Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

À voir comment on vivait autrefois, on se dit qu’on a de la chance de vivre au XXIème siècle

----
890

Dans les anciennes méthodes de traitement des maladies, dans les traditions, et même dans la vie quotidienne de nos ancêtres, on trouve des choses qui ne correspondent pas franchement à notre routine actuelle. Cependant, beaucoup d'entre nous auraient apprécié boire une bière au céleri pour calmer une rage de dents... Comment ça, non, tu n'es pas tenté ?

Avec les technologies d'aujourd'hui, Internet et les progrès quotidiens, il est très difficile d'imaginer les difficultés de la vie de nos ancêtres. Les choses qui étaient considérées comme normales à l'époque peuvent nous faire rire ou même nous terrifier !

Sympa a recueilli quelques faits du passé qui vont te soulager à l'idée de vivre au XXIème siècle.

14. Teindre ses cheveux

Les femmes ont commencé à se teindre les cheveux il y a plus de 3000 ans. Mais dans le passé, il n'y avait pas de salons de coiffure et pas de mélanges de colorants spéciaux, ce qui explique pourquoi les femmes de l'Antiquité utilisaient quasiment n'importe quoi, des oignons et de la cannelle, voire du souffre et de la cendre. Ainsi, pour rendre leurs cheveux plus lumineux, elles devaient passer des heures sous un soleil brûlant. Il est peu probable que ces expériences se soient bien terminées.

13. Bander ses pieds

Cette tradition existait en Chine et était populaire parmi les nobles. Les filles qui avaient entre quatre et cinq ans étaient forcées de bander leurs pieds et de porter des chaussures de petite taille pour façonner leurs pieds. Malgré le fait que la procédure elle-même était très douloureuse et dangereuse, les pieds normaux et sains étaient considérés comme le signe d'une classe sociale inférieure et pouvaient devenir un problème quand une fille voulait se marier.

12. Livre des plaintes

Les livres de plaintes existent depuis des milliers d'années. Par exemple, voici à quoi ressemble une plaquette de plainte datant d'il y a 3 000 ans portant sur la livraison du mauvais type de cuivre. Ce n'était pas aussi simple que d'appeler une hotline ou de laisser des commentaires sur un site web. Cela a pris du temps...

11. Le lacrymatoire

De petits pots à bec étroit – les lacrymatoires - étaient souvent trouvés dans les tombes. Apparemment, les larmes des pleureuses étaient récoltées dans ces vases. Ces récipients pouvaient également indiquer à quel point une femme s'était languie de son mari pendant son absence.

10. Soigner avec de la magie et du fumier

Peu importe à quel point la médecine moderne peut paraître désagréable et affreuse, elle aura toujours meilleur goût que les médicaments faits avec du fumier. En 1500 av. J.-C., les excréments de nombreux animaux, d'oiseaux et même d'êtres humains étaient utilisés comme remèdes contre toutes les maladies et comme protection contre les mauvais esprits, considérés comme la cause des maladies. À ce propos, les anciens utilisaient aussi des sortilèges et des rituels magiques comme traitements. Souviens-t'en la prochaine fois que tu dois prendre des médicaments qui ont mauvais goût.

9. La construction à grande échelle

Dans l'Antiquité, les gens prenaient très au sérieux la construction, en particulier la construction de temples. Par exemple, La Pierre du Sud à Baalbek pèse plus de 1000 tonnes ! Il est difficile d'imaginer comment des gens qui étaient faits comme nous mais ne disposaient pas de notre technologie ont créé et déplacé de tels blocs et construit des bâtiments entiers avec.

8. Le patriarcat illimité

Dans la Rome antique, les pères avaient un pouvoir illimité sur leurs enfants pendant toute leur vie. Le soi-disant "droit du père" lui permettait d'organiser les mariages et les divorces de ses enfants, de refuser les nouveaux-nés et même de les tuer ou de les vendre s'il n'en voulait pas. Tu vois, ce n’est pas comme aujourd’hui : "Soyez de retour à la maison pour neuf heures !" ou "Tu dois reprendre le négoce familial" - les enfants d’aujourd’hui sont beaucoup plus heureux et libres.

7. Les tests de grossesse

De nos jours, tu peux acheter un test de grossesse simple dans n'importe quelle pharmacie, et cela ne prend que quelques minutes pour obtenir le résultat. Dans les temps anciens, les tests de grossesse étaient absurdes. Les femmes devaient uriner sur des sacs de blé et d'orge. Si les graines se développaient, cela signifiait que la femme était enceinte. Elles pouvaient également boire une tisane d'eau avec du miel avant de dormir – si son ventre grossissait et qu’elle souffrait de crampes, c’est que la fille était enceinte.

6. Les systèmes d'irrigation

Les premiers systèmes d'irrigation pour les terres arides à partir du captage d’une nappe d’eau en profondeur ont été inventés au premier siècle avant J.-C. dans l'Iran antique, et ils sont encore utilisés actuellement dans certains endroits. L'effort nécessaire pour créer ce genre de système est tout à fait incroyable.

5. Des médicaments à base de sang humain

Si les médecins modernes utilisaient encore les anciennes méthodes de traitement, nous prendrions des médicaments contenant du sang humain pour soigner les migraines et les convulsions. Les anciens Romains pensaient que le sang des gladiateurs tombés au combat était capable de traiter l'épilepsie. Les pharmacies du XVIIème siècle vendaient encore de la poudre faite de momies humaines. Et les soi-disant "cures cannibales" ont été largement utilisées à travers le monde pendant de nombreux siècles.

4. L’amour envers les chats

C'est un fait bien connu que les chats étaient respectés et considérés comme des animaux sacrés dans l'Égypte ancienne. Dans les palais, les chats menaient une existence très luxueuse, et vivaient aussi bien que leurs propriétaires. Quand un chat mourait, les gens devaient se raser les sourcils en symbole de deuil, et ce, pendant 70 jours.

3. Pleureuses professionnelles

Dans les temps anciens, les gens pensaient que plus il y avait de monde à l'enterrement, plus la personne décédée était importante. Certaines personnes embaûchaient même des pleureuses professionnelles - des personnes spéciales qui participaient à l'enterrement et pleuraient à chaudes larmes. Après quelque temps, cette tradition a été interdite parce qu'elle contredisait l'idée même de paix et de calme dans l'au-delà.

2. La taverne du dentiste

Les Egyptiens ont grandement contribué à la médecine, mais leurs anciennes méthodes de traitement de certaines maladies sont très étranges. Par exemple, pour supprimer la douleur dans la bouche, ils ont inventé un rince-bouche spécial. Il contenait de la bière sucrée, du son et du céleri. Cela étant, aujourd'hui, certains préfèreraient peut-être encore un tel "traitement" aux comprimés ordinaires.

1. Des femmes embaumées trois jours plus tard que les hommes

Les Egyptiens embaumaient habituellement le corps du défunt juste après la mort. Cependant, quand il s'agissait de femmes attirantes, le processus était retardé de quelques jours, et voici pourquoi : les proches de la défunte voulaient éviter que quelqu'un lui touche le corps, alors ils le laissaient se décomposer pendant deux ou trois jours.

Laquelle de ces anciennes traditions t’a le plus impressionné ? Donne-nous ton avis dans les commentaires ci-dessous !

Photo de couverture wikipedia
----
890