Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

9 Auteurs qui sont entrés dans l’histoire de la littérature grâce à une seule œuvre

Chaque auteur rêve que le grand public apprécie ses œuvres. Cependant, il arrive que certains écrivains deviennent des otages de ce succès et se transforment pour leurs lecteurs en auteurs d’un seul livre. En fait, ce sont des auteurs dont une seule œuvre est devenue célèbre, alors que leurs autres créations restent méconnues. Ainsi, le livre sur Winnie l’ourson a joué un mauvais tour à son créateur et après sa parution plus personne ne prenait Alan Milne au sérieux. Lis notre article pour découvrir les confrères de Milne qui sont également tombés dans le piège d’un grand succès.

Sympa s’est penché sur l’œuvre des écrivains rendus célèbres par un seul roman. Et nous avons trouvé dans leur œuvre beaucoup d’autres écrits dignes d’attention et qui peuvent enrichir ta liste de livres à lire.

1. Emily Brontë et “Les Hauts de Hurlevent”

À la différence de sa sœur Charlotte, la poétesse Emily Brontë n’a écrit qu’un seul roman. Il a été publié en 1847 et il est passé inaperçu du vivant de l’auteure. Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que le roman gothique a acquis sa reconnaissance et une place importante dans la littérature anglaise. Quant à l’écrivaine, elle est morte de la tuberculose à l’âge de 30 ans.

Au XXe siècle, le roman a connu de nombreuses adaptations cinématographiques. Dans le film de 1939, le personnage de Heathcliff a été interprété par l’un des plus célèbres acteurs hollywoodiens, Laurence Olivier, et cette production est considérée comme une référence. Une autre adaptation mettant en vedette Juliette Binoche figure aussi parmi les plus populaires.

Autres œuvres à lire :

  • “Poèmes”

2. Oscar Wilde et “Le Portrait de Dorian Gray”

Le roman d’apprentissage “Le Portrait de Dorian Gray” a été le seul roman publié par le dramaturge Oscar Wilde.

Le livre a été écrit en seulement trois semaines. Il a été publié en 1890 dans la revue américaine “Lippincott’s Monthly Magazine” et a valu une renommée incroyable à son auteur. Un an plus tard, “Le Portrait” est paru sous forme de volume. Le roman a provoqué un scandale dans la société de l’époque. On qualifiait cette œuvre d’immorale et on proposait de l’interdire. Pour sa part, Wilde répétait que tout le monde voyait dans le roman ses propres vices et péchés.

Autres œuvres à lire :

  • “Le Fantôme de Canterville”
  • recueil de poèmes (1881)

3. Bram Stoker et “Dracula”

L’œuvre de l’écrivain irlandais Bram Stoker comprend de nombreuses nouvelles et plusieurs romans. Mais tout le monde le connaît comme le créateur de l’histoire sur le vampire aristocrate, le comte Dracula. Il a travaillé sur cette œuvre pendant près de huit ans et le roman a vu le jour en 1897.

C’est à Bram Stoker que l’on doit la propagation du mythe des vampires et un grand nombre de films et de séries à succès conçus autour de ce thème. Même si l’accueil critique était plutôt favorable, le livre n’a pas eu beaucoup de succès et son auteur est mort dans le dénuement.

C’est l’adaptation cinématographique de 1922 qui a rendu le personnage de Dracula extrêmement populaire.

Autres œuvres à lire :

  • “La Dame au linceul”
  • “Le Repaire du ver blanc”

4. Venedikt Erofeïev et “Moscou-sur-Vodka”

Le poème en prose “Moscou-sur-Vodka”, rédigé dans un style autobiographique, n’est pas le seul ouvrage de l’écrivain, mais c’est sans doute son œuvre majeure et la plus célèbre.

Venedikt Erofeïev l’a rédigée en 1969, mais elle n’a vu le jour que quatre ans plus tard, en Israël. Le vocabulaire du poème est très hétéroclite : c’est un mélange de lexique d’origine biblique, de clichés journalistiques, de citations des classiques et de langage obscène.

L’œuvre a été très appréciée dans les milieux littéraires et elle a été maintes fois mise en scène dans de nombreux théâtres.

Autres œuvres à lire :

  • “La Nuit de Walpurgis, ou les pas du commandeur”
  • “Carnets d’un psychopathe”

5. Jerome David Salinger et “L’Attrape-cœurs”

Dans la seconde moitié des années 1940, Salinger a acquis une solide réputation de romancier talentueux. Cependant, ce n’est qu’après la parution de son roman “L’Attrape-cœurs” en 1951 que l’auteur a connu la gloire.

Ce récit d’un adolescent de 16 ans a connu un succès retentissant et conquis les lecteurs du monde entier. En très peu de temps, 60 millions d’exemplaires du livre ont été vendus. De nos jours, environ 250 millions de livres se vendent dans le monde chaque année.

Fait intéressant, l’auteur a interdit toute adaptation de son livre au cinéma, ainsi que toute mise en scène. Salinger estimait en effet que “L’Attrape-cœurs” était une œuvre très “romanesque” dont la force tient à la voix narrative. “Ce qui importe, c’est sa vision du monde, son attitude à l’égard des valises en peau de vache et des boîtes de dentifrice vides, en un mot, ses pensées me sont très chères”, a écrit l’auteur dans une lettre. “Sans parler, Dieu nous en préserve, de l’énorme risque d’avoir à utiliser des acteurs... Holden Caulfield lui-même, selon ma conviction, sans doute partiale, est essentiellement injouable. Un acteur sensible, intelligent, doué, jeune, en manteau croisé ne serait pas au niveau... ”

Autres œuvres à lire :

  • “Neuf nouvelles”
  • La série de nouvelles de la Famille Glass

6. Alexandre Griboïedov et “Le Malheur d’avoir trop d’esprit”

À droite, Mikhail Lenine dans le rôle de Tchatzkii, 1915.

Alexandre Griboïedov est surtout connu grâce à la pièce “Le Malheur d’avoir trop d’esprit”, qui fait toujours aujourd’hui partie du répertoire de beaucoup de théâtres. La comédie en vers a été écrite en deux ans et a vu le jour en 1824. Elle représente d’une manière cinglante la société aristocratique de l’époque, et ses nombreuses répliques sont devenues des proverbes. “Le Malheur d’avoir trop d’esprit” est un classique de la littérature russe.

Alexandre Griboïedov était extrêmement doué : il était aussi diplomate, poète, pianiste et compositeur.

Autres œuvres à lire :

  • “Les Jeunes Époux”
  • “Les Fausses Infidélités”

7. Edmond Rostand et “Cyrano de Bergerac”

C’est après la mise en scène de sa comédie “Les Romanesques” en 1894 que Rostand a connu la succès. Mais le dramaturge doit sa gloire à la pièce “Cyrano de Bergerac” sur le poète et duelliste parisien.

Rostand est devenu riche et s’est installé dans un manoir, s’est mis à organiser des réceptions, a voyagé et a pris goût aux collections. En bref, c’est devenu une célébrité presque du jour au lendemain.

Autres œuvres à lire :

  • “La Princesse lointaine”
  • “Les Romanesques”

8. Colleen McCullough et “Les oiseaux se cachent pour mourir”

L’écrivaine australienne est devenue célèbre grâce à son roman “Les oiseaux se cachent pour mourir”, sorti en 1977. Le succès qu’a connu cette œuvre est extraordinaire. Figure-toi que chaque minute, deux exemplaires de ce roman se vendent dans le monde ! La saga familiale est basée sur la légende d’un oiseau qui ne chante qu’une seule fois dans toute sa vie, avec plus d’intensité que n’importe quelle autre créature. Tout en chantant, l’oiseau s’empale sur l’épine la plus acérée. Un chant sublime dont le prix est la vie et une grande douleur. Cependant, avant la parution du livre, ce mythe n’avait été mentionné nulle part ailleurs.

Fait curieux, McCullough a écrit son premier roman “Tim” à l’âge de 37 ans, mais c’est avec “Les oiseaux se cachent pour mourir” qu’elle a connu le véritable succès, à l’âge de 40 ans.

Autres œuvres à lire :

  • “Tim”
  • “Le Temps de l’amour”

9. Alan Milne et ses histoires sur Winnie l’ourson

Avant la publication des histoires sur Winnie, Alan Milne était déjà un dramaturge assez célèbre. Mais les livres sur l’ourson en peluche ont rencontré un tel succès qu’ils ont éclipsé ses autres œuvres qui sont encore très peu connues du grand public. Or, Milne était entre autres un célèbre feuilletoniste et ses essais étaient régulièrement réédités.

Milne était mécontent que ses autres créations soient complètement laissées aux oubliettes et n’aimait pas qu’on le considère comme un écrivain pour enfants. Il était très contrarié par la situation et affirmait qu’il écrivait pour les bambins avec la même responsabilité que pour les adultes. Hélas, les ouvrages pour les gamins se sont avérées semblables à Frankenstein : la créature a surpassé son créateur.

Autres œuvres à lire :

  • roman “Le Mystère de la maison rouge”
  • nouvelle “Murder at Eleven”

Alors, as-tu lu des œuvres qui figurent dans cette liste ?
Et toi, quels livres ajouterais-tu à notre article ?
N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture East News