Sympa

12 Faits bizarres que l’on observe constamment au cinéma, mais jamais dans la vraie vie

Afin de susciter plus d’intérêt et d’amplifier le côté spectaculaire des films, les cinéastes inventent souvent des scènes et des scénarios que l’on a peu de chances d’observer dans la vie de tous les jours. Si tu as déjà eu l’occasion de faire face à des situations similaires à celles dans lesquelles se retrouvent les personnages cinématographiques, cela ne t’a probablement pas échappé.

Sympa a décidé d’analyser comment se dérouleraient dans la vraie vie certaines scènes de films manquant de réalisme.

Les vêtements ne correspondent pas à la météo

Qui aurait l’idée de sortir sans chapeau et avec un manteau déboutonné quand il gèle dehors ? Bien évidemment, on a envie de voir des héros toujours beaux et bien coiffés, mais quand même pas au détriment du réalisme. Dans la vraie vie, en plus des problèmes prévus dans le scénario, les personnages auraient eu des engelures aux oreilles.

Il y a toujours une place de parking libre au point d’arrivée

Certes, le spectateur s’ennuiera s’il observe pendant une demi-heure les héros du film qui cherchent une place pour se garer tout en piquant une crise de nerfs et en jurant comme un charretier. Pourtant, c’est une situation habituelle dans des métropoles modernes où se déroule souvent l’action des films.

Un massage cardiaque suffit à réanimer une personne

Il n’est pas rare de voir au cinéma des victimes reprendre conscience et continuer à vaquer à leurs occupations après une réanimation cardiopulmonaire (RCP). En revanche, si un jour tu dois recourir à cette technique de réanimation dans la vraie vie, ne perds pas espoir tout de suite si la personne ne reprend pas ses esprits immédiatement. Le but d’une RCP est de rétablir partiellement l’activité cérébrale et cardiaque en attendant l’arrivée des professionnels qui prendront des mesures supplémentaires pour relancer la circulation sanguine et la respiration chez la personne accidentée.

À 25 ans, les héros triomphent dans tous les domaines
de leur vie

Bien entendu, il y a des génies qui ont vraiment un don et qui deviennent leaders dans une branche d’activité dès leur plus jeune âge. Mais trouver le moyen de prendre soin de soi et de rester attrayant tout en maîtrisant tous les arts martiaux et être capable de faire atterrir un avion au sommet de l’Everest... tout cela paraît inconcevable. Pour y arriver, il faudrait une journée de 48 heures.

Tous les objets protègent des balles et des explosions

Par exemple, dans le film “Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal”, le chercheur de trésors a survécu à une explosion nucléaire car il s’est enfermé dans un réfrigérateur. Et ce n’est pas tout : à ce moment précis, il se trouvait dans le périmètre où tout s’était transformé en cendres et lui, il n’a même pas été irradié.

Les gens ouvrent la porte 2-3 secondes
après avoir entendu frapper

Parfois, on a l’impression que les personnages restent en permanence derrière la porte au cas où il se passerait quelque chose. En théorie, c’est possible, mais pas dans la vraie vie. En plus, si le personnage n’ouvre pas la porte dans les 2-3 secondes, soit le visiteur s’en ira, soit il défoncera la porte. Ne comprend-il pas que la personne qu’il cherche à voir peut avoir ses propres occupations au lieu d’attendre stoïquement son arrivée ?

Les informations à la télé sont toujours en accord
avec l’intrigue du film

Dès que le héros prononce la phrase “Mets les infos, vite !”, on voit immédiatement s’allumer la bonne chaîne télévisée qui, en plus, décrit les événements pile sous le bon angle. C’est possible s’il s’agit d’une tragédie comme celle du 11 septembre, mais c’est peu probable si c’est un petit restaurant du coin qui se fait braquer.

Une coupe de cheveux faite à la va-vite ressemble par la suite à une coupe réalisée par un coiffeur professionnel

Il est fréquent que des héroïnes, après avoir vécu un drame important ou en cherchant à devenir méconnaissables, aient besoin de changer radicalement d’apparence. Et elles veulent généralement le faire seules, ici et maintenant, et ce par tous les moyens. La situation est tout à fait compréhensible, mais comment elles ressemblent ensuite systématiquement à des mannequins, ça, ce n’est pas très clair.

Les pauvres vivent comme des riches

Les pauvres ressemblent à des pauvres seulement dans des drames sociaux. Autrement, les chômeurs vont dîner au restaurant, et les étudiants de province qui partent vivre à Paris vont à coup sûr louer un appartement avec vue sur la Tour Eiffel.

Le plan d’action des héros du film

Tu pourras anticiper les retournements de situation dans la plupart des films en suivant un raisonnement très simple :

  • Le plan initialement prévu est toujours voué à l’échec. Il suffit d’improviser et ça marche.
  • Une improvisation annoncée à l’avance (“Advienne que pourra !”) fonctionne à tous les coups.
  • Si on sait qu’un plan existe mais que l’on n’en connaît pas les détails, une fois exécuté avec succès, on saura en quoi il consistait.

Les bombes ont toujours un minuteur

Dans la vraie vie, ce fait ne saurait être expliqué que par la courtoisie des criminels. Le minuteur ne leur donne aucun avantage, bien au contraire, il simplifie sensiblement la tâche à ceux qui font face aux méchants. Le terroriste peut lancer un compte à rebours sur son portable ou tout simplement chronométrer le temps. Il est d’autant plus improbable qu’il veuille suivre le décompte directement sur la bombe en se trouvant dans le périmètre de l’explosion.

Les femmes portent des talons 24 heures sur 24

Évidemment, on comprend que les films soient faits pour nous montrer des individus aux talents exceptionnels. Toutefois, porter des talons pendant des journées entières, courir et exécuter des cascades avec des escarpins, cela semble exagéré.

As-tu remarqué d’autres choses qui arrivent souvent au cinéma
mais quasiment jamais dans la vie de tous les jours ?
N’hésite pas à partager tes observations avec nous dans les commentaires !

Photo de couverture Joy / Fox