Sympa

16 Choses étranges de la Corée du Sud que les habitants ne veulent pas partager avec des étrangers

617-
36k

Tous les touristes savent bien que la Corée du Sud est presque comme une autre planète. On y remarque tout de suite et facilement des comportements étranges et distincts des nôtres. Mais il y a aussi des particularités que seuls les habitants du pays connaissent. Comme par exemple, certains standards de beauté, des particularités de l’éducation des enfants et de l’enseignement dans les universités.

Chez Sympa, nous avons décidé de nous plonger dans la vie quotidienne des Coréens pour découvrir leurs habitudes, règles et coutumes les plus extraordinaires.

1. Les Coréennes mettent une couverture sur leurs genoux en s’asseyant

Beaucoup de Coréennes mettent une couverture sur leurs genoux, même s’il fait chaud à l’intérieur ou à l’extérieur. C’est ce que font les idoles de K-pop, les invités des émissions de télé et les Coréennes ordinaires aux cafés, dans les restaurants et les autres lieux publics. Cela leur permet d’éviter une situation embarrassante avec une mini-jupe trop courte qui pourrait trop dévoiler leur corps et aussi de faire respecter leurs limites personnelles, parce qu’en Corée du Sud, la couverture est un symbole de la vie privée. Quand les hommes coréens mettent une couverture ou leur veste sur les jambes de leur dame, c’est considéré comme un joli geste.

2. Les jeunes filles placent quelque chose devant leur bouche lorsqu’elles rient

Autrefois, on disait aux filles coréennes qu’il n’était pas féminin de rire. C’est pourquoi elles le faisaient le dos tourné ou en mettant quelque chose devant leur bouche, comme aujourd’hui. Si tu vois une Coréenne cacher son sourire, tu dois savoir qu’elle ne bâille pas d’ennui, au contraire, elle rit gaiement.

3. La présence des courbes en forme de “V” et de “S” dans la silhouette d’une femme est grandement appréciée

Un menton pointu en forme de “V” est un idéal à atteindre chez les jeunes filles et les jeunes hommes, car il est censé être particulièrement élégant. La ligne en forme de “S” s’apparente à la fameuse silhouette en sablier, mais dans une version mince. Si un Coréen dit que tu as une ligne “V” ou “S” parfaite, il complimente ton menton ou ta silhouette.

4. Tous les conducteurs sont obligés de passer un test d’alcoolémie

Très souvent, le vendredi et le samedi soir, les policiers coréens ferment une voie de circulation et font passer un test d’alcoolémie aux conducteurs des voitures, des camions et des motos — tous les véhicules, sauf les taxis. Face à la patrouille de police, le conducteur est obligé de s’arrêter, baisser la vitre et souffler dans l’éthylomètre.

Les sanctions prévues dépendent du taux d’alcoolémie : si l’on conduit avec un taux d’alcool compris entre 0,05 et 0,10 gramme par litre de sang, on devra payer une amende de 1 400 à 2 800 $. Les Coréens expliquent qu’on tolère de boire 400 ml de bière ou un petit verre de soju avant de prendre le volant. Il faut souligner que ces contrôles ne sont jamais faits dans les lieux de fête.

5. La saison des pluies n’est pas une raison pour rester chez soi

La saison des pluies, qui provoque parfois des inondations, débute généralement en juillet-août. Cependant, les voitures continuent toujours de rouler, et s’il le faut, les gens se déplacent dans l’eau jusqu’aux genoux, mais sous un parapluie. Avoir les cheveux mouillés est l’une des choses les plus désagréables pour une Coréenne.

6. Les repas à l’hôpital sont aussi bons que dans les restaurants

Dans les hôpitaux coréens ordinaires, les patients dégustent des plats variés : le plat principal (de la soupe aux moules, des céréales tièdes aux champignons et les autres) avec les accompagnements traditionnels (du kimchi, des radis marinés et des crêpes de légumes), comme au restaurant.

7. L’année scolaire commence début mars, et les étudiants se battent pour leur place en cours

Avant le début de l’année universitaire, les nouveaux étudiants suivent la formation pratique organisée par leur fac : ils apprennent l’histoire de leur université et font connaissance pendant 2 jours et 1 nuit. Les anciens étudiants avouent que ce n’est qu’un prétexte : en fait, les étudiants plus expérimentés apprennent aux “pauvres petits nouveaux” comment faire pour boire de l’alcool sans avoir la gueule de bois.

Les étudiants coréens ont le droit de choisir les matières qu’ils étudieront pendant l’année. Ils peuvent aussi faire eux-mêmes leur emploi du temps en fonction des matières choisies sur le site universitaire. Toutefois, étant donné le nombre limité de places pour un cours (seules 60 à 100 personnes peuvent y assister) et une forte demande pour certaines matières populaires, mieux vaut disposer d’une connexion internet à très haut débit pour pouvoir s’inscrire rapidement aux cours souhaités. On le fait le plus souvent sur le campus ou dans le club informatique où l’on peut non seulement étudier ou jouer aux jeux vidéo, mais aussi commander à manger.

8. Au lieu des poupées Barbie, on vend en Corée du Sud des figurines des idoles de K-pop

Les chanteurs de la K-pop sont si populaires ici, qu’on peut acheter leurs poupées partout dans les magasins. Regarde ici la photo de nombreuses figurines des membres du boys band sud-coréen BTS.

9. Les touristes qui veulent économiser de l’argent dorment dans les bains publics

Les bains publics en Corée du Sud sont appelés “jjimjilbang”. Ils sont ouverts 24/24 heures, et ne coûtent que 7 $. C’est pourquoi les touristes étrangers qui sont dans le pays pour peu de temps profitent des bains publics. Les Coréens y viennent pour se détendre après une journée de boulot ou une fête agitée. Après avoir payé l’entrée, on vous remettra un pyjama et des serviettes (appelées “yangmeori” ou sheep’s head — la tête du mouton). On enveloppe ses cheveux dans ces serviettes de manière spéciale. En plus des nombreux saunas que l’on pourrait essayer, il y a aussi des lieux de repos pour les adultes, des zones récréatives pour les enfants et une sélection de nourriture à déguster.

10. Une fois en couple, les Coréens cessent de communiquer avec le sexe opposé

Dans le “pays du matin frais”, on ne croit pas à l’amitié entre un homme et une femme. C’est pourquoi, quand un Coréen ou une Coréenne commencent à sortir avec quelqu’un, ils ne revoient plus leurs amis du sexe opposé.

11. La fête des amoureux est célébrée le 11 novembre

En Corée du Sud, cette fête est nommée Pepero day comme une marque de bâtonnets de biscuit décorés. La forme fine et allongée des Pepero rappelle la date 11.11. Les jeunes couples s’offrent des Pepero et jouent : les amoureux mordent un bâtonnet par les deux bouts, et celui ou celle qui a finalement la plus petite partie gagne. Ce jour-là, on offre des cadeaux à ceux qu’on aime, aux amis et aux parents.

On dit que cette fête est un outil de marketing de l’entreprise coréenne Lotte, destiné à promouvoir sa marque Pepero. Malgré cela, elle fait partie intégrante de la culture coréenne.

12. Un Coréen ne sortirait jamais avec une jeune fille plus grosse que lui

En Corée du Sud, tu ne verras jamais un couple où la jeune fille est plus grosse ou plus grande que le jeune homme. Il existe des règles strictes pour choisir son partenaire. Peu importe que la personne soit merveilleuse, un Coréen ne fréquentera jamais une jeune fille qui ne rentre pas dans ces critères. C’est pourquoi, les jeunes Coréennes remarquent vite si le garçon est plus petit qu’elles. L’âge et le groupe sanguin sont aussi importants.

13. Les Coréens aiment se chauffer les mains

Dans le salon de beauté ou dans le salon de coiffure, on te proposera certainement une petite chaufferette pour les mains. Même si le chauffage central fonctionne bien. Ce ne sera pas une vieille bouillotte moche, mais un chauffe-mains sympa en velours.

14. Les parents patrouillent dans l’école de leurs enfants

“La patrouille organisée à l’école par les parents d’élèves”.

Chaque jour, deux parents effectuent une inspection de l’école : ils surveillent le processus éducatif et l’ordre général. Ils goûtent les repas de la cantine scolaire pour contrôler leur qualité. Quand les mamans et les papas patrouillent dans l’école, ils portent un uniforme spécial et assument les responsabilités selon le tableau de service rédigé. Pendant le temps libre, ils peuvent se reposer dans une pièce réservée spécialement pour ça.

15. Les parents coréens accompagnent partout leurs enfants

Les parents coréens ne laissent jamais leurs enfants seuls, ils ne cherchent pas à élever un enfant autonome et indépendant. Ce ne sont que les pères qui travaillent dans les familles coréennes, tandis que les mères consacrent tout le temps à leur progéniture et assument leur rôle de maman sans respecter leurs besoins et leurs envies. L’enfant peut faire des choses différentes (études, loisirs, sports), mais sa mère doit participer activement à toutes ses activités.

Une blogueuse qui habite depuis longtemps en Corée du Sud a raconté cette histoire : “Au début, ma fille se déplaçait dans la ville toute seule, maintenant, je l’accompagne partout. Parce qu’on lui a demandé il n’y a pas longtemps si j’étais vraiment sa maman. Les Coréens sont persuadés qu’une vraie mère ne peut pas être si indifférente à sa fille pour la laisser partir seule dans la ville”. Après ça, la blogueuse a dû garder constamment son enfant, même pendant le tournage des séries auxquelles sa fille participait.

16. Les enfants n’ont pas besoin du silence complet et de l’obscurité pour s’endormir

Pour bien dormir, les enfants coréens n’ont pas besoin du silence complet et de l’obscurité. La lumière et le bruit ne les empêchent pas de s’endormir, parce que leur système nerveux y est habitué. En tant qu’adulte, ils pourront reprendre vite des forces en toutes circonstances, par exemple, dans le bus ou dans le train. Les Coréens peuvent s’endormir facilement n’importe où, si c’est nécessaire.

Laquelle de ces choses particulières manque dans ton pays ? Y a-t-il des faits sur la Corée du Sud qui t’ont paru trop étranges et même complètement inadaptés ? N’hésite pas à partager tes réponses dans les commentaires !

Photo de couverture ARIRANG K-POP / YouTube
617-
36k