Sympa

15+ Situations qui prouvent que les enfants et les adultes n’ont pas la même logique

4-1-
23k

Rien n’est plus artistique que l’imagination d’un enfant. Nous sommes tout à fait d’accord avec cette affirmation. Les enfants ont vraiment beaucoup d’imagination, un grand potentiel de création et un sens de l’humour exceptionnel. Ils peuvent même partager avec nous leur sagesse. Malheureusement, la plupart des adultes ont déjà perdu leur imagination débordante.

Chez Sympa, nous avons beaucoup appris de nos enfants. Mais parfois, nous ne savons pas comment réagir à certaines de leurs déclarations ou de leurs actions. Et ton enfant, il te surprend souvent ?

  • J’ai décidé de ne plus crier sur mes enfants et de pratiquer la communication non violente. Au lieu de porter un jugement, j’ai commencé à formuler ce que je ressentais. Mais ça a mal tourné. Quand j’ai dit aux enfants que leur comportement me rendait triste, ma fille s’est mise à pleurer parce qu’elle avait pitié de moi. © rijsamurai / Twitter
  • Je viens d’être témoin d’une conversation intéressante entre la mère et sa fille dans le magasin de jouets. La fille : “Je veux un grand dragon avec des ailes !” La mère : “Pourquoi en as-tu autant besoin ? Pour qu’un beau chevalier te sauve de lui ?” La fille : “Non ! Mon dragon va me protéger de tous les chevaliers et les princes. © pino__chii/ Twitter
  • Une fois, je gardais la fille de l’amie de ma mère. Elle avait 10 ans. Son téléphone a sonné, c’était un garçon. Elle a levé les yeux et a répondu : “Je suis très occupée. Et si tu veux me dire encore une fois que tu m’aimes, je dois déclarer que moi, je n’aime que les Kinder surprise avec des princesses”. © sumaher_sonia / Twitter
  • Je suis psychologue. Une fois, un ado m’a appelé, il voulait prendre un rendez-vous pour sa mère. Je lui ai demandé si sa maman était au courant. Voici ce qu’il m’a répondu : “Non, elle ne le sait pas. Elle avait pris un rendez-vous pour moi chez le dentiste sans me demander. J’ai décidé de lui donner la leçon. J’ai toujours rêvé de ça”. C’est un peu le quotidien des psychologues. © Verderz / Pikabu
  • Une fois, la fille de mon amie est sortie de la salle de bain et a déclaré : “Maman, regarde, ma culotte n’est pas assortie à mon T-shirt. Ça ne va pas !” La mère : “Chérie, mets un short, et personne ne le remarquera pas”. La fille : “Mais toi, maman, tu mets toujours un ensemble sous le tailleur pour aller au bureau”. La mère ne savait pas quoi répondre à cela. © Ramone87 / Pikabu

  • J’avais 10 ans et je regardais avec ma cousine de 6 ans un dessin animé “La Reine des neiges”. À la fin, on a montré la reine en gros plan et je me suis exclamée : “Qu’est-ce qu’elle est belle !” La cousine a répondu à ça : “Mais elle est très méchante !” Alors, je lui ai demandé : “Que choisirais-tu : être belle et méchante ou être moche et bonne ?” Elle a dit : “Je préfère être belle. Je pourrai toujours travailler sur ma méchanceté pour m’en débarrasser”. © Vivasvanta / Pikabu

  • J’ai remarqué que ma fille de 8 ans semblait préoccupée et ne cessait de penser à quelque chose. En fin de compte, elle est venue me demander : “Crois-tu que le petit bonhomme de pain d’épice a bien fait d’avoir quitté sa maison. Moi : “À mon avis, il n’aurait pas dû le faire. Le renard l’a mangé à la fin”. Ma fille : “Mais une vieille dame qui avait fait le petit bonhomme de pain d’épice, elle aussi, l’aurait mangé de toute façon. Et lui, il a pu au moins voir le monde”. © kaja.nika / Pikabu

  • Quand j’étais à l’école, on nous a donné le devoir de dessiner toute la famille. Ensuite, tous les dessins ont été examinés par notre psychologue scolaire. Ma création a suscité son inquiétude : j’avais représenté 4 personnes et signé leurs noms : moi, frère, papa, tatie Lilly. Ma mère n’était pas sur l’image ce qui a paru étrange au psychologue qui pensait qu’il y avait de graves problèmes dans notre famille et que je n’aimais pas ma mère. Ayant interrogé mes parents, il a compris que notre famille était normale. Après, papa et maman m’ont demandé pourquoi j’avais décidé de ne pas dessiner ma mère. J’ai répondu : “C’est parce que maman est tellement belle, mais moi, je ne sais pas dessiner de vraiment jolies images”. À propos, je ne voulais pas offenser ma tante Lilly. © nadnaminebo / Pikabu
  • Quand on demande à mon fils aîné quel âge a sa mère, il dit que j’ai 20 ans et quelques mois. Puis il ajoute : “Et 125 mois !” © Анютка Дзюбенко / Facebook
  • Mon fils avait 5 ans. C’était un dimanche matin. Je faisais le petit déjeuner dans la cuisine. La fenêtre donnait sur la cour intérieure où il y avait un très grand arbre. Je ne sais pas comment, mais un chat y avait grimpé. Mon garçon l’a remarqué et a commencé à lui crier de toutes ses forces par la fenêtre ouverte : “Chat, c’est dangereux, descends ! Fais attention de ne pas tomber !” Il l’a répété plusieurs fois. Comme il faisait encore froid au mois de mars, j’ai dit à mon fils de fermer la fenêtre. Il l’a fait et a prononcé quelque chose de génial : “Le chat ne réagit pas. Il doit être sourd”. Maintenant, mon fils a 30 ans, et il aime beaucoup quand je lui raconte cette histoire. © Nataliya Nikolyuk / Facebook
  • Ma petite fille et moi, nous faisions la queue à la banque et regardions par ennui les vidéos projetées sur un écran spécial. On a commencé à montrer les têtes des arnaqueurs. Un homme avec une barbe de 3 jours est apparu sur l’écran. Soudainement, ma fille s’est exclamée en le montrant du doigt : “Maman, maman, regarde ! C’est papa !” © Елена Василишина / Facebook
  • Quand j’étais petit, mes parents me prenaient pour un génie, parce que j’adorais lire et que je le faisais tout le temps. Pendant que les autres enfants s’amusaient et jouaient au ballon, j’étais assis sur le côté avec mes livres. Je préférais les œuvres des siècles passés. Tout le monde était sûr que je deviendrai un célèbre savant ou écrivain. En fait, je ne faisais que rechercher dans ces livres des mots et des expressions obsolètes dont je ne comprenais pas le sens, mais qui me semblaient ridicules à prononcer. Quand c’était nécessaire, je les utilisais comme des jurons au lieu des gros mots. © “Палата” № 6 / vk
  • Notre fille de 5 ans va à l’école maternelle. Hier, tous les parents ont été invités à une réunion d’urgence : les enfants faisaient la grève depuis 4 jours au sujet du porridge qu’ils détestaient, mais qu’on leur donnait presque chaque jour au petit déjeuner. Ils ont même dessiné des affiches primitives et ont inventé de simples slogans. Moi et mon mari, nous étions très sérieux à la réunion, mais avons beaucoup ri de cette situation à la maison. Notre fille nous ressemblait vraiment. Quand nous étions petits, mon mari jetait son porridge par la fenêtre, et moi, je m’enfuyais immédiatement, quand on me servait ce repas dégoûtant. © “Палата” № 6 / vk
  • Ma fille a mangé une grande portion de pâtes au fromage. Elle s’est étendue sur le canapé, l’estomac trop plein. Elle soupirait, se caressait le ventre et répétait : “Plus du tout de repas ! Plus jamais !” À ce moment, la porte s’ouvre et mon mari entre en disant : “Qui veut de la glace ?” La fille bondit du canapé et court vers son papa en criant : “Moi, moi...je veux de la glace ! Au chocolat !” © “Палата № 6” / vk

Aimes-tu la logique particulière des enfants ? Connais-tu des histoires amusantes sur les enfants et leur façon exceptionnelle de penser ? N’hésite pas à partager tes réponses dans les commentaires !

4-1-
23k