Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici 8 choses qu’un employeur peut savoir sur toi grâce aux réseaux sociaux

Aujourd'hui, plus d'un tiers des recruteurs consulte les profils des candidats sur les réseaux sociaux avant de faire un choix définitif pour un poste. Et il est vrai qu'en général, ce profil reflète les idées et les goûts de chacun dans la vie.

Sympa a découvert quelles informations les RH peuvent tirer de tes réseaux sociaux.

1. Quel est le degré d'exactitude de ton CV.

Il faut admettre que nous mentons tous un peu dans notre CV, que ce soit à propos de nos expériences professionnelles ou de nos centres d'intérêt. Mais sur les réseaux sociaux, il est facile de voir si tu es un flemmard, si tu publies des bêtises toutes les 15 minutes, si tu es amateur de contenu de mauvaise qualité, et si tu fais partie de ces chômeurs qui envoient leur CV sans expérience professionnelle et publient ce genre de messages :

2. Es-tu quelqu'un de sérieux.

Ou plus précisément, à quoi préfères-tu consacrer ton temps. Si tu partages sans cesse sur ton profil tes scores de jeux en ligne, ou que tu publies des citations niaises, alors tu peux être sûr qu'on ne te confiera pas un poste de responsable.

3. Ton niveau d'alphabétisation et d'éducation.

Environ deux tiers des recruteurs affirment que l'orthographe est l'un des points les plus importants de la candidature. Si tu souhaites rejoindre une entreprise sérieuse, mais que tu écris sans réfléchir et en commettant des fautes, tes chances seront maigres. Par exemple, avec un statut comme celui-ci sur Instagram, un critique de cinéma ne sera pas accepté : "Ce film de Tarantino n'est pas si bon, j'ai dépensé mon argent en vain pour un ***** de billet.

4. Ton niveau de patience et de tolérance.

Si tu passes ton temps à faire des déclarations religieuses ou racistes, même si elles sont drôles ou inoffensives, cela ne va pas t'aider. Même si tu es toi-même un représentant de cette minorité.

5. Tes penchants négatifs.

Si un candidat a sur son profil de nombreuses vidéos provocatrices et qu'il appartient à des groupes pornographiques ou incitant à enfreindre la loi, on ne le prendra pas, afin d'éviter les scandales, une révolution sexuelle ou une guerre au sein de l'entreprise.

6. À quel point tu aimes faire la fête.

Des photos de fête à répétition ne sont pas très bien perçues par les ressources humaines, car les amateurs de soirées arrosées ne sont pas considérés comme des travailleurs responsables. Es-tu d'accord ?

7. Ton degré de fiabilité

Certains individus aiment partager des informations confidentielles à propos de leur entreprise précédente, ou expriment des opinions irrespectueuses sur leurs anciens collègues ou supérieurs. Ne le fais pas.

  • Avant le dernier point, il est important de déclarer que tout ce que nous avons mentionné jusqu'à maintenant est acceptable. Pas la peine d'être paranoïaque, partager ou non la photo d'un chat ne va pas être déterminant dans tes chances d'obtenir un poste. Mais ajuste simplement tes paramètres de confidentialité !

8. Ta position dans la vie et ton activité.

Tu n'es concerné par aucun des points précédents, car ton profil est "propre" et tu te sens inattaquable ? Nous allons malheureusement te décevoir, dans ton cas le verdict sera le suivant : tu manques d'intérêt ou de motivation pour quelque chose.

Pourquoi ? Parce que les recruteurs cherchent du contenu indésirable pour te refuser. Dans le cas contraire, tu dois montrer des preuves de ton adéquation au poste, de tes compétences et de ta passion pour le métier. Donc remplis ton profil de contenu intéressant, n'aie pas peur de partager tes idées en restant responsable.

Photo de couverture depositphotos