Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces entreprises chinoises donnent du temps libre à leurs employées célibataires pour leur permettre de trouver l’amour

Faire de nouvelles rencontres peut parfois paraître difficile de nos jours, mais si notre employeur nous aidait dans cette quête de l’amour, ça nous rendrait quand même les choses plus faciles. Certains croient qu’on devrait être reconnaissants pour ce genre d’aide, mais d’autres pourraient penser qu’une telle initiative pourrait être perçue comme intrusive. Eh bien, c’est pourtant ce que deux entreprises chinoises visent à expérimenter. Elles ont décidé d’aider leurs employées célibataires à trouver l’amour en leur accordant plus de congés. Et ce ne sont d’ailleurs pas les premières femmes à tester cette méthode...

Sympa va te parler aujourd’hui de cette stratégie aussi surprenante qu’intéressante !

Deux entreprises chinoises de la ville d’Hangzhou accordent à leurs employées célibataires huit jours de congés payés supplémentaires pour les encourager à trouver un mari. Les employées célibataires de plus de 30 ans peuvent prendre ces jours de congé à l’occasion des vacances du Nouvel An lunaire chinois, ce qui leur laisse deux semaines pour trouver l’amour. De plus, ce congé peut être prolongé selon les besoins spécifiques.

Ces entreprises font partie du Hangzhou Songcheng Group, la société à l’origine de Songcheng, le plus grand parc d’attractions de Chine. Ce groupe emploie des centaines de personnes qui travaillent quotidiennement dans des bureaux ou en tant qu’acteurs lors des parades et des spectacles du parc. Mais autant de temps passé dans un bureau ou sur une scène éloigne les femmes des rendez-vous amoureux.

“Nos employées travaillent principalement dans les départements internes, et certaines sont des artistes qui ont très peu de contacts avec le monde extérieur, explique Huang Li, le responsable des ressources humaines. “Par conséquent, nous espérons donner plus de congés à notre personnel féminin afin de lui offrir plus de temps et d’opportunités de rencontrer des personnes du sexe opposé.

Cette situation préoccupait les gestionnaires de cette entreprise, car ils pensent que l’amour rend les employés plus heureux, et qu’un employé heureux est un travailleur plus dévoué. Ainsi, pour apporter un peu de lumière dans la vie personnelle de leurs employées et améliorer leur productivité, ils ont décidé de leur offrir ces “congés de rencontre”. La nouvelle a été annoncée après qu’une école d’Hangzhou ait décidé d’accorder à ses enseignantes célibataires et sans enfant des demi-journées de congé pour les aider à se trouver un partenaire.

Mais ce genre de politique d’entreprise fait également partie d’une préoccupation culturelle plus large. Si une femme en Chine n’est pas mariée au début de la trentaine, elle sera considérée comme sheng nu, ce qui se traduit littéralement par “laissées pour compte, car traditionnellement, si une femme n’a pas trouvé de partenaire à cet âge, c’est parce qu’elle n’est pas désirable. Mais en réalité, s’il y a autant de célibataires trentenaires en Chine, c’est que bon nombre de ces femmes préfèrent se concentrer sur leurs objectifs professionnels, ou choisissent simplement de rester célibataires.

Que penses-tu de cette politique ? Accepterais-tu de prendre ces jours de congé, ou penses-tu que cela ne ferait qu’ajouter une pression supplémentaire aux rapports sociaux ? Serait-il logique que les hommes célibataires obtiennent le même avantage ? Laisse ton avis dans les commentaires, et n’hésite pas à partager cet article avec les personnes de ton entourage !