Sympa

12 infos curieuses sur les rêves et le sommeil que peu de personnes connaissent

On passe un tiers de notre vie à dormir. Et ce n’est pas négligeable ! Bien que, vu de l’extérieur, cela ressemble plus à une routine qu’autre chose, si on y réfléchit bien, c’est tout le contraire : il existe tout un monde de détails et de curiosités que l’on ne soupçonnerait pas en premier lieu...

Sympa a préparé pour toi une liste d’informations fascinantes sur le sommeil et tout ce qui se passe pendant que tu dors !

1. Comme au bon vieux temps !

Cela varie d’une personne à l’autre, mais il y a des gens qui ne rêvent qu’en noir et blanc. Pourquoi ? C’est générationnel : les personnes âgées qui se souviennent de la télévision avant la couleur rêvent plus souvent dans des gammes de gris que les personnes plus jeunes. Cela soulève la question : comment les enfants rêvent-ils aujourd’hui ? En haute définition ?

2. Les cinq sens

Les non-voyants rêvent eux aussi... mais pas comme tu t’y attends. Ces personnes y parviennent en utilisant les sens qu’ils possèdent : l’ouïe, le goût, le toucher et l’odorat. Pour les personnes qui voient, c’est difficile à imaginer, mais c’est pourtant logique : ils remplacent ce qu’ils n’ont pas par ce qu’ils ont. Bien sûr, cela fonctionne ainsi avec les aveugles de naissance. Les personnes qui ont perdu le sens de la vue au cours de leur vie rêvent en images.

3. L’instinct animal

Peut-être l’as-tu toujours pressenti, mais sous cet aspect, il semblerait que nous ne soyons pas si différents des animaux après tout, car comme toi, ils sont capables de rêver. Du moins, en théorie : les scientifiques ne peuvent pas l’affirmer à 100%, mais les phases de sommeil de certaines espèces d’animaux sont identiques à celles de l’humain, et on a des preuves de cela, on peut donc penser que peut-être ton chien ou ton chat a aussi une vie riche en émotions quand il dort.

4. Une batterie pour la créativité

On ne fait rien quand on dort ? S’agit-il seulement de rester immobile jusqu’au réveil ? Bien sûr que non ! Notre corps se repose, mais l’activité cérébrale continue à fonctionner pendant notre sommeil. En fait, de grands esprits ont également trouvé l’inspiration durant la nuit. L’ancien membre du groupe The Beatles, Paul McCartney, a composé Yesterday (l’un des plus grands succès du groupe) alors qu’il dormait. Alors fais attention, une idée révolutionnaire surgira peut-être pendant ton sommeil !

5. Des visages familiers

Te souviens-tu des visages que tu vois dans tes rêves ? Peut-être que tu ne t’es jamais posé la question, mais c’est assez curieux. Ils n’apparaissent pas par hasard ni par magie : il peut s’agir de personnes et de visages que tu as déjà vus auparavant (même si tu n’es pas conscient de les avoir mémorisés). Ces informations sont basées sur des études qui indiquent que les zones du cerveau avec un indice d’activité plus élevé pendant le sommeil profond, sont également les zones responsables de la reconnaissance faciale.

6. Souviens-toi !

Tu penses que tu ne rêves pas ? Le plus probable, c’est que tu aies juste oublié tes rêves, mais pas d’inquiétude à avoir. Chaque nuit, une personne moyenne fait plusieurs rêves, mais la grande majorité (environ 95% des gens) est incapable de s’en souvenir. Alors, apprécie ceux dont tu te souviens, car qui sait combien ont été perdus dans les tréfonds de ton esprit !

7. Une question de sexe

La citation “les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus” est peut-être une simple expression, mais il y a des éléments qui indiquent qu’elle s’étend pourtant jusque dans le royaume de Morphée. Il existe des différences qui dépendent du sexe de la personne en ce qui concerne les rêves et leur contenu. Par exemple, ceux des hommes ont tendance à contenir plus de situations de bagarres ou à impliquer des thèmes agressifs ou violents. Les femmes, quant à elles, expérimentent plutôt les sujets de la peur du rejet et des craintes plus subtiles.

8. Manger, boire, dormir

Non, tu ne rêves pas : certains aliments nous donnent envie de dormir. Parmi eux figurent les produits laitiers, les cerises, la viande de dinde (ce qui expliquerait pourquoi il est si courant de s’endormir après le repas de Noël ou de Thanksgiving), les bananes et les graines de citrouille. Donc, si tu es insomniaque, essaie de t’en souvenir pour savoir quoi manger avant d’aller te coucher.

9. Le moment le plus difficile de la journée

Se lever le matin n’est pas une chose facile, soit parce que tu te sens vraiment trop bien quand tu es blotti au fond de ta couette, soit parce que tu as passé une très bonne nuit et que tu voudrais qu’elle ne se termine jamais. Les experts appellent cela la dysanie, c’est la difficulté à sortir du lit le matin. Ce n’est pas une maladie en soi, mais attention, elle est considérée comme le symptôme indicateur d’une situation plus grave à ne pas négliger, comme la dépression ou le stress. Mieux vaut prévenir que guérir !

10. Les cauchemars

Bien qu’elles soient généralement associées à la peur, jusqu’à 50% des émotions impliquées dans les cauchemars sont d’un autre genre, loin de ce qui est traditionnellement considéré comme “effrayant”. Quels sont les protagonistes les plus communs ? Ce ne sont ni des monstres, ni les ténèbres, ni les clowns grotesques, ni tout autre élément digne d’un film d’horreur. Au lieu de cela, ce sont des sujets tels que la confusion, la tristesse et la culpabilité qui prédominent. Si tu cauchemardes souvent, cela indique peut-être que tu dois trouver une solution à ton état d’esprit.

11. Encore cinq minutes...

Que tu doives rester toujours plus tard au bureau à cause d’une tâche pas terminée ou que tu veilles à cause de la fin d’un film que tu ne veux pas louper, on se couche tous très tard. Et de fait, l’être humain est le seul mammifère à agir de cette manière, à retarder délibérément l’heure du coucher, et par conséquent, son sommeil. Ce n’est pas recommandé, mais tu sais bien que certaines responsabilités (ou séries) ne peuvent pas attendre !

12. Le sept de la chance

Selon les experts et les spécialistes, une personne moyenne s’endort en sept minutes. Parfois, cela peut prendre plus longtemps, parfois moins. Les habitudes et le niveau d’activité physique doivent également être pris en compte. Cependant, la plupart des gens semblent plus ou moins se situer dans ces eaux-là. Et toi, combien de temps mets-tu à t’endormir ? Tant que tu ne tombes pas dans les extrêmes, ça ira !

Comme tu peux le constater grâce à cet article, l’art de dormir est bien plus complexe qu’il n’y paraît. Mais une chose est sûre : il ne faut pas prendre ton sommeil à la légère ! Et toi, que penses-tu de ce monde fascinant ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires ci-dessous !

Photo de couverture Tharakorn / Depositphotos