Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

À partir de quel âge les jeunes de différents pays commencent à prendre leur indépendance ?

Tôt ou tard, la majorité des jeunes doivent abandonner la maison de leurs parents et commencer une vie indépendante. Cela est souvent lié au début des études, au travail ou à la création d'une famille. Mais cette étape cruciale n'est pas toujours simple.

Sympa a décidé de découvrir comment grandissent et s'émancipent les jeunes dans différentes parties du monde.

Grèce

En Grèce, il est fréquent que les jeunes de trente ans vivent encore sous le même toit que leurs parents. Les sociologues affirment que les jeunes grecs ont peur de l'avenir et préfèrent vivre là où ils se sentent en sécurité, à l'abri des difficultés économiques. Il faut savoir que par exemple, à Thessalonique et Athènes, le loyer d'un appartement et le paiement des impôts sont souvent équivalents à un salaire complet.

Italie

Selon les statistiques, plus de la moitié des jeunes Italiens entre 18 et 34 ans vivent sous le même toit que leurs parents, bien qu'ils aient un travail. Les relations familiales, notamment les relations entre mère et enfants, ne se dégradent pas, même quand les jeunes commencent à vivre seuls. Les problèmes des "fils à maman" sont une cause nationale que le gouvermement italien essaie même de résoudre...

Les prix élevés des logements et les difficultés pour trouver un bon travail impactent logiquement cette situation. Mais la recherche de confort des jeunes et le fait que les parents essaient coûte que coûte de convaincre leurs enfants de rester à la maison (même de manière matérielle) jouent un rôle important.

Israël

Beaucoup de jeunes Israëliens vont à l'armée immédiatement après avoir terminé l'école. Ils terminent le service militaire à 21 ans environ. Il est très rare qu'ils retournent chez leurs parents après l'armée. Il existe des cas dans lesquels un jeune vit chez ses parents, mais c'est souvent une situation temporaire, par exemple pour économiser pour les études.

Beaucoup de parents aident même leurs enfants à payer les appartements, qui sont loués par les jeunes et partagés avec trois ou quatre autres personnes. Mais les parents n'exercent aucune pression sur la décision de leur enfant.

Égypte

Une grande quantité de jeunes Égyptiens aspirent à prendre leur indépendance, à vivre seuls et à se marier après leurs 18 ans. Ces plans sont entravés par les difficultés matérielles et les traditions. En effet, pour qu'un homme puisse se marier, il doit avoir un bon salaire afin de pouvoir acheter un appartement et des meubles, payer le mariage et offrir des bijoux.

Mais, selon les statistiques, un habitant du Caire sur quatre de plus de 18 ans reste célibataire et vit chez ses parents. La crise économique et les problèmes de logement font que beaucoup d'Égyptiens n'ont pas d'autre choix.

Philippines

Les diplômés universitaires, même s'ils obtiennent un travail, restent vivre chez leurs parents. Et c'est ainsi jusqu'à leurs 40 ans ! Aux Philippines, cela n'est surprenant pour personne. Il est aussi normal que plusieurs familles vivent sous le même toit. Généralement, la mariée part vivre dans la maison des parents du marié, comme le veut la tradition. De plus, en vivant avec les parents, les jeunes économisent sur un loyer.

Russie

Plus de la moitié des jeunes en Russie vivent chez leurs parents jusqu'à l'âge de 24 ans. Un grand pourcentage de jeunes Russes des zones rurales commencent à vivre indépendamment entre l'âge de 18 et 21 ans. Cela est généralement lié au début des études ou du travail. Beaucoup vivent dans une résidence étudiante ou louent un appartement avec des amis.

La majorité des Russes commencent à travailler durant leurs études, à 21 ans environ. Durant les études, il est fréquent que leurs parents les soutiennent financièrement, par exemple, en payant l'éducation.

États-Unis

Aux États-Unis, il est mal vu de rester vivre pendant longtemps dans la maison de ses parents. Immédiatement après avoir terminé l'école, à l'âge de 18 ans, beaucoup de personnes s'en vont pour commencer des études dans une université ou un institut. Après être diplômé, certains reviennent vivre chez leurs parents, mais cela nest assez mal vu par la société : après 25 ans, il est bizarre de vivre chez ses parents.

Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, il est habituel de partir de chez ses parents avec le début des études universitaires. Bien sûr, il y a différentes circonstances : les jeunes peuvent rester vivre avec leur famille, s'ils ont une grande maison par exemple. Mais à l'âge de 24 ans, la majorité des jeunes vivent seuls, bien que cela ne veuille pas toujours dire que leur indépendance financière soit totale.

Allemagne

La majorité des Allemands pensent que les enfants doivent prendre leur indépendance, louer leur propre logement et subvenir à leurs besoins avant 25 ans.

Pourtant, plus de la moitié des jeunes Allemands de moins de 24 ans vivent chez leurs parents. Parmi eux, une personne sur trois est une femme. Mais tôt ou tard, ils devront quitter le nid familial : les statistiques montrent qu'après 40 ans, seuls 4% des hommes et 1% des femmes en Allemagne continuent de vivre chez leurs parents.

Suède

Après avoir terminé l'école, à environ 18 ans, les jeunes Suédois abandonnent la maison de leurs parents et louent leur propre appartement. Pour autant, il est fréquent qu'ils vivent dans la même ville que leurs parents et qu'ils n'arrêtent pas de communiquer entre eux. Par conséquent, ils apprennent petit à petit à prendre leur indépendance : en gérant leurs économies et en payant les factures.

Les jeunes qui continuent de vivre sous le même toit que leurs parents sont vulgairement appelés "mambo" dans le pays, ce qui veut plus ou moins dire "fils à maman".

Japon

Les enfants se séparent de leurs parents en entrant à l'université ou après s'être marié. Ils essaient toujours de vivre seuls et de subvenir à leurs besoins. Bien sûr, il existe des exceptions, quand les enfants vivent chez leurs parents pour une bonne raison, mais ces cas sont très rares.

L'éducation supérieure est presque toujours payante au Japon et les bourses ne couvrent pas toutes les dépenses. C'est pourquoi, la majorité des étudiants travaillent. Un étudiant peut gagner entre 40 et 80 euros par jour.

Et toi, à quel âge as-tu quitté le nid familial ? Partage ton expérience dans les commentaires !

Photo de couverture vhinsville, lihi_banin