Sympa

15 publicités sociales où le monde crie à l’aide

5-15
532

Nous ne nous rendons pas compte que les ressources de la Terre sont en train de s’épuiser. Et nous nous trompons si nous pensons qu’une seule personne ne peut pas changer la situation. La publicité sociale incite à changer nos habitudes qui sont néfastes pour l’écologie.

Chez Sympa, nous souhaitons mettre en lumière ce type de publicité. À la fin de l’article, tu découvriras un bonus : une vidéo de Greenpeace basée sur la célèbre série télévisée “Game of Thrones”.

Publicité contre la déforestation

Publicité axée sur la disparition des animaux

“Terrifiant”. “Encore plus terrifiant”.

Publicité contre la pollution “Son ultime souffle ne va pas être noyé dans les ordures”

Publicité contre l’abattage des animaux pour utiliser les peaux dans l’industrie textile

Publicité qui demande le contrôle des niveaux de pollution

Publicité qui rappelle que nos ressources en bois naturel ne sont pas éternelles

Sea Shepherd Conservation Society incite à ne pas salir les plages

Publicité contre la contamination de l’océan

Publicité du projet “Est-ce que cela te laisse indifférent ?” pour ne pas polluer la nature

La nature ne peut pas digérer ça. Est-ce que cela te laisse indifférent ?!

“30 000 éléphants meurent à cause des bracelets et des cure-dents”

Publicité d’économie d’eau sous le slogan “Utilise seulement ce dont tu as besoin”

Lundi, mardi, mercredi, jeudi. Utilise seulement ce dont tu as besoin. Denver Water

Publicité contre le braconnage

Recherche : lynx. Recherche : loup. Recherche : ours brun.

Publicité contre la maltraitance animale : “Non au cirque !”

“L’homme descend du singe, mais ils n’en sont pas fiers”

“Confusion dans la nature”
Les affiches de la finaliste Margarita Svintzova pour le Ve concours de publicité sociale “Nouveau Regard”, en Russie

Bonus : “Game of Thrones” dans la publicité de Greenpeace

Et toi ? Quelles idées as-tu pour sauver notre planète ? Nous attendons tes suggestions dans les commentaires.

Photo de couverture Margarita Svintsova / facebook
5-15
532