Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

En Afrique, des gens sont en train de construire la “Grande Muraille Verte” en plantant des arbres pour aider la planète à surmonter le pire

À une époque où les conséquences du changement climatique s’aggravent à chaque minute qui passe, des projets comme la Grande Muraille Verte nous donnent une lueur d’espoir pour l’avenir. L’objectif de cette initiative menée par l’Afrique est de stopper le changement climatique, d’empêcher la propagation du désert, de lutter contre la dégradation des sols et d’améliorer la vie de millions de personnes qui vivent dans ces régions.

La Grande Muraille Verte, qui doit relier Dakar à Djibouti, soit environ 117 000 km2, est déjà achevée à 15% et fait revivre des zones désertes comme jamais auparavant.

Sympa est vraiment optimiste quant aux chances de lutter contre le changement climatique, et nous sommes impatients de partager avec toi les détails de cette incroyable histoire !

L’idée de créer un mur vert fait d’arbres date du milieu du siècle dernier ; elle a d’abord été proposée par le forestier et activiste anglais Richard St. Barbe Baker. Il a cependant fallu attendre 2007 pour que ce projet voie le jour, et aujourd’hui, nous constatons les premiers résultats de cette initiative.

À ce jour, 40 millions d’hectares de terres désertiques ont été remis en état, ce qui représente 500 000 tonnes de céréales supplémentaires par an, soit assez pour nourrir 2,5 millions de personnes. Si le projet continue à se développer à ce rythme, cela sera une véritable bouée de sauvetage pour certaines des régions les plus pauvres d’Afrique, redonnant vie au désert.

Non seulement, la construction de la Grande Muraille Verte redonnera vie à de nombreuses zones désertiques d’Afrique, mais elle aidera également l’économie des 11 pays qu’elle traverse.

Des milliers de personnes plantent des arbres et participent directement au projet par le biais de l’initiative “Emplois verts”. Il s’agit d’un projet à long terme et il faudra certainement plus d’une décennie pour le réaliser. Il va assurer la sécurité de l’emploi des personnes travaillant sur ce projet, réduisant ainsi les migrations en Afrique.

Une fois achevée, la Grande Muraille Verte suscitera de multiples changements positifs sur le continent africain, dont :

  • La résolution des problèmes de désertification, de dégradation des terres et de sécheresse.
  • La remise en état d’environ 22 500 km2 de terres dans les régions arides à des fins agricoles.
  • La création d’écosystèmes plus durables dans les zones sahariennes et sahéliennes grâce aux ressources naturelles telles que l’eau, la terre, la végétation et la faune.
  • Le confinement de 250 millions de tonnes de carbone, pour lutter efficacement contre le changement climatique et la pollution atmosphérique.
  • L’amélioration des conditions de vie par la création de 10 millions d’emplois dans les régions pauvres.
  • La sécurité alimentaire pour 20 millions de personnes qui souffrent de la faim chaque année.

L’objectif est que la Grande Muraille Verte soit achevée d’ici 2030 et que 247 105 381 acres de terres actuellement désertées soient restaurées. Pour atteindre cet objectif, 10 millions d’hectares devront être restaurés chaque année. Et une fois terminée, la Grande Muraille Verte deviendra la plus grande structure vivante de la planète, érigeant un monde meilleur pour les nouvelles générations.

Avec une taille 3 fois supérieure à celle de la Grande Barrière de Corail en Australie, la Grande Muraille Verte est destinée à devenir la huitième merveille du monde.

Penses-tu que la Grande Muraille Verte va redonner vie à l’Afrique ? Est-elle la clé de notre lutte contre le changement climatique ? Dis-nous ce que tu en penses dans les commentaires ci-dessous !