Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

9 Faits qui prouvent que Draco Malefoy est en fait un très bon type

Une fois, Joanne Rowling a été très surprise de découvrir que Draco Malefoy, la brute en chef de la saga sur Harry Potter, a beaucoup de fans. Par contre, elle a ensuite elle-même expliqué ce phénomène : “Draco a un charme sombre inhérent aux antagonistes, et les jeunes filles ont tendance à idéaliser ce genre de personnages”.

La rédaction de Sympa estime que Draco a non seulement une belle apparence, mais qu’il a aussi un bon fond, et nous avons trouvé neuf preuves à cela. Et dans le bonus qui se trouve à la fin de l’article, nous te montrerons que Joanne Rowling n’a en fait jamais douté du fait que Draco Malefoy restera toujours du bon côté.

1. Draco voulait devenir ami avec Harry

Dès leur toute première rencontre, Draco a montré un certain intérêt à Harry et lui a immédiatement proposé son amitié. Malheureusement, Malfoy n’a pas fait très bonne impression sur le petit nouveau et a reçu un refus plutôt brutal. Il est possible que, blessé dans sa fierté, le jeune garçon ait commencé à intimider Harry uniquement pour cette raison.

D’ailleurs, dans la pièce de théâtre Harry Potter et l’Enfant maudit, dans laquelle on nous fait part de la vie adulte des personnages principaux, Draco admet qu’il a toujours été jaloux de Harry, car celui-ci avait de vrais amis.

2. Il étudiait bien

Apparemment, Draco était assez bon à l’école. Du moins, sa faculté de Slytherin a remporté la première coupe de l’école avec une grande avance. Ce fait a également été noté par le professeur Severus Rogue qui est connu pour être très avare de compliments.

3. Il a averti Hermione de l’attaque

Lors du championnat du monde de quidditch, Malefoy a averti Hermione du danger, mais avec le sarcasme qui lui était propre. Il a dit à Ron, en faisant un signe de tête en direction d’Hermione : “Vous feriez peut-être mieux de vous dépêcher. J’imagine que vous n’avez pas envie qu’elle se fasse repérer.” Puis il a expliqué : “Granger, je te signale qu’ils sont décidés à s’en prendre aux Moldus, répondit Malefoy. Tu as envie de montrer ta culotte en te promenant dans les airs ? Si c’est ça que tu veux, tu n’as qu’à rester où tu es... Ils viennent par ici et je suis sûr que ça nous ferait tous bien rire.”

Cela semblait grossier, mais ça s’est avéré suffisant pour qu’Hermione et ses amis aillent chercher les autres dans la direction opposée.

4. Il ne voulait pas tuer Dumbledore

Dans la sixième partie, c’est comme si Malefoy avait volontairement saboté le meurtre de Dumbledore. Le directeur de Poudlard a lui-même fait la remarque suivante : “Ces tentatives étaient bien timides... si timides, pour être franc, que je me demande si tu y as vraiment mis tout ton cœur...” Dans le film, après sa conversation avec Dumbledore, Draco avait déjà baissé sa baguette qui visait le directeur, mais à ce moment-là, Severus Rogue est apparu et a terminé ce qui avait été commencé.

5. Il prenait soin de ses parents

Draco a accepté la dangereuse mission de Voldemort pour éviter que sa famille ne paye pour les erreurs de son père, Lucius Malefoy. “Je n’ai aucune option !” S’écria Malefoy. “Je dois aller jusqu’au bout ! Sinon, il me tuera ! Et il tuera toute ma famille !”

6. Il était ami avec une “Sang-de-Bourbe”

Dans la sixième partie de la saga, Malefoy se lie d’amitié avec la pleurnicheuse Myrtle, bien qu’elle soit une “Sang-de-Bourbe”, c’est-à-dire née dans une famille de gens ordinaires, et non de sorciers.

Myrtle a noté que Draco était très impressionnable. Lors de sa rencontre avec Harry, elle dit de son nouvel ami : “Il est seul, personne ne lui parle, mais il n’a pas honte de montrer ses sentiments et de pleurer !”

7. Il a sauvé Harry de Voldemort et de ses amis

Dans la partie Harry Potter et les reliques de la mort, Malefoy a fait semblant de ne pas reconnaître Harry défiguré par un sort, et ce, afin de gagner du temps et de le sauver de Voldemort. À la fin de l’épopée, Draco empêche ses amis de tuer Harry dans la Salle sur Demande où il cherchait un des horcruxes. Il semble que Draco voulait l’aider à finir ce qu’il avait commencé.

8. Il aimait sa femme

Malefoy s’est avéré être un bon mari. Dans la pièce de théâtre Harry Potter et l’Enfant maudit, il perd sa femme et reste veuf. Draco s’occupe seul de son fils et lui dit souvent qu’Astoria lui manque (c’est le prénom de l’épouse de Malefoy).

“Sais-tu ce que j’aimais le plus chez ta mère ? Disait-il à son fils. Elle m’aidait toujours à trouver la lumière dans l’obscurité. Elle a rendu le monde — du moins mon monde — moins... sombre.”

9. Il est devenu un bon père

Dans cette même pièce, Draco accepte Scorpius tel qu’il est, s’assure qu’il est heureux, et essaie de ne pas traiter son fils comme son père, Lucius, le traitait à lui. Voici ce que dit Draco lorsqu’il partage ses souvenirs avec son fils : “Je n’ai jamais sérieusement pensé à travailler dans le ministère. Même étant enfant. Mais mon père... C’est tout ce qu’il a toujours voulu. Moi, non... Je voulais simplement être heureux”.

Bonus : la baguette de Drago Malefoy

Un objet magique aussi important qu’une baguette magique prouve que Draco a en fait toujours été du bon côté. Selon Joanne Rowling, la baguette avec un poil de licorne au centre (comme celle que possédait Malefoy) est difficile à mettre au service des forces obscures.

Et toi, quelles autres qualités as-tu trouvées chez Draco ?
N’hésite pas à partager ton avis dans les commentaires !