14 Histoires de personnes qui ont atteint leur paroxysme à cause de désaccords liés à l’argent

Gens
Il y a 3 mois

Près de 35 % des couples attribuent à des désaccords d’ordre financier l’échec de leur relation, et 54 % des personnes envisagent même de divorcer si leur partenaire a des dettes. Mais les questions financières ne sont pas seulement à l’origine de conflits entre conjoints, mais aussi de désaccords avec des collègues, des parents et des connaissances. Ces histoires parlent des passions qui se cachent parfois derrière les colonnes de chiffres et les formulaires de factures ennuyeux.

  • J’ai un père riche avec lequel nous ne parlons pas, mais il n’économisait pas d’argent pour mon futur. Mais l’argent auquel j’avais droit allait aux besoins de ma «famille» — mon beau-père et ma demi-sœur. C’était bien que ma grand-mère paternelle donne des cadeaux sans intermédiaire, mais même là, il y avait des tentatives d’extorsion : on m’obligeait à partager avec ma sœur. Lorsque j’ai eu 18 ans, mon père m’a acheté un appartement, mais ils ne m’ont pas laissée tranquille. Ils ont essayé de faire emménager ma sœur et ont demandé de l’argent. Et maintenant, ils sont en conflit avec moi, disent-ils, parce que je suis égoïste. Et je me rends compte que je suis devenue inutile parce que j’ai coupé l’accès à la mangeoire.
  • Ma fille dort très mal et je vis comme un zombie depuis près de trois ans maintenant. Vers l’âge d’un an et demi, nous avons engagé une nounou pour un certain temps afin que je puisse dormir quelques heures pendant qu’elle s’occupait du bébé dans l’autre pièce. Ce qui a commencé à se passer... La famille et les connaissances se sont mises à parler d’une seule voix : «Dors quand le bébé dort !», «Et comment nous avons fait ?, «Est-ce que tu ne sais pas où dépenser de l’argent ?», «Pourquoi est-ce que tu as eu un bébé ?». Le cycle de sommeil de ma fille, de jour comme de nuit, n’était que de 30 à 40 minutes. J’étais toujours à moitié endormie, entendant tout ce qui se passait autour de moi. Mais mes proches pensaient que je devais souffrir.
  • Selon le chef comptable. La responsable de la division informatique, au sein du département de la comptabilité :
    — Puis-je obtenir un tiers de mon salaire non officiellement ou sur une autre carte ?
    — Pourquoi ?
    — Le salaire de mon mari est inférieur au mien. Il est gêné.
    — Je peux t’accorder une avance en liquide, mais tu ferais mieux d’en parler à ton mari. Dans le pire des cas, tu pourras utiliser une partie de cet argent «supplémentaire» pour acheter des robes et des chaussures.
  • Mon copain et moi avons le même âge, 35 ans chacun, et nous vivons ensemble dans ma maison. Il a emménagé avec moi après avoir quitté un logement où le propriétaire s’était réinstallé. L’autre jour, nous avons discuté de finances et le sujet de la façon dont j’ai obtenu ma maison a été abordé dans la conversation. Je lui ai expliqué que j’avais gagné de l’argent en 2009 et que j’avais immédiatement acheté une maison. Il m’a dit que je l’avais trompé en lui faisant croire que j’étais une femme à l’aise financièrement et que je connaissais bien le monde des affaires. Je soupçonne maintenant qu’il est un gigolo régulier, car lorsque je lui ai annoncé le montant de mes économies, il a immédiatement changé de ton, a dit qu’il avait réagi de manière excessive et a laissé entendre qu’il voulait une voiture pour son anniversaire en mars. © Sweet-Cherrypies / Reddit
  • Au travail, mes collègues emportent quelque chose de la maison pour le déjeuner ou rentrent chez eux et mangent sur place, puis reviennent. Parfois, je suis trop paresseuse pour aller au magasin après le travail et cuisiner quelque chose. Et le matin, il n’y a rien à emporter pour le déjeuner. Dans ces cas-là, la livraison de nourriture par mon café préféré m’aide beaucoup — je la commande une heure avant le déjeuner. Mais je dois le cacher à certains collègues. Les murmures se poursuivront jusqu’au soir. On dit que je suis paresseuse et dépensière, et comment d’ailleurs mon mari pourrait-il me permettre de telles choses. Tout cela est dit sous forme de plaisanterie, mais j’en ai assez. Je ne veux pas me mettre en colère, сes gens sont normaux.
  • J’aime le confort et dormir une demi-heure de plus le matin, c’est pourquoi je prends un taxi pour me rendre au travail. Mon salaire me permet de dépenser 100-150 euros par mois, et c’est moins cher que d’acheter ma propre voiture et d’en payer l’emprunt. Mais je dois cacher mes voyages en taxi à tout le monde, même à mon mari. Car si je prononce le mot «taxi» à voix haute, mes proches ou mes connaissances commencent à hausser le ton et à dire que je suis paresseuse, trop riche et tout le reste. Une sorte d’hystérie collective, franchement. Comme si je devais souffrir pour leur plaisir. En même temps, ma sœur a pris une voiture à crédit il y a un mois, le paiement est de 500 euros par mois, sans compter l’entretien. Il ne lui reste presque plus rien sur son salaire. Et elle est gentille, elle a une voiture, c’est une bonne personne à admirer.
  • Une de mes connaissances a laissé sa femme avec un enfant de six ans après un divorce et a disparu. Et maintenant, il me dit qu’il a appelé son ex, et qu’elle espère obtenir de lui une pension alimentaire. Et il ne va rien lui payer, motivé par le fait qu’elle dépensera l’argent pour elle et non pour l’enfant. En général, je lui ai proposé : au lieu d’une pension alimentaire, ouvre un compte pour l’enfant jusqu’à l’âge adulte et alimente-le à hauteur de 150 euros — c’est à peu près la moitié de ce qu’il paierait pour une pension alimentaire. Ainsi, l’enfant aura de l’argent pour faire des études ou autre chose après avoir atteint l’âge adulte. Mon ami a réfléchi, a précisé la somme d’argent qui pourra être accumulée. J’ai dit qu’avec les intérêts cela représentera plus de 20 000 euros. Puis il a secoué la tête et a dit : «Je m’en fiche. Je suis parti de zéro et il peut le faire. Il me ressemble beaucoup, et je suis très intelligent». Je ne communique plus avec cet homme.
  • L’année dernière, j’ai acheté un superbe manteau en laine et cachemire en solde au centre commercial. Je l’ai acheté sans réfléchir. Cette année, l’hiver était chaud et il n’y avait pas l’occasion de le porter. Mais il y avait des nouvelles du froid à venir, et j’ai décidé d’envoyer le manteau au pressing avec un peu d’avance. Mais le manteau n’était pas dans le placard. J’ai demandé à ma fiancée, et il s’est avéré qu’elle avait décidé de le donner à son frère. J’étais énervé, mais je lui ai seulement demandé de me le rendre. Quelques jours plus tard, il s’est avéré que son frère l’avait perdu. Cela m’a déjà rendu tellement fou que j’ai dit qu’il devait m’acheter le même manteau ou me donner de l’argent pour en acheter un nouveau — 700 euros. Ma fiancée m’a d’abord transféré 100 euros de la part de son frère, puis a ajouté le même montant et pense que je suis stupide de vouloir le même modèle que j’avais. © SouthRatio7410 / Reddit
  • Il y a quelques années, j’ai travaillé dans un bureau avec un homme qui était manifestement le fils d’un homme aisé. Nous gagnions à peu près le même salaire. À un moment donné, ce type m’a dit qu’il allait acheter sa troisième maison. Il habitait dans la première, louait la deuxième et en achetait une troisième pour la louer aussi. Lorsque je lui ai dit que ma femme, qui était également une simple employée de bureau, et moi n’avions même pas les moyens d’économiser pour le versement initial, il m’a répondu : «Demande de l’argent à ta famille ! C’est ce que je fais toujours». J’ai répondu que ma famille n’avait tout simplement pas ce montant et que j’avais honte de le lui demander. Il a été choqué. C’était clairement incompréhensible pour lui. © braxistExtremist / Reddit
  • Quand j’étais plus jeune, j’ai remboursé un prêt à la place de mon ex. Il m’a offert un téléphone à 500 euros pour mon anniversaire. Il s’est avéré plus tard qu’il s’agissait d’un crédit. Les deux ou trois premiers paiements, il a quand même réussi à les payer, puis il a commencé à se plaindre, à dire qu’il n’y avait pas d’argent maintenant, que je devais payer, et qu’il me rembourserait plus tard. En fin de compte, j’ai payé environ 550 euros pour mon propre cadeau. Mais il a raconté à tout le monde comment lui, un homme si bon, m’avait offert un téléphone.
  • J’avais l’habitude d’emporter mon déjeuner au travail tous les jours. Les jeunes qui travaillaient chez nous se moquaient de moi et, même s’ils étaient littéralement fauchés, allaient déjeuner dans des fast-foods. Ils n’ont cessé de se moquer de moi que lorsque j’ai calculé sur papier et que je leur ai montré combien d’argent j’avais économisé en ne dépensant pas dix euros en fast-food tous les jours. © Riverman157 / Reddit
  • Nous vivons dans la capitale, je gagne 3500 euros par mois. Ma femme ne travaille pas, mais nous avions assez d’argent jusqu’à la naissance du bébé. Ensuite, nous nous sommes débrouillés pendant un certain temps, nous avons voyagé, nous avons acheté un appartement avec une crédit, nous déboursons 500 euros par mois. Et puis nous avons découvert que ma fille avait des allergies alimentaires et que l’école maternelle habituelle ne lui convenait pas. J’ai dit que je ne pouvais pas me permettre de payer pour une école privée. Ma femme m’a proposé de louer son appartement en banlieue et d’utiliser l’argent provenant de la location pour l’école maternelle. Finalement, nous avons envoyé notre fille dans un établissement privé. En six mois, je n’avais plus assez d’argent pour que ma femme se colore les cheveux, alors qu’elle dépense 150 à 180 euros par mois. Je lui ai suggéré de réduire les procédures cosmétiques, y compris le Botox et l’épilation à la cire. Mais elle a piqué une crise, m’a retiré l’argent alloué pour l’école maternelle et le dépense maintenant pour elle-même. Elle commande des plats préparés, achète des friandises, retire de l’argent de ma carte bancaire et le dépense pour elle-même. Sa carte de crédit a été bloquée, mais j’ai fini par accumuler des dettes à hauteur de 7500 euros, et ma femme m’accuse de trahison et fait des scandales à chacune de mes tentatives d’économiser de l’argent. En même temps, je ne m’achète presque pas de vêtements, je fais la cuisine moi-même. Je ne peux pas gagner plus. Je ne sais pas quoi faire.
  • Mon ami, informaticien, a deux voitures. Il mène une vie très riche, je trouve même que c’est trop. Parfois, je plaisante : «Pourquoi diable as-tu besoin de deux voitures si chères ? De toute façon, tu es toujours sur l’ordinateur, n’est-ce pas ?». Il se met en colère ! Je ne suis pas jaloux, honnêtement, mais je ne comprends vraiment pas pourquoi il a besoin de ces voitures. Pour le spectacle ? C’est tellement dépassé...
  • Lorsque ma grand-mère est tombée gravement malade, ma tante est partie dans une autre ville. Ma mère s’est occupée de ma grand-mère pendant plus d’un an. Après son décès, tout l’héritage, y compris l’appartement, est allé à ma tante. Six mois se sont encore écoulés, et soudain, il s’est avéré que le testament a été rédigé il y a de nombreuses années et que tout a été décidé à l’insu de ma mère. Je me sens tellement offensée pour ma mère d’avoir été trahie par ses proches.

En général, les difficultés financières sont à l’origine de la séparation. Mais il peut aussi arriver que des personnes se séparent sur fond de revenus croissants partagés, comme dans l’une des histoires de divorce suivantes.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes