Sympa

16 Mensonges que les cinéastes enchaînent dans leurs films depuis des années

4-2-
12k

Le son ne se transmet pas dans le vide, donc les vaisseaux spatiaux explosent en silence. Te tenir près de la lave coulante est dangereux, alors que marcher lentement quand en arrière-plan il y a une explosion est impossible car tu serais forcément renversé par l’onde de choc. Voici quelques clichés que tu vois dans les films et que tu sais inimaginables dans la vie réelle. Malgré cela, beaucoup de films, non seulement ceux de science-fiction, abondent encore en moments trompeurs dont le spectateur peut se rendre compte, ou peut-être pas toujours.

Sympa a porté un regard critique sur une dizaine de clichés populaires et explique pourquoi nous ne devons pas les croire.

1. Les voitures peuvent résister à tout

La série de films Fast and Furious ment : les voitures de course sont plus complexes et poussées que les voitures ordinaires, c’est la raison pour laquelle elles demandent un pilotage prudent, et elles ne sont pas à même de parcourir les rues. Ainsi, pour la compétition en ville de la Formule 1, toutes les plaques d’égout doivent être soudées, mais malgré cette précaution, la pression sous les monoplaces les soulève parfois du sol, et la voiture n’est plus en mesure de continuer en raison de dommages.

En même temps, les véhicules ordinaires ne conviennent pas aux longs sauts spectaculaires, car leurs suspensions et leurs pneus ne sont pas conçus pour supporter ce type de charge et défaillent aussitôt.

2. “Vous avez droit à un appel”

Cette phrase classique suit l’avertissement de Miranda, que les policiers prononcent au détenu pour l’informer de son droit à bénéficier d’un avocat et à garder le silence, en signalant que tout ce qu’il dira pourra être utilisé devant une cour de justice. Or, ce n’est pas si simple. D’abord, le droit à un appel ne concerne que les États-Unis, et même en Grande-Bretagne il n’existe pas. Puis, les lois de chaque État interprètent ce point à leur manière. Par exemple, en Californie, trois appels sont autorisés.

3. Sauter dans une poubelle est sans danger

De nombreuses productions nous montrent un héros qui, voulant semer les poursuivants, saute depuis le troisième étage dans des sacs à ordures ou dans une poubelle, puis sort du bac, sain et sauf, et s’enfuit. Cependant, plonger dans l’eau ou le coton depuis cette hauteur s’avère dangereux, et ça sans parler des bouteilles en verre, des ampoules grillées et d’autres objets à risque qui peuvent se trouver parmi les déchets. Même s’ils sont dans des sacs en plastique, le polyéthylène fin n’assure aucune protection. Ace Ventura, Neo et plein d’autres personnages auraient au moins eu des fractures et se seraient souillés de la tête aux pieds.

4. Les knockouts sans risques à la suite d’un seul coup

Nous avons tous vu des scènes où le personnage envoie ses adversaires au KO d’un seul coup, et où ces derniers reprennent leurs sens au bout de quelques minutes et, comme si de rien n’était, se précipitent à sa poursuite. Parfois, si le héros a besoin d’un handicap plus long, les ennemis restent inconscients pendant des heures. En fait, on a là plusieurs moments invraisemblables.

  • Pour renverser une personne entraînée, un seul coup suffit rarement. Un scénario réaliste évoquerait de nombreux coups précis et très puissants.
  • Frapper à mains nues comporte un risque de se casser le poignet ou les doigts. Pour cela, les professionnels des arts martiaux se protègent toujours les mains (par exemple, avec des gants).
  • Le knockout n’entraîne pas obligatoirement une perte de conscience, c’est surtout un état où l’adversaire est incapable de reprendre le combat. La perte de conscience, lorsqu’elle a lieu, ne dure que quelques secondes. Mais, même si le combattant garde ses sens, il sera sonné pendant un moment et aura du mal à se lever, encore plus à courir et à se battre à nouveau.
  • En plus, peu importe de quel coup provient le KO, il entraîne de toute façon des blessures graves et la victime aura certainement besoin d’une aide médicale pour survivre et éviter un handicap.
  • Surtout, une perte de conscience prolongée ne permet pas de continuer à se battre, car il est fort probable qu’elle s’avère mortelle.

5. Les passagers s’installent au milieu du siège arrière

La plupart des gens, lorsqu’ils montent à l’arrière de la voiture et qu’ils sont seuls, préfèrent se mettre derrière l’un des sièges avant. On peut facilement imaginer un spectateur qui perd le fil un moment et se demande ensuite avec qui parle le conducteur, donc, sur le grand écran, le personnage choisit plutôt la place au milieu.

6. “Couvre-moi”

L’un des trucs préférés des scénaristes est la scène où le héros ou l’héroïne lance à son partenaire un “Couvre-moi” et s’en va en pleine journée de travail pour résoudre ses problèmes personnels. Sauf que dans la plupart des cas, le travail du personnage est tel que son absence se fera sans doute remarquer. Ce n’est pas par hasard qu’un serveur n’a que quelques tables à gérer et il ne serait donc pas en mesure de mener à bien sa tâche si leur nombre doublait d’un coup. Dans la vie, une fugue pareille ajouterait à la liste des problèmes la recherche d’un nouvel emploi.

7. Les musiciens novices n’existent pas

Il suffit que l’adolescent cinématographique gratte la guitare pendant deux mois après les cours pour qu’il commence à jouer comme un pro. Pas de fausses notes, une voix sans défaut et après deux ou trois répétitions, l’artiste se produit sur scène.

Mais quiconque est allé à l’école de musique ou qui chante au moins sous la douche sait que ce n’est pas vrai. Il faut poser la voix, et cela demande du temps et des efforts. Il en va de même pour jouer des instruments.

8. Une lampe dans le casque de la combinaison spatiale

Les spectateurs doivent savoir qui se trouve dans la combinaison spatiale, mais dans la vie, l’astronaute doit voir ce qui se passe à l’extérieur, et une lampe à proximité de son visage ne ferait que l’empêcher de le faire. Par le même principe, en regardant par la fenêtre, on éteint la lumière dans la pièce et on laisse les yeux s’habituer à l’obscurité.

9. Localisation des appels

Les policiers tendus, regardent la personne qui fait parler le criminel pour gagner du temps nécessaire pour localiser la provenance de l’appel et saisir le méchant.

Or, cela fait longtemps que les forces de l’ordre sont en mesure de tracer un appel, et dès qu’on décroche, l’emplacement de l’appelant est identifié automatiquement. C’est valable pour les portables comme pour les téléphones fixes.

10. On peut soulever un adulte par le cou d’une seule main

Un cadre impressionnant, sans aucun doute. Mais le poids d’un adulte est normalement trop important pour être soulevé d’une seule main. Même lorsque la superpuissance permet de le faire, il est impossible de maintenir la victime dans cette position, car son cou se cassera sous le poids du corps.

11. On peut rester accroché à bout de bras autant qu’on veut

C’est impossible pour la même raison : les doigts ne pourront pas supporter un tel effort, ils prendront très vite la fatigue, la prise se relâchera et le personnage finira par chuter. Surtout s’il tient quelqu’un avec son autre main.

12. Il est facile de forger des épées

Il suffit de faire fondre le métal, de le verser dans un moule de pierre ouvert, de le tremper une fois dans l’eau et de le marteler à quelques coups de marteau. Voilà, une épée capable de percer n’importe quelle armure est prête. En fait, pour filmer ce genre de scènes on utilise d’habitude l’aluminium car il donne une couleur orange spectaculaire à une température de fusion relativement basse. Une arme de qualité, capable d’endurer une bataille, ne peut pas être obtenue grâce au moulage, mais elle doit être martelée à partir d’une barre métallique préparée à l’avance.

13. Garder le doigt sur la détente du pistolet ne comporte pas de risques

C’est dangereux ! L’une des premières règles qu’on apprend à ceux qui se familiarisent avec le tir dit que le doigt ne doit toucher la détente que lorsqu’on va vraiment appuyer dessus, juste à ce moment-là et pas avant. Hélas, la plupart des personnages qui font cette erreur sont considérés comme des experts en armes.

14. La vue à travers les jumelles

Quiconque a utilisé des jumelles, ne serait-ce qu’une seule fois, sait qu’elles ne limitent pas le champ de vision avec ce cadre.

15. Les ninjas sont vêtus de noir

Le costume moulant noir a été inventé dans le théâtre de marionnettes.

Les ninjas authentiques préféraient des vêtements ordinaires pour ne pas se démarquer de la foule, et pour des missisons spéciales, ils portaient des tenues de couleurs brunes ou grises qui les camouflaient bien dans l’obscurité.

16. Tous les protagonistes sont de grande taille

Pourtant, Tom Cruise mesure 170 cm, ainsi que James McAvoy et Al Pacino. Daniel Radcliffe n’est pas géant non plus, il mesure 165 cm. Robert Downey Jr fait 9 cm de moins que Chris Evans et 14 cm de moins que Chris Hemsworth, mais Hollywood masque si habilement la taille des acteurs qu’on a l’impression qu’ils sont de la même taille lorsqu’on les voit dans le cadre.

Et toi, comment réagis-tu aux fausses histoires que montre le grand écran ? Quels autres mensonges pourrais-tu ajouter à cette liste ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture Smallville / Warner Bros.
4-2-
12k