Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

11 Vêtements habituels qui sont interdits dans d’autres pays

Chaque année, de plus en plus de touristes choisissent de voyager dans un pays exotique. Si auparavant ils préféraient passer les vacances à la plage, aujourd’hui, ils cherchent davantage une expérience. C’est passionnant de découvrir de nouveaux pays et leurs traditions, mais avant de s’y rendre, il est important de se renseigner sur leur culture, car il est possible que ce qui est tout à fait normal pour toi, soit considéré là-bas comme inacceptable.

Chez Sympa, nous souhaitons aujourd’hui te dire quels vêtements il vaut mieux laisser chez toi si tu ne veux pas avoir des problèmes avec la loi ou offenser les habitants locaux.

1. En Allemagne, tu peux recevoir une amende
si tu mets ta capuche

En Allemagne, il existe une loi qui interdit aux conducteurs de se couvrir le visage. Les forces de l’ordre expliquent qu’elle est nécessaire pour pouvoir identifier la personne à l’aide des caméras. Parmi les vêtements interdits, on trouve aussi les chapeaux à larges bords et les sweats à capuche. Les contrevenants devraient payer une amende de 60 euros.

2. En Afrique, il est préférable de ne pas s’habiller
en bleu ou en noir

Ceux qui vont en Afrique devraient favoriser des vêtements de couleurs claires. Et ce n’est pas seulement une question de chaleur : le problème, c’est que la mouche tsé-tsé, porteuse de maladies dangereuses, vit sur le continent. L’insecte a ses préférences de couleur et est attiré par les vêtements noirs, bleus et brillants.

3. Aux Émirats, les femmes ne peuvent pas faire de shopping
en débardeur

Les Émirats arabes unis sont un pays assez conservateur. Dans les lieux touristiques, ce sont les traditions occidentales qui prévalent, mais si tu vas par exemple dans un grand centre commercial vêtue de vêtements trop ouverts, tu risques d’entendre des remarques. Il vaut mieux couvrir tes genoux et tes épaules. En règle générale, dans les centres commerciaux, il y a des panneaux indiquant ces quelques règles à respecter.

4. Au Japon, une fille qui porte un décolleté peut être considérée comme vulgaire

Les Japonais respectent aussi leurs traditions. Dans les rues de Tokyo, tu peux croiser des filles en minijupe, mais pas avec un top décolleté. Récemment, sous l’influence des touristes européens et américains, les jeunes japonaises ont commencé à se permettre de porter des hauts plus ouverts, mais l’ancienne génération considère toujours ces vêtements comme trop osés.

5. En Iran, le jean est considéré comme provocant

Les jeans ne sont pas appréciés en Iran. Il est interdit aux étudiants locaux de porter des jeans moulants. Les autorités expliquent cela par le désir de respecter les traditions et par le fait que le nom denim ressemble au mot " génie “, c’est-à-dire ” mauvais esprit ".

6. Dans les parcs naturels européens, il existe une amende pour port de chaussures inadaptées

Dans certains parcs nationaux, tu risques d’avoir une amende à la place d’une promenade. Ainsi, en Ligurie (une région d’Italie), ceux qui se promènent en montagne en tongs devront payer jusqu’à 2 500 euros. Cette règle existe également en Croatie. La raison : les touristes se blessent à cause de leurs chaussures inadaptées à la randonnée et leur évacuation par hélicoptère coûte trop cher.

7. Aux Pays-Bas, la fourrure n’est pas très appréciée

Les défenseurs des animaux sont très actifs aux Pays-Bas. Même si porter un manteau en fourrure n’est pas interdit par la loi, celui qui le fait sera probablement critiqué par les autres. Souvent, les gens ne se limitent pas à une simple remarque, il y a déjà eu des cas où ils ont carrément jeté des œufs ou des tomates sur des jeunes filles qui portaient de la fourrure naturelle.

8. Les vêtements de plage sont interdits à Grenade et à Venise

À Grenade, on considère qu’un maillot de bain n’est approprié que sur la plage. Ceux, qui apparaissent en tenue de plage dans la ville seront punis : 270 euros d’amende ou six mois de prison. Les autorités de Venise utilisent la même approche : celui qui ose porter un maillot de bain en milieu urbain devra payer 250 euros.

9. Le gouvernement de la Corée du Sud n’accepte pas
les minijupes

Il est difficile d’imaginer une scène sud-coréenne sans filles en minijupes. Pourtant, le gouvernement du pays n’apprécie pas ce type de vêtements. Porter une minijupe dans les lieux publics est considéré comme un non-respect des règles. Mais il paraît que cela n’arrête pas les fashionistas.

10. Aux Bahamas, le camouflage est réservé aux militaires

Les vêtements camouflage sont interdits dans plusieurs pays. Cet imprimé est considéré comme agressif, surtout dans les pays où il y a souvent des conflits. Il est donc conseillé de laisser tes vêtements kaki à la maison.

11. Au Royaume-Uni, il y a des endroits où il est interdit de porter des vêtements à imprimés animaux

Si tu aimes trop ta veste à imprimé " zèbre “, ne la mets surtout pas pour aller dans un parc animalier. À Surrey, les visiteurs portant de tels vêtements ne seront pas autorisés à entrer dans le zoo. Les animaux commencent à devenir nerveux en voyant des couleurs et motifs familiers. Parmi les imprimés interdits se trouvent également ” la girafe “, ” le tigre " et " la hyène tachetée ".

Bonus : à Paris, jusqu’en 2013, il était interdit de porter un pantalon. Sauf si tu étais à cheval ou à vélo

La loi interdisant de se promener en pantalon dans les rues parisiennes a été en vigueur pendant plus de 200 ans. En réalité, elle ne s’appliquait plus depuis plusieurs dizaines d’années. Cette interdiction ne concernait que les femmes et prévoyait une exception pour celles qui se déplaçaient à cheval ou à vélo.

Nous avons surtout apprécié l’attitude des Anglais envers les animaux de safari.
Et toi, quel fait cité dans notre article as-tu trouvé le plus surprenant ?
En connais-tu d’autres au sujet de vêtements interdits dans des pays ?
N’hésite pas à nous en dire plus dans les commentaires.

Photo de couverture depositphotos