pas faire. Mais ces perles sont faites de polyéthylène et ressemblent à des œufs de poisson. Lorsqu’elles arrivent à l’océan, elles sont avalées par de nombreux animaux marins, ce qui compromet leur santé. Il semble d’ailleurs que ces microbilles compromettent aussi la santé humaine : elles se coincent dans nos gencives et peuvent être un énorme piège à bactéries, provoquant des infections.

Pour éviter cela, évite le polyéthylène sur la liste des composants lors de l’achat d’un dentifrice — ce sera mieux pour tout le monde.

2. Avoir plusieurs paires de jeans

Imagine-toi prendre 104 douches. Cela représente 6 800 litres d’eau, soit la quantité utilisée pour produire un seul jean. Si tu suis les tendances de la mode, tu en as probablement plus d’un dans ton placard.

Tu n’as pas besoin d’abolir les jeans de ta vie, mais le shopping raisonnable est un bon début. Essaie d’investir dans un bon jean plutôt que dans un grand nombre de pantalons de mauvaise qualité. Il y a aussi des marques qui investissent dans la durabilité comme processus de fabrication, alors fais tes recherches avant d’acheter des vêtements.

3. Utiliser des capsules de café

La machine à café à capsules est l’un de ces équipements modernes dont il semble impossible de se débarrasser. Mais nous devrons un jour nous passer de ce genre de commodités. Il est prouvé que les capsules de café sont très néfastes pour l’environnement, et leur consommation doit être reconsidérée dès que possible.

Depuis qu’elles sont devenues très populaires dans le monde entier, nous sommes confrontés à une énorme quantité de capsules de café qui ne sont ni réutilisées ni décomposées. Ces capsules sont faites de différents types de matériaux et ne doivent pas être jetées dans n’importe quelle poubelle.

Il vaut mieux opter pour des marques qui utilisent des capsules biodégradables ou réutilisables, essayer de recycler ce que tu peux, ou utiliser la bonne vieille méthode pour faire du café — avec de l’eau bouillante, un filtre en papier, et du café moulu.

4. Manger avec des baguettes jetables

En ce qui concerne les couverts, il convient de suivre les mêmes règles que pour la nourriture occidentale lorsque l’on commande des plats à emporter asiatiques : éviter à tout prix les articles jetables ! Les baguettes jetables sont responsables de l’abattage de 3,8 millions d’arbres rien qu’en Chine.

La solution est très simple : si tu achètes beaucoup de plats asiatiques à emporter, garde un jeu de baguettes réutilisables avec toi. Il existe différentes sortes de baguettes faites de différents matériaux — comme le métal, par exemple.

5. Utiliser du savon liquide

Le savon liquide n’est pas la meilleure option quand il s’agit de maintenir un environnement sain. Il consomme cinq fois plus d’énergie pour sa production, nécessite plus d’emballage et a une empreinte carbone plus importante que le savon solide. Nous avons aussi tendance à utiliser plus de savon quand il est liquide, ce qui n’est pourtant pas une garantie de peau plus propre. En cas de doute, choisis un pain de savon.

6. Se raser avec des rasoirs jetables

Produisant beaucoup de déchets en plastique, les rasoirs jetables sont certainement la pire option pour éliminer les poils indésirables. Leurs pièces en plastique ne peuvent pas être recyclées et leur fabrication nécessite beaucoup d’eau. En parlant d’eau, le rasage en lui-même n’est pas une bonne pratique environnementale, car il peut en consommer jusqu’à trois litres par rasage.

Il y a aussi la lame, qui n’est généralement pas produite par le même fabricant, donc son transport peut aussi laisser une empreinte carbone.

Si tu penses que les rasoirs électriques sont mauvais pour l’environnement parce qu’ils utilisent de l’électricité, leur impact est en fait moindre que le rasage manuel à l’eau chaude. Alors si tu veux une meilleure alternative de rasage, choisis l’électrique !

7. Laisser l’électronique en veille

Il n’est pas utile de laisser tes appareils électroniques en veille, car la consommation d’énergie pendant cette période d’inactivité est en fait considérable. À l’échelle mondiale, le mode veille représente 1 % de toutes les émissions de dioxyde de carbone. À notre échelle, cela représente jusqu’à 8 % de notre facture d’électricité. Cela n’en vaut pas la peine, alors il vaut mieux les débrancher tous.

8. Jeter le papier cadeau au lieu de le réutiliser

Malheureusement, la plupart des beaux papiers cadeaux que nous recevons ne sont pas recyclables. Ils contiennent des additifs pour le papier et des parties en plastique qui ne peuvent pas être transformées en autre chose. L’alternative est donc de les réutiliser ! Et tu peux faire parler ta créativité pour cela, en recouvrant par exemple le fond des tiroirs avec, en emballant les cahiers d’école, en faisant des origamis — ou si le papier n’est pas trop froissé — l’utiliser pour emballer d’autres cadeaux. Si c’est toi qui fais des cadeaux, essaie d’utiliser des options plus écologiques comme les sacs en papier brun, les vieux journaux, les tissus et tout ce que tu trouves joli.

9. Éteindre les néons

Cela peut sembler contre-intuitif, mais il vaut mieux laisser les néons allumés que de les éteindre et les rallumer plusieurs fois dans la journée. En effet, la durée de vie d’une lampe néon est estimée non pas par son temps d’éclairage, mais par le nombre de fois qu’elle est allumée. Étant donné qu’elle utilise la majeure partie de sa consommation d’énergie pour s’allumer, si tu as l’intention d’entrer dans une pièce plusieurs fois par jour, il vaut mieux laisser les lumières allumées plutôt que de les éteindre à chaque fois que tu sors.

10. Utiliser des paillettes

Il s’avère que les paillettes ne sont pas si glamour pour l’environnement, car elles sont faites de petits morceaux de plastique ; or, comme nous le savons, le plastique est un gros problème pour la nature.

L’alternative est d’utiliser des paillettes biodégradables qui deviennent très faciles à trouver — tu peux même utiliser le type comestible conçu pour les confiseries ! Il est tout aussi brillant que l’original.

11. Jeter de l’huile dans l’évier

Quoi que tu fasses, tu ne dois pas jeter l’huile de cuisine dans l’évier. Elle peut contaminer l’eau et la rendrait impossible à traiter. Cela vaut aussi pour les toilettes, car elle peut aussi boucher les canalisations de ton logement.

Pour se débarrasser de l’huile de cuisine, il est préférable de savoir comment ta commune gère ce genre de déchets. Certaines ont une politique de recyclage de l’huile qui peut te faciliter les choses. Mais la recommandation par défaut est de mettre l’huile dans des récipients recyclables et de la jeter ensuite.

Quels autres gestes nuisibles à l’environnement connais-tu ? Comment fais-tu pour les éviter ? Partage ton expérience avec nous dans les commentaires !

1-2-
447
Partager cet article