Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

17 Garde-robes de films qui sont un sans-faute

----
318

Un film dépend de plusieurs éléments pour construire un univers nouveau et différent, et l’un des composants les plus importants, bien que sous-estimé, est le choix des costumes.

Une garde-robe bien choisie permet de révéler l’esprit des personnages, leurs intentions, leur état émotionnel et même leur futur, avant même qu’ils ne puissent dire un mot.

Chez Sympa, nous avons souhaité rendre hommage à ces garde-robes de films dont la subtilité et l’innovation ont permis de donner vie à leurs personnages.

1. Orgueil et préjugés

Dans un film d’époque comme Orgueil et préjugés, les restrictions et les différentes classes sociales limitaient les déclarations fracassantes ou les actes passionnés qui évoquaient les sentiments des personnages, et donc il était nécessaire de recourir à des détails plus subtils pour faire comprendre ce qui ne peut pas être dit directement.

En effet, Jacqueline Durran est parvenue à dévoiler lentement la transformation de M. Darcy avec une astuce efficace et presque invisible. En le déshabillant ! La costumière a expliqué que les couches de vêtements de M. Darcy diminuent en faisant partie intégrante de la transformation du personnage. Derrière son caractère rigide et son inflexibilité, il parvient à adopter une attitude plus humble et ouverte.

2. Matrix

Les costumes futuristes ne seraient rien sans les incontournables lunettes de soleil utilisées par les personnages de Matrix. Selon Kym Barrett, à l’origine des costumes, l’importance des lunettes sur-mesure serait vitale pour refléter la personnalité de chaque protagoniste, et même des acteurs. Finalement, ils ont abandonné l’idée de les acheter chez un opticien comme Sunglasses Hut, ce qui était l’idée de base de la production.

3. La Revanche d’une blonde

Elle Woods, la future avocate énergique et déterminée a ébloui tout le monde avec ses tenues colorées et son attitude positive. La costumière Sophie de Rakoff a utilisé des palettes de couleurs et a procédé à de petits changements au niveau des cheveux pour révéler les traits de caractère du personnage.

Ses changements de style vont des couleurs vives, des boucles volumineuses, aux couleurs sobres et des cheveux lisses et attachés, pour terminer avec son célèbre outfit, représentant son état émotionnel. Ils mettent en avant également son évolution au niveau de sa scolarité et de sa carrière professionnelle, ainsi que sa confiance en elle et sa capacité à atteindre ses objectifs en restant telle qu’elle est.

4. Le diable s’habille en Prada

Patricia Field, célèbre pour son travail dans Sex and the City, a réussi à faire ressortir la personnalité de chacun des personnages à travers des styles uniques. Chaque femme portait des pièces de créateurs qui collaient avec son personnage : Chanel pour Andy, Vivienne Westwood pour Emily et, évidemment, Prada pour Miranda.

Les fans ont remarqué la ressemblance des silhouettes d’Andy et de Miranda dans certaines scènes qui montre leur passion pour le monde de la mode. Et il semblerait que Andy a suivi les traces de Miranda jusqu’à devenir une véritable workaholic.

5. Journal intime d’une future star

Dans le film Journal intime d’une future star, nous faisons la connaissance de Lola, une adolescente venue de New York qui fait ses premiers pas dans une école de banlieue. Là-bas, elle se lie d’amitié avec Ella, une jeune fille timide et réservée, et cette relation se répercute sur les vêtements d’Ella. Elle passe d’une garde-robe classique avec des couleurs enfantines à des tenues plus adaptées à son âge et à sa silhouette.

Un détail que tout le monde n’aura pas remarqué : la scène où Lola retourne son armoire à la recherche de la tenue parfaite révèle la robe qu’Ella va porter pour se rendre au concert et à la fête de Stu Wolf.

6. Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn

Erin Benach a pris note des besoins de l’anti-héroïne féminine et de ce qu’elle préférait porter. Des shorts moins serrés, des vestes et des accessoires sont plus représentatifs de la personnalité de Harley Queen que de celle du Joker. De plus, la coupe de cheveux (couettes) associée à un style provocateur permettent à la jeune femme de se libérer de cette relation et de se centrer sur elle-même.

7. Charlie et la Chocolaterie

Le film culte de 1971 a laissé de nombreux souvenirs, que ce soit les chansons interprétées par Charlie et sa mère, ou les moments intéressants et parfois déconcertants où Willy Wonka est tiraillé entre les deux côtés de sa personnalité, gentille et terrifiante, durant la visite de la chocolaterie.

Les costumes de Willy Wonka ont été choisis avec l’acteur, Gene Wilder, qui cherchait à se détacher du personnage du roman. Pour cela, il a sollicité quelques modifications aux croquis originaux qui définissaient le personnage excentrique comme un homme avec tellement de style que ses préférences presque vulgaires étaient finalement de bon goût.

8. Autant en emporte le vent

Autant en emporte le vent, un classique du cinéma avec une garde-robe d’époque variée, est composé de nombreux éléments qui soulignent l’état émotionnel, la détermination et les intentions de Scarlett.

Lors d’une analyse du film, ModernGurlz explique l’importance des vêtements de Scarlett. En premier lieu, les couleurs reflètent sa nature, comme le vert pour la jalousie ou le rouge pour l’amour ou les sentiments. D’autre part, il faut prendre en considération les éléments historiques, comme le fait qu’elle porte une robe inappropriée lorsqu’elle déclare son amour à Ashley, le changement de silhouettes dans le mannequinat entre 1860 et 1870 ou sa santé financière, reflétée par l’extravagance de ses robes.

9. Lolita malgré moi

Lors du tournage de Lolita malgré moi, le choix des vêtements était très réfléchi, avec des détails subtils comme des boucles d’oreilles et des sacs à mains, pour dévoiler la complexité du monde de “l’adolescente” et les effets que cela avait sur l’héroïne principale, Cady Heron.

En débutant avec des tenues pratiques et basiques, Cady se retrouve face aux “Plastiques” et finit par en faire partie. Les effets de ce rapprochement sont visibles dans ses tenues, puisqu’elles reprennent les codes des trois autres filles. Elle s’est accaparée les couleurs roses et bleues de Karen ; les cheveux frisés et l’eye-liner de Gretchen ; ainsi que les tenues de sport, les décolletés et même les boucles d’oreilles et le collier à initiale de Regina.

10. Star Wars

Pour distinguer les rôles d’élève et de maître, la tenue de Luke Skywalker est similaire à un gi, une sorte de robe pour pratiquer les arts martiaux, ce qui indique qu’il est en période d’entraînement. D’autre part, celle d’Obi-Wan Kenobi, son mentor, est similaire à celle d’un moine, ce qui laisse sous-entendre sa sagesse et la position qu’il a dans la vie de Luke en tant que maître et guide.

11. Black Panther

La réalisation de Black Panther a demandé de nombreuses recherches et beaucoup de travail pour créer une culture wakandienne qui reflète la vie de différentes tribus africaines, avec les couleurs, les motifs et les tissus représentatifs de chacune d’entre elles. De plus, l’équipe chargée des costumes a souhaité associer ces traditions à un monde futuriste, et montrer un pays africain riche et développé. Par conséquent, tous les éléments de la garde-robe avaient leur importance.

L’interview de Ruth Carter pour Vanity Fair a mis en évidence le rôle des éléments servant à intégrer les personnages à leur environnement, par exemple :

  • Tous les bijoux étaient réalisés en vibranium, le matériel factice qui a permis de créer le bouclier de Captain America.
  • Les tenues de Shuri, plus occidentales et américanisées, comportent des éléments culturels, comme le logo du T-shirt.
  • Les vêtements de la reine sont en tissus traditionnels, mais dans le contexte du Wakanda du XXIe siècle, ils ont été réalisés en impression 3D.
  • Le collier de Nakia révèle qu’elle appartient à une tribu de la rivière.
  • La tenue de combat de T’Challa présente des motifs géométriques traditionnels.

12. Marie-Antoinette

Sofia Coppola est une réalisatrice reconnue dans l’industrie du cinéma. Le film Marie-Antoinette, dont l’héroïne est jouée par Kirsten Dunst, retrace l’histoire de la reine de France et épouse de Louis XVI, du point de vue de ce qu’elle était vraiment: une jeune adolescente arrivée en France à l’âge de 14 ans, après avoir grandi en Autriche.

La garde-robe, élaborée par Milena Canonero, montre Marie-Antoinette comme une jeune femme au style innocent et enfantin qui évolue avec les robes colorées et la mode du moment lorsqu’elle commence à intégrer activement la société française. Finalement, nous pouvons voir des robes sobres, des couleurs plus ou moins soutenues au moment où la couronne française perd en popularité vis-à-vis de son peuple.

13. Clueless

Mona May a été costumière pour des films tels qu’Il était une fois, Les Cheetah Girls et College Attitude. Pour son travail dans Clueless, elle s’est servie de la garde-robe du film pour représenter le monde des adolescents fortunés de Californie. Elle a associé des pièces de créateurs avec des vêtements vintage pour apporter de l’authenticité, et a utilisé les couleurs pour nuancer les personnalités de Cher et Dionne.

À travers les différents mois de l’année scolaire, tu peux suivre l’évolution des tenues des jeunes filles, des plus claires et plus légères aux plus foncées et plus chaudes.

14. Black Swan

Black Swan est composé de plusieurs éléments qui permettent au public d’entrer dans la vie de Nina, et les costumes sont des pièces très importantes. Dans une interview, la costumière Amy Westcott a confié que l’évolution de Nina est visible à travers la palette de couleurs de ses tenues.

Au départ, lorsque Nina se comporte de manière innocente et enfantine, ses couleurs sont pâles et rosées. Mais une fois qu’elle commence à prendre son rôle et à entretenir des relations avec les autres personnages, ses looks deviennent de plus en plus foncés, représentant ce qu’elle souhaite être : le cygne noir.

15. La La Land

Le film La La Land, composé de numéros musicaux et de scènes artistiques, a captivé le public en 2016 et plusieurs fans ont analysé différents aspects liant les personnages à la production du film. L’une de ces analyses met en avant les tonalités de couleurs, que ce soit au niveau des séquences comme des éléments de la scénographie.

Mia hésite entre deux facettes de sa personnalité qui sont représentées par le rouge et le bleu ; cette dernière prédomine dans la plupart de ses actions. Lorsqu’elle décide de quitter son petit ami et de retrouver Sebastian, elle utilise la couleur verte qui symbolise son évolution et son espoir avec ce nouveau départ.

16. Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street

Lugubres, gothiques et monochromatiques, les films de Tim Burton ont un rythme et un style très particuliers, et ils ne seraient rien sans la participation de Colleen Atwood dans Edward aux mains d’argent, Alice au pays des merveilles et, sans oublier, Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street.

Lors d’une interview, Colleen Atwood a parlé de quelques éléments qui définissaient les personnages : Sweeney Todd conservait son rasoir dans un étui et avait des détails argentées sur ses chaussures ; l’assistant du juge avait un chapeau très particulier, et madame Lovett portait des tenues plus exubérantes. Tout ceci révèle subtilement la personnalité des personnages.

Et évidemment, nous retrouvons les tonalités sombres caractéristiques d’une œuvre de Tim Burton.

17. Enchanted

Giselle est une princesse de conte de fées qui apprend à s’adapter au monde moderne. La costumière Mona May montre l’évolution du personnage par le biais de ses tenues, qui sont fantaisistes au départ et qui deviennent plus pratiques et modernes, sans perdre la douceur et l’innocence de Giselle.

Pour passer de la 2D à la vie réelle, Mona May a été contrainte d’adapter les proportions des vêtements et des tissus, cherchant l’équilibre parfait entre la touche magique de l’animation et la praticité nécessaire pour que les acteurs puissent les porter.

Selon toi, quel film montre une garde-robe parfaite et lesquels ont vraiment besoin d’un changement de look ? N’hésite pas à partager ton avis dans les commentaires !

----
318
Partager cet article