Sympa

Voici comment la beauté masculine a évolué en 120 ans

Nous entendons souvent que la beauté n’est pas le plus important chez un homme. Néanmoins, durant les cent dernières années, ils prenaient et perdaient du poids, faisaient de la musculation, se laissaient pousser la moustache et puis la rasaient pour s’adapter à la mode de leur époque. Une chose est sûre : la mode n’épargne personne, ni les femmes, ni les hommes.

Sympa a effectué quelques recherches afin de te montrer comment l’homme idéal a évolué depuis le début du XXe siècle.

Les années 1900 : moustache et corps musclé

Au début du XXe siècle, l’homme devait être fort : pour séduire les femmes, il fallait avoir une grande taille, des épaules larges, un corps bien musclé et pantalon moulant. Tout le monde adorait les athlètes Ivan Poddubnyy et Eugen Sandow.

La moustache était très populaire à cette époque. Les hommes utilisaient des fers à lisser et de la cire coiffante afin de suivre les tendances. Ils portaient des vestes croisées et des nœuds papillon, et leurs cols très droits entaillaient parfois la peau de leur nuque.

Les années 1910 : décadence et pauvreté

Les athlètes musclés sont remplacés par des hommes pâles à l’allure dramatique. Durant cette décennie, les femmes préfèraient aux bras musclés des doigts longs et fins et une certaine négligence dans la manière d’être. La moustache n’est plus à la mode.

Les costumes et les manteaux “oversize” sont la plus grande tendance de la décennie. Les gants, les cannes et les chapeaux melon se sont installés dans les placards des hommes à cette période.

Les années 1920 : jazz et courtoisie

Les années 1920 sont aujourd’hui associées au jazz et au cinéma. Les hommes qui brisent les cœurs de toutes les femmes du monde sont les stars du cinéma muet : Rudolph Valentino, Ronald Colman et Ivor Novello. L’homme idéal doit être beau mais aussi bien éduqué et cultivé. Il possède une grande culture générale, est capable de suivre n’importe quelle discussion, il sait danser et il est courtois.

Le visage parfaitement rasé, les cheveux lisses coiffés en arrière et les sourcils larges et foncés sont les caractéristiques d’un homme stylé. Les chaussettes colorées à motifs sont à la mode et sont portées avec des pantalons courts. Ça vous dit quelque chose, n’est-ce pas ?

Les années 1930 : aventure et épaules larges

L’élégance forcée est en voie de disparition, tandis que l’homme des années 1930 est un aventurier. Gary Cooper et Clark Gable gagnent les cœurs et les esprits de la population féminine. La moustache à la Clark Gable est la demande la plus courante chez le barbier.

Une certaine négligence et la virilité sont à la mode : l’homme idéal a des épaules larges et musclées et le dos bien droit. Il n’est pas nécessaire de faire la musculation : on trouve dans le commerce des vestes à épaulettes. Ces vêtements donnaient l’impression d’une silhouette “parfaite”. Le chapeau trilby et les chaussures Richelieu sont les accessoires masculins les plus vendus à cette période.

Les années 1940 : homme fort et uniforme militaire

La Seconde Guerre mondiale a beaucoup influencé la mode masculine des années 40. Les habits sont devenus plus pratiques et moins formels, mais dans certains cas l’uniforme militaire a remplacé le costume. Les vestes ont perdu leurs poches et leurs boutons à cause de la pénurie, et la veste militaire est devenue un vêtement de tous les jours.

L’homme idéal des années 40 est sportif, fort et courageux. Il a la barbe rasée et les cheveux courts.

Les années 1950 : rébellion et rockabilly

Le héros des années 1950 est un bel homme rebelle. Il porte une veste en tweed, un manteau en cuir, un pantalon slim et une chemise colorée. Il achète de la brillantine afin de rendre ses cheveux plus lisses et brillants. La coupe d’Elvis Presley est à la mode, tout comme les cheveux coiffés en arrière.

Les femmes adorent la mâchoire carrée et les regards pénétrants de Marlon Brando et James Dean. Par ailleurs, le T-shirt moulant met en valeur le corps musclé de l’homme idéal de l’époque.

Les années 1960 : jeunesse et The Beatles

Le symbole par excellence de la décennie : The Beatles. Les cols roulés, les jeans et les pantalons en velours côtelé sont particulièrement à la mode à cette période.

Les manifestations d’étudiants ont imposé un nouvel idéal de la beauté masculine : un étudiant svelte avec les yeux clairs et le visage juvénile. Alain Delon est définitivement l’homme de la décennie, et même ses rides entre les sourcils font rêver les femmes du monde entier.

Les années 1970 : musique rock et mouvement hippie

Les années 1970 sont marquées par le mouvement hippie et le rock psychédélique. Les hommes portent les cheveux longs et une barbe naturelle. Jim Morrison, le leader du groupe The Doors, est l’exemple parfait du style de cette période.

Les costards sont portés uniquement par les hommes travaillant dans des bureaux, tandis que les autres portent des pantalons pattes d’éléphant, des chemises colorées, des polos et des chaussures à talons.

Les années 1980 : muscles et santé irréprochable

Les beaux hommes musclés sont venus remplacer les rockeurs à cheveux longs. Arnold Schwarzenegger a gagné trois fois d’affilée le titre de Mister Univers et a créé une tendance pour le culturisme. Les hommes arrêtent de fumer et vont à la salle de sport.

Les cheveux longs ont perdu en popularité : une coupe classique et le visage rasé ont pris le dessus. L’homme des années 80 est un jeune carriériste, bien éduqué et cultivé. Il prend soin de lui et s’intéresse à la mode.

Les années 1990 : grunge et négligeance

Grunge est un mot anglais qui signifie “saleté”. Ce style est devenu populaire grâce à la musique rock de l’époque avec des habits décontractés, une barbe de trois jours et les cheveux décoiffés. Les friperies sont particulièrement populaires à cette période. Les hommes portent des pulls larges, des jeans troués et des costards sans chemise. Les symboles de la décennie sont les “bad boys” Kurt Cobain et Johnny Depp.

Les années 2000 : métrosexuel et limites floues

Le héros des années 2000 est un métrosexuel tatoué et musclé. Les hommes commencent à prendre soin d’eux autant que les femmes. Ils vont régulièrement chez le coiffeur et font du yoga. Le marcel blanc est le vêtement de la décennie : il met en valeur les muscles développés à la salle de sport.

Les années 2010 : hipsters et intelligence

Un style décontracté, une barbe de trois jours, une chemise à carreaux, des tatouages et des lunettes en écaille : voici la description de l’homme parfait de la décennie précédente. Il a une bonne culture générale, aime lire, comprend l’art moderne et le cinéma d’auteur. Par ailleurs, il est très actif sur les réseaux sociaux et fait rêver les femmes avec ses belles photos.

Alors, quelle époque préfères-tu ?
N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !