19 Faits sur Louis Vuitton, fils d’un menuisier modeste qui a inventé une malle parfaite

Selon le classement Forbes de 2020, la société Louis Vuitton occupe la neuvième place parmi les marques les plus chères au monde. Son chiffre d’affaires annuel avoisine les 13 milliards d’euros. Le jeune Louis Vuitton, qui, à l’âge de dix ans donnait un coup de main à son père adoptif, n’aurait probablement pas pu imaginer créer un jour une marque de renommée mondiale. Près de 166 ans plus tard, il est devenu l’un des fleurons français sur le marché de produits de luxe.

Sympa trouve que l’histoire de Louis Vuitton est une preuve de plus que rien n’est impossible dans ce monde si on a envie de travailler dur et si on n’a pas peur des difficultés.

Comment un villageois modeste est devenu un malletier de renom

  • Louis Vuitton est né en 1821 dans un petit village à l’est de la France dans une famille très modeste : son père était fermier alors que sa mère travaillait dans un moulin.
  • À l’âge de treize ans, Louis a décidé de quitter son village natal, las du tempérament colérique de sa mère adoptive. Le futur malletier est parti à pied à Paris. Il a parcouru 470 km en trois ans, en vivant de petits boulots pendant son voyage.
  • Arrivé à Paris, Louis Vuitton est entré comme apprenti chez Monsieur Maréchal, un layetier-emballeur-malletier qui fabriquait des coffres de voyage pour des clients fortunés. C’était la grande époque de la révolution industrielle. Beaucoup de voyageurs, se plaignant de leurs bagages malmenés, s’adressaient aux artisans afin de protéger et d’emballer leurs affaires personnelles. Louis Vuitton a travaillé ainsi pour Monsieur Maréchal pendant 17 ans.
  • À partir de 1852, Louis Vuitton s’est occupé des toilettes de l’impératrice Eugénie, qui l’a fait connaître auprès d’autres clients riches et influents. Cela est devenu par la suite, et jusqu’à la fin de sa carrière, son principal fonds de commerce.

Sa propre société, les malles sur mesure et la serrure la plus fiable au monde

  • En 1854, Louis Vuitton a fondé sa propre société et, dans la foulée, il a ouvert sa première boutique située à proximité de la place Vendôme à Paris. Le panneau à l’entrée de la boutique disait “Emballe soigneusement les objets les plus fragiles. Spécialisé pour l’emballage à la mode”. C’est à cette époque que Louis Vuitton a mis au point un modèle de malle idéale : une malle plate, plus pratique à empiler que celles au couvercle bombé, sans détails inutiles, et de plus, imperméabilisée.
  • En 1859, afin de faire face à la montée en flèche de la production, Louis Vuitton a dû ouvrir un deuxième atelier à Asnières avec seulement 20 employés au début. En 1900, ils étaient déjà presque 100, quatorze ans plus tard — 225. Cet atelier existe toujours, mais ne réalise de nos jours que des créations spéciales sur mesure.
  • Les créations du malletier sont devenues populaires dans le monde entier et considérées comme référence en terme de qualité et de fiabilité. En 1885, il a ouvert sa première boutique à Londres, suivies par celles de New-York et de Philadelphie. Une serrure pratique et incrochetable, devenue la marque de fabrique de Louis Vuitton, garantissait la sécurité des vêtements et des bijoux de valeur.
  • En 1886, Louis Vuitton avec son fils Georges ont inventé et breveté un nouveau système de verrou. Sûrs à 100 % de sa fiabilité, ils ont proposé à l’illustre Harry Houdini de s’évader d’une malle verrouillée avec une nouvelle serrure Louis Vuitton. Le refus de l’illusionniste de relever le défi n’a fait que confirmer l’infaillibilité de leur invention.
  • En 1901, sous la direction de Georges Vuitton, qui avait repris les rênes de l’entreprise après la disparition de son père, la maison Louis Vuitton a créé ses premiers sacs à main pour dames, dont le fameux Steamer bag. Initialement, ce modèle a été conçu pour stocker le linge déjà porté pendant le voyage.

La lutte contre la contrefaçon

  • Les malles Louis Vuitton avaient tellement de succès que les concurrents se sont rapidement mis à les copier. Afin de lutter contre ce fléau, le fabricant a inventé un nouvel imprimé exclusif avec l’inscription Marque Louis Vuitton déposée sur chaque article, mais il n’a pas obtenu l’effet escompté. En 1896, Georges Vuitton a créé le célèbre monogramme LV.
  • Aujourd’hui, la marque Louis Vuitton reste une des marques les plus copiées au monde. Le groupe LVMH applique une politique de tolérance zéro en matière de contrefaçon. En Europe, un acheteur pris en flagrant délit risque de se faire confisquer l’article contrefait qui sera détruit et de payer une amende.
  • Tous les invendus de la marque sont retournés à Paris pour y être brûlés, cela fait partie de la politique de tolérance zéro du fabricant.

L’histoire récente de Louis Vuitton

  • La danseuse étoile du Théâtre Mariinsky Diana Vichneva a fait faire une malle spéciale pouvant contenir de cinq à six tutus, entre seize et dix-huit paires de pointes et d’autres accessoires.
  • Pour la fabrication de ses sacs et de ses articles de petite maroquinerie, Vuitton utilise le cuir ainsi que diverses toiles fabriquées spécialement pour la marque. Parmi les grands classiques se trouvent la toile rayée beige et rouge, la toile damier et la toile " Monogram LV ".
  • Dans les boutiques de la marque, l’ambiance est toute particulière, chaque article y étant mis en évidence. Les boutiques Louis Vuitton sont situées uniquement dans des rues commerçantes ou au sein de centres commerciaux haut de gamme. Certaines créations Louis Vuitton sont réservées exclusivement aux clients VIP.
  • À partir de 1998, la marque de maroquinerie Louis Vuitton s’est diversifiée en se lançant dans la fabrication de vêtements, de chaussures, d’accessoires et de bijoux.
  • Depuis le premier septembre 2016, les magasins Louis Vuitton proposent une ligne de parfums pour femmes. En 2018, ils ont lancé des parfums pour hommes et depuis 2019 des parfums mixtes. La société avait déjà lancé sa gamme de parfums au début du XXe siècle, mais pendant la Seconde Guerre Mondiale toutes les formules ont été perdues.
  • En 2019, la marque a fabriqué la malle contenant le trophée du championnat du monde du jeu vidéo League of Legends, et a lancé par la même occasion une collection capsule de prêt-à-porter.
  • Spécialement pour la Coupe du monde de football 2018 en Russie, Louis Vuitton a créé un écrin destiné à protéger pendant le transport le précieux trophée en or pesant 6 kg et orné de malachite.

Quelles créations du célèbre malletier-maroquinier Louis Vuitton connais-tu ou préfères-tu ? Lesquelles d’entre elles te font rêver le plus? N’hésite pas à nous raconter dans les commentaires quels articles au célèbre monogramme tu possèdes déjà ou tu aimerais avoir un jour. Laisse-nous rêver avec toi !

Photo de couverture louisvuitton / Instagram
Partager cet article