Sympa

21 Femmes qui repoussent les standards et choisissent de ne plus cacher leurs cheveux gris ou blancs

6-410
127k

On est toujours nombreuses à avoir du mal à accepter nos propres racines grises, ou encore celles des autres. On est triste et mal à l’aise quand le reflet dans la glace nous montre les premières mèches blanches. Pourtant, plein de femmes dans le monde entier ont arrêté de lutter contre la nature. Les femmes jeunes et d’âge mûr laissent tomber les colorations et racontent leur histoire pour encourager et inspirer celles qui font face au grisonnement de leurs chevelures. Si ce processus est inévitable, alors pourquoi ne pas s’aimer telle que l’on est ?

Chez Sympa, nous sommes persuadés que les femmes peuvent être belles à tout âge et quelle que soit la couleur de leurs cheveux et on admire celles qui ont eu le courage de s’assumer et de s’aimer au naturel.

“Je n’ai jamais eu honte du grisonnement précoce de mes cheveux. Et j’ai arrêté de les colorer il y a 9 ans. Les standards changent, alors que la beauté intérieure reste.”

Je suis très heureuse de constater qu’aujourd’hui, de plus en plus de femmes veulent sortir du cadre des standards et créent leurs propres notions de la beauté. Avec ma collègue Karen Rich, nous avons fondé notre groupe d’affinités Silver Sisters International qui réunit toutes celles qui veulent faire disparaître la coloration et libérer leurs mèches argentées. En juillet 2020, nous organisons la conférence #silverCon. © Marina Garcia-Trevijano

“Hier soir au restaurant, une femme est venue me confier que mon exemple l’a inspirée à laisser pousser ses cheveux gris.”

“Je suis très émue de voir les femmes assumer leurs cheveux gris. Je porte les miens comme une médaille d’argent de fierté.”

“Je suis très heureuse que de plus en plus de femmes commencent à rejeter les normes et à accepter leur beauté naturelle.”

“Aujourd’hui j’aime mes cheveux gris et je ne pense pas qu’ils me rendent vieille. J’ai la possibilité de choisir parmi une multitude de couleurs, mais le gris est celle que je préfère.”

“Quoi que vous fassiez, il y aura toujours des personnes qui vont vous critiquer. Alors, acceptez-le et faites un choix que vous jugez correct.”

“Eh oui ! Je suis argentée et heureuse !”

“Laissez-moi répéter pour ceux qui n’ont pas entendu. Le gris est une couleur, ce n’est pas un âge.”

“La nature sait ce qu’elle fait.”

“Au fur et à mesure que mes cheveux devenaient plus clairs centimètre par centimètre, une sorte d’éclaircie s’installait au fond de moi.”

“La société a trop longtemps imposé les règles de vieillissement aux femmes. Les voilà en train d’évoluer.”

“Cheveux gris ? Je ne m’en fais pas !”

“J’ai mis du temps à aimer vraiment mes cheveux. Ils sont fins, ont un teint irrégulier et sont parfois ondulés, mais j’en aime chaque mèche.”

“Ne plus se faire teindre les cheveux, ce n’est pas une contrainte, mais un choix. Si vous vous donnez la chance de vous aimer comme vous êtes, votre univers changera.”

“Je suis chagrinée lorsque les autres associent les cheveux gris à la vieillesse. Je n’avais que 15 ans quand j’ai vu apparaître les premiers cheveux gris. Ils n’indiquent pas qu’on est vieux, mais c’est naturel et c’est beau.”

“Avec les cheveux noirs, c’était beau, par contre, maintenant, c’est plus intéressant.”

“Cassez les règles !”

“Depuis que j’ai surmonté la peur des cheveux blancs, je me sens libre, sûre de moi et authentique. C’est très chouette !”

“Je commence à tomber amoureuse de la fille que je vois dans la glace. Depuis quelques mois, elle retrouve sa beauté naturelle.”

“Je prends du plaisir à suivre le voyage extraordinaire de mes cheveux vers leur couleur naturelle.”

“Jour après jour, je vois augmenter le nombre de mes cheveux gris. Et j’espère inciter les gens à évoluer et à s’assumer.”

Et toi, que penses-tu des cheveux grisonnants ? Aurais-tu le courage de faire cette expérience ? N’hésite pas à nous faire part de ton avis dans les commentaires.

Photo de couverture marinatrevijano / instagram
6-410
127k