6 Points à prendre en compte lors de l’achat d’eau en bouteille

Selon les estimations scientifiques, le corps humain est composé à 60% d’eau, et celle-ci est logée en grande quantité dans différents organes tels que le cerveau et les poumons. D’où l’importance d’une hydratation constante. De nombreuses personnes choisissent de dépenser de l’argent dans l’eau en bouteille pour des raisons de commodité, d’hygiène, de qualité ou de goût. Cependant, certains détails qui méritent d’y porter attention échappent facilement à l’œil nu, et ils peuvent faire une différence à la fois dans notre corps et dans l’environnement.

Chez Sympa, nous nous efforçons de ne pas gaspiller la moindre goutte de connaissance, et nous avons trouvé des informations clés au sujet de l’eau. Nous t’invitons donc à plonger dans cet article afin d’en découvrir plus sur l’eau en bouteille !

1. Vérifie le type de bouteilles que tu achètes

Tu as sûrement déjà entendu dire que la plupart des bouteilles en plastique utilisées pour emballer les liquides comme l’eau sont faites de PET, un acronyme signifiant polytéréphtalate d’éthylène. Ce matériau est devenu idéal pour l’embouteillage des boissons, car il est léger, solide, et peut être recyclé après usage grâce à des procédés chimiques.

Selon la norme d’identification de résine approuvée par l’American Society for Testing and Materials, les bouteilles d’eau en polytéréphtalate d’éthylène sont identifiées par le chiffre 1 situé dans un triangle équilatéral, ainsi que par les lettres PET ou PETE. Lorsque tu achètes de l’eau en bouteille, recherche donc ce symbole.

Dans de nombreux cas, l’identification d’une bouteille en PET est symbolisée par un triangle formé de flèches, semblable au symbole du recyclage. À ce sujet, la société souligne que cette norme n’est pas un code de recyclage, et que par conséquent, son identification ne doit pas être liée à la réutilisation des matériaux.

2. Vérifie la composition et le goût de l’eau

Si tu es de ceux qui ont appris à l’école que l’eau est un liquide incolore, inodore et sans goût, sache que ce dernier point n’est pas du tout vrai. L’une des principales raisons pour lesquelles les gens choisissent de boire de l’eau en bouteille, c’est d’ailleurs son goût, qui est associé à une meilleure qualité. Mais dans quelle mesure cette relation peut-elle être vraie ?

Les chercheurs ont découvert que certains minéraux influencent le goût perçu de l’eau minérale stockée en bouteille. La présence du calcium et du magnésium est plutôt bien acceptée, alors que celle du sodium et du bicarbonate a plutôt un impact négatif sur les consommateurs. Cette étude recommande d’adopter une lecture appropriée des teneurs en minéraux afin de tirer les bienfaits de chaque produit.


D’autre part, une analyse de l’Organisation mondiale de la santé suggère que la plus haute priorité dans la distribution de l’eau potable est qu’elle ait une apparence, une odeur et un goût acceptables pour le consommateur, bien qu’elle souligne également qu’il existe des composants qui n’influencent en rien l’état de santé, mais que les gens perçoivent comme désagréables. Cela nécessite une enquête approfondie qui, à ce jour, n’existe pas.

3. Évite de stocker l’eau à des températures élevées

Imagine que c’est l’été et que le soleil brille. Tu achètes une bouteille d’eau, tu en bois une gorgée, puis tu la ranges pour la prochaine fois où tu auras soif. Dans ces conditions, il faut être prudent, car cela peut être l’occasion idéale de libérer des produits chimiques indésirables dans ton eau minérale.

Des recherches menées par des membres de l’université d’État de l’Arizona ont démontré que si une bouteille d’eau en PET est conservée à haute température et en milieu fermé, comme dans une voiture ou dans un garage, le récipient libère de l’antimoine. Bien que le niveau de concentration de la substance chimique dans l’eau observée dans l’étude soit faible, il est probable que la consommation constante d’eau en bouteille stockée dans des climats extrêmement chauds peut produire des réactions indésirables dans l’organisme.

Si tu décides de te rafraîchir avec de l’eau en bouteille, essaye de ne pas la laisser exposée à des températures élevées pendant de longues périodes, et évite les endroits clos où il fait facilement chaud.

4. Évite de réutiliser la bouteille

La plupart des eaux embouteillées sont proposées dans des récipients conçus pour être utilisés une seule fois. Cependant, certaines personnes ne sont pas conscientes de cette situation, et elles réutilisent les bouteilles qu’elles ont achetées, ce qui peut entraîner une exposition supplémentaire aux bactéries. Ceci vaut également pour les contenants réutilisables.

Une étude sur les gourdes des enfants d’écoles primaires au Canada a révélé qu’environ deux tiers de ces récipients dépassaient les limites établies concernant la présence de bactéries. Dans certains cas, les gourdes n’avaient pas été lavées pendant plusieurs mois.

Pour éviter les problèmes de bactéries, si tu achètes de l’eau en bouteille, il est préférable de ne pas la réutiliser et de la jeter de manière responsable. En revanche, si tu utilises une gourde fréquemment, un spécialiste recommande de vérifier si le récipient n’a pas été abîmé, et de toujours la nettoyer correctement après utilisation.

5. Fais confiance au recyclage

Différentes organisations avertissent que chaque minute, un million de bouteilles en plastique sont achetées dans le monde, et que 70 % ou plus de tous les déchets plastiques finissent dans l’environnement ou dans des décharges. Selon les statistiques de l’association ECOCE, la Chine, l’Union européenne et le Mexique sont les régions qui recyclent le plus de bouteilles sur leur territoire.

Le PET est recyclable, et lorsqu’il présente les caractéristiques idéales, il entre dans un processus minutieux au cours duquel il est nettoyé, broyé et transformé en ce qu’on appelle des “granulés”, qui peuvent être réutilisés de diverses manières.

Certains pays recommandent d’écraser la bouteille vide dans le sens de la longueur et de la refermer avec son bouchon afin que les entreprises de recyclage puissent la réutiliser. Nous te recommandons de te renseigner auprès des associations qui soutiennent le recyclage dans le pays où tu vis afin de faire en sorte que les bouteilles que tu jettes entrent bien dans le processus de recyclage.

6. Vérifie s’il est vraiment nécessaire pour toi d’acheter de l’eau en bouteille

Si tu es un consommateur régulier d’eau en bouteille, as-tu déjà pensé combien tu dépenses en un mois ou en un an ? Cela peut avoir des répercussions importantes sur ton budget, surtout si tu as accès à de l’eau potable fournie par le service public des eaux.

Si tu veux limiter tes dépenses et consommer une eau potable de meilleure qualité, l’Organisation mondiale de la santé suggère de désinfecter ton eau. Une option consiste à faire bouillir la quantité d’eau souhaitée pendant 10 minutes, à la refroidir puis à la stocker dans des récipients propres.

Ces conseils peuvent vraiment t’aider à consommer l’eau en bouteille de manière correcte et consciente. Quelle quantité d’eau consommes-tu par jour ? Es-tu plus “eau en bouteille” ou “eau du robinet ” ? As-tu d’autres conseils à donner sur le sujet ? Laisse un message dans les commentaires, et n’hésite pas à partager cet article avec les personnes de ton entourage !

Partager cet article