Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Une étude génétique semble avoir découvert l’endroit précis d’où sont venus les premiers humains

L’origine des premiers êtres humains sur la planète a toujours été un sujet d’intérêt pour les scientifiques de diverses branches. Aujourd’hui encore, les recherches continuent pour en découvrir un peu plus sur notre passé, afin de rendre le tableau de plus en plus clair.

Chez Sympa, nous voudrions te parler d’une étude qui pourrait expliquer l’origine exacte de l’espèce humaine.

Étude sur les gènes de l’humanité

Dans une étude dirigée par Vanessa Hayes, membre de l’Université de Sydney, des échantillons d’informations génétiques provenant de diverses régions d’Afrique ont été évalués. Selon des études antérieures, obtenues à partir de restes squelettiques trouvés à cet endroit, les premiers êtres humains venaient d’il y a plus de 200 mille ans. Cependant, ces enquêtes n’ont pas été concluantes sur la région précise de leur origine, suggérant qu’ils pourraient être originaires de l’est du continent.

Un voyage dans le passé

Lors de l’analyse génétique de 200 échantillons de personnes originaires de Namibie et d’Afrique du Sud, d’où l’on pense que l’espèce humaine est originaire, il a été possible de se faire une idée de la manière dont la migration s’est produite (car elle est capable de modifier notre ADN), et ce, en établissant des lignes du temps afin de trouver le premier foyer de notre espèce.

Nous venons du désert du Kalahari

On a découvert que les humains sont restés près de 70 mille ans dans la même région d’Afrique australe avant de commencer la dispersion à travers le monde. Cette région est actuellement connue sous le nom de désert du Kalahari, au nord de l’endroit où se trouve aujourd’hui le Botswana. Les scientifiques disent qu’à cette époque, l’écosystème y était très différent de ce que nous connaissons aujourd’hui.

Un désert où il y avait autrefois une zone humide

Le désert du Kalahari, où le plus ancien génome connu à ce jour a été trouvé, était une zone humide. Ces conditions ont permis l’adaptation pour donner naissance au développement de la première civilisation, provoquant une augmentation de la population et, en même temps, une dispersion vers différentes zones, comme le nord-est et le sud-ouest du continent.

Le changement climatique a été la cause de la migration

On suppose que les conditions climatiques ont ouvert la voie aux mouvements migratoires et que les cycles d’humidité et de sécheresse ont été un élément clé dans l’adaptation des premiers êtres humains, entraînant une augmentation de la population dans la partie sud-ouest du continent africain. En outre, l’étude a avancé l’idée que leurs activités étaient fixes, induites par les changements climatiques dans la région.

D’où penses-tu que l’être humain vient ? Dis-nous et partage ton point de vue avec nous dans les commentaires.

Partager cet article