Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Mythes sur différents pays, que leurs habitants en ont marre d’entendre

Notre perception des différents pays est largement influencée par les films, les informations ou encore les récits de voyage de nos proches. Mais si l’on y réfléchit bien : les films ne sont que fiction, les informations peuvent être biaisées et la semaine de vacances de nos amis globe-trotters ne sera jamais suffisante pour se faire une opinion objective sur un pays étranger.

Donc, souvent, tout ce que l’on croit savoir sur les autres pays et leurs habitants s’avère être une grossière exagération voire une invention pure et simple. Aujourd’hui, Sympa démystifie pour toi 12 légendes bien répandues.

Mythe n°1 : la Chine est le pays où l’on trouve
le plus d’habitants au kilomètre carré

Un paysage chinois typique

La Chine est le pays le plus peuplé du monde mais ce n’est pas le plus densément peuplé. En ce qui concerne la densité de population, l’Empire du Milieu se situe derrière l’Allemagne, l’Italie et même la région de Moscou (sans prendre en compte de la capitale russe elle-même).

Car en plus du plus grand nombre d’habitants, la République Populaire de Chine dispose de l’un des territoires les plus vastes du monde. Les deux tiers de sa superficie sont en réalité recouverts de montagnes et de déserts.

Mythe n° 2 : le sumo est le sport le plus populaire au Japon

Depuis quelques années, le sumo, ce sport de combat traditionnel japonais, reprend du terrain. Mais il n’atteint pas la popularité de l’activité sportive la plus répandue au Japon : le baseball. Parmi les Japonais qui s’intéressent au sport, la moitié affectionne tout particulièrement cette discipline collective.

Mythe n° 3 : l’Inde est le pays des bouddhistes

En Inde, plus de 80 % des habitants pratiquent l’hindouisme. La deuxième religion la plus répandue est l’islam. Les bouddhistes représentent moins de 1 % de la population indienne. La plupart d’entre eux vivent dans les régions situées au nord de l’Inde, à proximité du Tibet.

Mythe n° 4 : les Italiens mangent ce qu’ils veulent en n’importe quelle quantité sans prendre un gramme

Bien sûr, le problème du surpoids et de l’obésité en Italie n’est pas aussi alarmant qu’aux États-Unis. Mais la légende selon laquelle les Italiens engloutissent une platée de pâtes et boivent une bouteille de vin à chaque repas tout en restant sveltes n’est pas à 100 % vraie.

Selon les statistiques, un Italien sur cinq est en surpoids. Et en ce qui concerne l’obésité infantile, l’Italie est l’un des plus mauvais élèves de l’Union européenne.

Mythe n° 5 : l’Angleterre est le royaume des pluies

Certes, on ne peut pas affirmer que la Grande-Bretagne est un pays sec et désertique. Mais les rumeurs sur sa prétendue pluviosité sont fortement exagérées. Et même si l’humidité est très importante dans certaines régions de l’île, la moyenne annuelle des précipitations sur une année à Londres est moins importante qu’à Moscou ou Saint-Pétersbourg.

Mythe n° 6 : tous les habitants des Émirats Arabes Unis
sont riches comme Crésus

De manière générale, il est vrai que les Émiriens sont très fortunés. Mais approximativement 85 % des résidents permanents du pays sont des immigrés. Même parmi les personnes qui vivent aux Émirats, plus des deux tiers viennent des pays voisins.

Les immigrés constituent la majeure partie de la masse salariale du pays. Et si les ingénieurs-informaticiens et les cadres supérieurs peuvent se permettre d’avoir un train de vie correct, les ouvriers et les travailleurs lambda qui s’installent dans ce pays luxueux ont parfois des conditions de vie extrêmement difficiles.

Mythe n° 7 : la capitale du Brésil est Rio de Janeiro

Rio de Janeiro a réellement été la capitale du Brésil pendant près de 200 ans. Mais en 1960, la capitale a été transférée dans une nouvelle ville, Brasilia, spécialement conçue à cet effet. Aujourd’hui, Rio a même cédé son titre de “ville la plus peuplée du pays” à sa rivale, la métropole de São Paulo.

Mythe n° 8 : en Allemagne, tout le monde est très ponctuel
et respecte les horaires à la lettre

La ponctualité fait partie des coutumes allemandes. Mais aujourd’hui, en Allemagne comme partout dans le monde, les frontières culturelles s’estompent et les traditions historiques se perdent. Et comme chez nous, certains grands projets sont livrés bien après la date prévue de livraison. De plus, selon les statistiques, en Allemagne, environ un train sur trois arrive en retard à destination.

Mythe n° 9 : la corrida est une fête très appréciée
des Espagnols

Aujourd’hui encore, des corridas ont régulièrement lieu dans de nombreuses villes d’Espagne, mais ces événements sont de moins en moins populaires auprès de la population locale. La majorité des spectateurs sont des touristes. Suite à une initiative législative populaire, le Parlement catalan a même totalement interdit la corrida dans la région, y compris à Barcelone.

Mythe n° 10 : l’éternel été australien

La majorité de la population australienne est répartie sur la côte sud du pays, dans les villes comme Sydney, Melbourne, Canberra ou encore Adélaïde. Par exemple, à Canberra, la capitale australienne, le mercure tombe régulièrement à presque 0 degré Celsius en hiver. De plus, une partie du continent est occupée par des montagnes qui sont recouvertes de neige par temps de grand froid.

Mythe n° 11 : la Roumanie est le pays des Roms

Certaines personnes pensent que les Roms constituent plus de la moitié de la population de la Roumanie. Les autres sont convaincus que les Roms et les Roumains font partie de la même famille. Mais en réalité, ces deux catégories ont tort.

Pour commencer, les Roumains et les Roms ont des origines différentes et parlent des langues qui ne se ressemblent pas. Les Roumains sont un peuple européen, ils parlent une langue latine qui est proche du français, de l’italien et de l’espagnol. Les seconds sont des descendants de migrants du nord de l’Inde. Enfin, les Roms représentent approximativement 3 % de la population en Roumanie.

Mythe n° 12 : le chili tire son nom d’un pays éponyme d’Amérique du Sud

Le piment, également appelé chili, tire son nom de la civilisation aztèque qui était installée sur le territoire du Mexique actuel. Les Aztèques ont été les premiers à exploiter les vertus médicinales et gustatives du piment. Le Chili est quant à lui un pays qui se situe à plusieurs milliers de kilomètres du Mexique. À l’époque, il était peuplé par plusieurs tribus qui parlaient différents dialectes. Contrairement au français, dans beaucoup de langues modernes, les noms du piment et du pays sont orthographiés différemment. Par exemple, en anglais, le piment s’écrit “chilli” et le pays “Chile”. Bref, c’est une simple coïncidence que le pays et le piment portent le même nom.

Et toi, connais-tu d’autres stéréotypes sur les pays du monde ? Si oui, lesquels ?
Quels mythes et clichés as-tu déjà entendu au sujet de la France ?
N’hésite pas à nous donner ton avis et à nous faire part de ton expérience
dans les commentaires !