Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Une internaute revient sur 15 aspects de la vie en Allemagne qui, de prime abord, peuvent susciter quelques incertitudes

213-
454

L’Allemagne est avant tout connue pour sa délicieuse charcuterie et ses villes cosmopolites comme Berlin, mais il y a toujours plus, caché derrière les lieux et les choses les plus célèbres. Elisabet, une internaute espagnole qui vit en Allemagne depuis plusieurs années, a voulu partager les aspects les plus fascinants de ce pays et de ses habitants, à travers son blog intitulé Crónicas Germánicas (“Chroniques germaniques”), ainsi que sur son compte Instagram et sa chaîne YouTube, où elle donne des conseils pour apprendre facilement l’allemand.

Chez Sympa, nous avons compilé pour toi 15 faits sur l’Allemagne qui n’apparaissent pas dans les guides, et que tu ne pourras entendre que d’une personne qui y vit réellement.

1. L’amour pour la lumière du soleil

Les Allemands sont de grands fans de la lumière du soleil, et Elisabet en parle dans son blog : “Aux arrêts de bus ou aux feux de signalisation, on peut voir de nombreuses personnes lever la tête au ciel en fermant les yeux dès qu’un rayon de soleil apparaît. Dans les pays plus ensoleillés comme le mien, je n’ai jamais vu ça.”

En effet, comme l’Allemagne est un pays où la lumière du soleil n’est pas abondante, ses habitants profitent pleinement de chaque rayon. En hiver, à 16h45, il fait complètement nuit et en été, les jours sont bien plus longs, puisque le soleil peut se lever à 06h00, et la nuit ne tombe qu’à 22h00.

2. La passion pour la pomme de terre

La pomme de terre (Kartoffel en allemand) est peut-être l’un des aliments les plus consommés en Allemagne après la saucisse. On estime que 67 kg de pommes de terre sont consommés par habitant et par an, et fait curieux, il existerait environ cinq mille sortes de pommes de terre, de différentes formes, couleurs ou consistance.

De plus, la pomme de terre est préparée de nombreuses manières en Allemagne, aussi bien en soupes, frites, et surtout en salades. Les recettes peuvent énormément varier, car chacun cuisine ce tubercule si populaire à sa manière.

3. Une aptitude presque innée pour le bricolage

La dextérité fait tellement partie de la culture allemande que le déménagement et la construction de maisons peuvent être des activités pratiquées le week-end entre amis et voisins. Elisabet confesse qu’elle ne cesse d’être étonnée par l’amour des Allemands pour tout ce qui touche à la construction : “L’un des meilleurs exemples de cet amour du bricolage est la manière dont tous les amis retroussent leurs manches pour venir aider, lorsque quelqu’un veut ’construire’ une maison. Bien sûr, cela requiert un certain savoir-faire, mais c’est l’un des cas les plus extrêmes. Vous devriez voir comment mon voisin est habile de ses mains, il a fabriqué tout ce qu’il y a dans son jardin.”

4. La fascination pour les séries policières

L’une des choses que les Allemands aiment le plus est ce qu’ils appellent les Krimis, c’est-à-dire les séries policières. La plus célèbre est Tatort, qui est diffusée chaque dimanche, et qui existe depuis 1970. De plus, Elisabet affirme que se réunir pour regarder ces séries est un plan de week-end typique pour de nombreuses personnes : “Beaucoup de gens se retrouvent pour les regarder ensemble. Et si vous appelez à ce moment-là et que personne ne répond, c’est normal. Le pays est juste paralysé.”

5. Le château des contes de fées

Neuschwanstein est l’un des châteaux les plus célèbres de la région bavaroise, et son nom se traduit par “nouvelle pierre du cygne”. Chaque année, il est visité par au moins 1,5 million de personnes, et on peut y accéder à pied, en bus, ou même en calèche. En surtout, Walt Disney s’en est inspiré pour réaliser le “château de la Belle au bois dormant.”

6. La fête de Pâques

L’une des fêtes les plus importantes d’Allemagne est Pâques, car on y organise généralement des expositions et d’autres activités pour célébrer le retour du printemps. Dans le cas particulier de la ville où vit Elisabet, elle raconte qu’il y a généralement des festivals avec des sculptures, de la nourriture spéciale, etc... “Motivés par la tradition des mythiques œufs peints, nous avons dans ma ville de superbes expositions, où les œufs colorés et les sculptures en paille sont très présents.”

7. La plus grande exposition de citrouilles du monde

“La Kürbisausstellung (‘exposition de citrouilles’) existe depuis plus de 18 ans, et c’est l’occasion pour plus de 450 000 citrouilles de plus de 450 espèces différentes de prendre la forme d’innombrables sculptures qui sont les protagonistes du thème choisi pour chaque édition.” En effet, chaque année, les sculptures sont réalisées autour d’un thème différent, comme par exemple les animaux, les Jeux olympiques, ou les rois.

8. Les marchés de Noël

Noël est l’une des périodes les plus attractives du pays, et il est courant de voir des marchés de Noël dans chaque ville et village. Mais pour Elisabet, l’un des plus beaux est celui d’Esslingen. Cette petite ville à l’architecture médiévale, située dans le sud-ouest du pays est célèbre pour son marché de Noël, ou Weihnachtsmarkt, comme on dit en allemand. C’est l’un des plus beaux et des plus méconnus d’Allemagne.

9. La coutume des barbecues

Elisabet explique que le barbecue est une coutume très spéciale et profondément ancrée en Allemagne, à tel point qu’une marque peut proposer plus de 57 types de sauces différentes pour les barbecues. Un barbecue typique est composé de différents genres de viandes tels que l’agneau, le poulet et les saucisses, accompagnés de légumes, comme l’aubergine, le potiron japonais et les pommes de terre, bien sûr.

10. En Allemagne, un “gymnase” n’est pas du tout ce que l’on croit

Lorsque l’on apprend une nouvelle langue, il y a toujours ce qu’on appelle les “faux amis”, c’est-à-dire les mots qui ressemblent à quelque chose de familier avec une autre langue. Lors d’une visite de la ville de Ludwigsburg, là où Elisabet vit, elle a expliqué qu’elle a fait une étrange rencontre avec l’un de ces faux amis, en voyant un bâtiment particulier : “J’ai eu ma première expérience amusante en Allemagne avec ce truc qui s’appelle le Goethe Gymnasium. Quand je suis arrivée, j’ai cru que c’était une salle de sport, et je me suis dit : ’Comme c’est poétique, ces Allemands qui donnent des noms à des personnages illustres, comme Goethe, même aux salles de sport’, mais en fait c’était une école.”

Effectivement, en Allemagne, un Gymnasium correspond à une école secondaire pour les enfants de plus de 11 ans.

11. Les fêtes d’anniversaire sont très particulières

L’une des particularités des anniversaires en Allemagne, c’est qu’ils ont toujours un thème spécial. "Le thème de la fête est quelque chose qui est choisi à l’avance, surtout lorsque l’enfant est en âge d’avoir davantage son mot à dire sur son propre anniversaire. L’un des aspects les plus importants concerne les cartes d’invitation. Elisabet explique : “L’un de mes jours préférés de l’année arrive, c’est l’anniversaire de la “Prinzessin S”. Il est tout à fait typique de remettre des invitations préparées et réalisées à la main par l’enfant et ses parents à partir d’objets artisanaux. Cette année, ma fille a demandé une fête de la licorne.

Cependant, pour Elisabet, la chose la plus curieuse concerne le déroulement des fêtes d’anniversaires : “J’ai eu une énorme surprise le jour où j’ai participé à mon premier anniversaire d’adulte en Allemagne, et que le gâteau faisait partie du buffet. Personne n’a apporté le gâteau avec des bougies, en chantant une chanson d’anniversaire.” Elle ajoute qu’à l’école de sa fille, ils ont l’habitude de mettre un petit train sur le gâteau, et le nombre de wagons correspond à l’âge de l’enfant dont on fête l’anniversaire.

12. Le passage de la maternelle à l’école primaire est une étape importante

L’un des changements les plus importants pour tout enfant est le passage de l’école maternelle à l’école primaire, mais en Allemagne, cela se fait d’une manière particulière. Elisabet l’explique à travers sa propre expérience : “Lorsque nous sommes venus vivre ici, ma fille n’avait que neuf mois. À l’époque, je voyais ce moment si loin que je pensais ne jamais le vivre, mais il a fini par arriver : la Schültute. En tant que mère, l’une des plus belles choses est de voir son enfant grandir et se construire. Et quand il est sur le point de faire un pas en avant comme celui-ci, on est un peu plus excité.

La Schültute est un cône de 70 centimètres de long contenant “de petites surprises, des bonbons et quelques fournitures scolaires” afin de célébrer le passage de l’école maternelle à l’école primaire, car en Allemagne, ce moment représente un grand défi : un nouveau chemin, une nouvelle école, de nouveaux camarades de classe, de nouveaux professeurs. “Tout est nouveau. Dans mon cas, depuis l’âge de trois ans, lorsque nous entrions en maternelle, nous restions dans le même établissement avec les mêmes camarades de classe jusqu’à l’âge de 17 ans.” Ici, on organise habituellement une fête le premier jour de l’école, et les enfants ramènent leur Schültute chez eux avant de l’ouvrir.

13. Les enfants reçoivent du “sable” dans les yeux pour s’endormir

Cela peut sembler étrange, mais ce n’est pas au sens littéral, heureusement. Il s’agit en fait d’une chanson interprétée par un personnage, le Sandmännchen (“marchand de sable”), qui vient d’une émission très populaire diffusée depuis 1959. Dans cette chanson, le personnage lance du sable magique et invite les enfants à dormir.

14. Les cadeaux faits maison lorsqu’on est invité chez quelqu’un

L’un des conseils qu’Elisabet donne à ses lecteurs lorsque ces derniers sont invités à dîner chez un Allemand, c’est d’apporter un cadeau, et si possible, quelque chose de fait-main, ou bien un livre qui devrait potentiellement plaire à l’hôte. Elle souligne : “En Allemagne, comme dans beaucoup d’autres cultures, il est très populaire d’apporter un cadeau, mais il est encore plus populaire d’apporter quelque chose de fait-main. On peut apporter un pot de confiture maison, des biscuits faits maison, etc...”

Contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays, il est également important de ne pas s’embrasser pour se saluer, il suffit de se serrer la main, ou si on se connaît bien, on peut donner ce qu’Elisabet appelle un “câlin de koala” : “Cela consiste à courber le dos et à se prendre dans les bras, mais de loin. On demandera ensuite si on doit laisser nos chaussures à l’entrée.”

15. Le comportement des parents sur les terrains de jeux

Aller au parc avec les enfants est l’une des choses les plus communes du monde. Mais cependant, chaque pays a ses propres coutumes à ce sujet. Par exemple, dans certains pays, il est coutume de bien habiller les enfants lorsqu’on les emmène jouer au parc. Mais en Allemagne, c’est le contraire, on emmène les enfants jouer avec leurs vêtements les plus pratiques, afin qu’ils puissent se salir.

Les enfants allemands jouent seuls, et savent où ils n’ont pas le droit d’aller : "En Allemagne, les parents ont tendance à ’disparaître’. Cela ne signifie pas qu’ils disparaissent réellement, ils sont bien là, mais ils ne restent pas à côté de leur enfant à le surveiller et à le protéger, jusqu’à lui tenir la main lorsqu’il fait du toboggan. Les parents allemands surveillent leurs enfants, mais de loin.

As-tu déjà vécu en Allemagne ou dans un autre pays étranger ? Quelles sont les choses les plus surprenantes que tu aies vues dans d’autres pays ? Laisse tes messages et photos dans les commentaires, et n’hésite pas à partager cet article avec les personnes de ton entourage !

Photo de couverture Sunshine_2425 / Reddit
213-
454
Partager cet article