20 Choses intrigantes caractérisant divers pays qui te donneront envie de faire le tour du monde

C’est curieux
Il y a 1 semaine

Découvrir les particularités uniques des différents pays à travers le monde peut être une source infinie d’émerveillement. Des traditions culturelles aux styles architecturaux, chaque coin de la planète offre son lot de curiosités à explorer. Plongeons dans un voyage fascinant à travers 20 caractéristiques intrigantes qui reflètent la diversité et la richesse de notre monde.

1. Portes rouges écossaises

Si jamais tu vois une maison avec une porte rouge en Écosse, cela signifie que le propriétaire a remboursé son hypothèque. Cette tradition remonte à des millénaires et serait inspirée par les Hébreux, qui peignaient leurs portes en rouge pour éloigner l'ange de la mort. De plus, les praticiens du Feng Shui croient qu'une porte rouge attire une bonne énergie dans la maison, une tendance qui perdure même avec l'avènement des maisons modernes.

En Amérique, une porte d’entrée rouge a une signification historique : elle symbolise que les gens sont les bienvenus dans les maisons qui en sont équipées. Les voyageurs étaient invités à se reposer et à prendre un repas. Plus récemment, on dit aussi que cette couleur signifie un manque d'intérêt pour les appels non sollicités.

2. Un "micro-ondes" du début du XXe siècle en Europe

Les radiateurs à double usage étaient populaires en Europe au début du XXe siècle. Ils servaient à chauffer la nourriture ou à sécher les chaussures. Aujourd’hui, ces “boîtes” ne se voient pratiquement plus, car elles ne fonctionnent qu’avec un chauffage à vapeur. Les maisons modernes sont chauffées à l’eau chaude, ce qui nécessite moins d’énergie.

3. Le "réfrigérateur soviétique" en URSS

Les immeubles résidentiels construits dans les années 1960 étaient équipés d’un réfrigérateur encastré. L’épaisseur des murs des bâtiments a permis aux architectes de concevoir une niche spéciale : pendant l’hiver, elle servait à stocker des denrées périssables ou des conserves faites maison.

4. De toutes petites portes à Florence en Italie

Sur les façades de nombreux bâtiments florentins, on peut voir des sortes de petites portes. C’est le buche da vino (“la petite fenêtre du vin”) qui mène au lieu le plus important de la maison italienne du XVIème siècle : la cave. A travers ces trous, n’importe qui pouvait vendre son vin. Les habitants de la ville pouvaient acheter la boisson alcoolisée littéralement à tous les coins de rue à un prix très intéressant, inférieur à celui des tavernes.

Si tu vas à Florence, tu pourras y voir la petite fenêtre à vin.

5. Des fenêtres murées au Royaume-Uni

Les fenêtres murées des bâtiments historiques du Royaume-Uni sont un exemple de la façon dont les lois ridicules affectent la culture. Au XVIIe siècle, les Britanniques payaient une taxe sur le nombre de fenêtres dans leur maison. À l’époque, seuls les très riches pouvaient se permettre une fenêtre en verre. C’était un peu comme les yachts et les avions privés des millionnaires d’aujourd’hui. Et tout cela parce que la fabrication du verre était terriblement chère et compliquée.

Les riches étaient simplement forcés de payer pour la lumière. Pour préserver leur fortune, ils ont parfois dû murer les fenêtres. Mais les pauvres ont aussi souffert de cette loi : les gens humbles ont vécu pendant des générations dans l’obscurité totale.

6. Baignoire en bois au Japon

Qui a dit que les baignoires servent uniquement à se laver ? Au Japon, un Ofuro désigne un établissement équipé d'une baignoire compacte, habituellement installée dans une pièce dédiée. Contrairement à une douche ou une baignoire ordinaire en Occident, cette pièce n'est pas destinée au simple processus de nettoyage. Elle est spécifiquement conçue pour le bain rituel et la relaxation. Avant de plonger dans le bain, les personnes se nettoient soigneusement sous la douche ou dans la zone de lavage, puis elles se détendent dans l'eau chaude et apaisante.

7. L'oiseau phénix à Stockholm, en Suède

Dans le centre historique de Stockholm, au-dessus des portes de certains bâtiments, on peut voir des boucliers avec un oiseau phénix. Au XVIIIe siècle, cet écusson coûtait une fortune. Les maisons de la vieille ville ont été construites si rapprochées les unes des autres que de nombreux incendies ont détruit des quartiers entiers. Les pompiers éteignaient d’abord les maisons qui portaient ce signe distinctif sur leur façade. Et les maisons des pauvres étaient sauvées en dernier.

L’écusson avec un phénix était une sorte de police d’assurance. Fait amusant : la compagnie d’assurance contre les incendies (celle qui a vendu le Phénix) est toujours opérationnelle de nos jours.

8. Les trous de serrures des caves (Allemagne)

Au Moyen Âge, le vin était la boisson la plus importante : on s’en servait pour désinfecter l’eau potable, guérir les maladies et même prévenir la peste bubonique (mais sans succès). La noblesse, les moines et les gens du peuple en consommaient d’énormes quantités énormes.

Les forgerons du château de Cochem ont mis au point une astuce qui a facilité la vie de ceux qui consommaient ce “remède” avec excès. Sur la photo ci-dessus, on peut voir une serrure de la cave très ornementée. Les bordures spéciales que l’on remarque autour du trou de la serrure servaient à guider les clés pour aider les amateurs de vin éméchés à insérer leur clé dans le trou.

9. Une bouche d'égoût à Wiesbaden en Allemagne

Cette écoutille à Wiesbaden rappelle le vaisseau spatial “Millennium Falcon” de Star Wars. Il s’agit en fait de l’entrée des catacombes du canal de Salzbach. À l’origine, les installations souterraines servaient d’égouts, aujourd’hui, c’est une attraction touristique.

10. Les portes des saloons dans l'ouest des États Unis

Le détail distinctif de tout saloon du Far West était une porte battante qui s’ouvre dans les deux sens. À première vue, il s’agit d’une conception peu pratique. Cependant, ce type de porte a un but très clair.

D’abord et avant tout : la ventilation. Deuxièmement, le puritanisme : le regard des pieux habitants des villages était protégé de l’indécence qui régnait à l’intérieur de la salle. Pourtant, les clients voyaient la lumière de loin et savaient que l’établissement était ouvert. Et enfin, le troisième, la publicité : la forme des portes à battants de chauve-souris rendait le saloon reconnaissable, même sans enseigne.

11. Conduits d'évacuation pour ordures

Comment une idée brillante peut-elle se transformer en danger pour la communauté ? Ce système a été conçu au siècle dernier. Au début, le conduit d’évacuation des ordures se trouvait à l’intérieur de l’appartement, puis, pour des raisons de santé, il a été déplacé dans la cage d’escalier. Mais cela n’a pas servi à assainir les poubelles. Aujourd’hui, les résidents des immeubles dotés de conduits à ordures demandent partout à l’administration de la copropriété de les sceller en raison des conditions sanitaires insalubres qu’ils favorisent.

12. Fenêtres sans rebords, Monténégro et Bulgarie

En Bulgarie et au Monténégro, il n’est pas d’usage de fabriquer des appuis de fenêtre intérieurs. Dans la plupart des maisons, les fenêtres sont complètement “lisses”. Et au Monténégro, il n’y a carrément pas de mot pour dire “rebord de fenêtre”. Les murs des maisons bulgares et monténégrines sont fins (en raison du climat), il n’y a donc pas de place pour y installer un rebord de fenêtre.

13. Fenêtre entre la salle de bains et la cuisine, URSS

La fenêtre entre la salle de bains et la cuisine est une invention des architectes soviétiques. Tout d’abord, cette fenêtre agrandit visuellement l’espace (la superficie d’une salle de bain standard dans un bâtiment construit à l’époque était d’environ 4 m2). Deuxièmement, cette fenêtre est une source lumineuse supplémentaire. Les bâtiments modernes ne possèdent plus cette particularité architecturale.

14. Interrupteur, Royaume-Uni

Des interrupteurs à tirette sont encore installés dans les salles de bains des anciennes maisons anglaises. Ils sont utilisés pour la sécurité des résidents. Comme tu le sais, l’humidité et l’électricité forment une combinaison extrêmement dangereuse. Par conséquent, pour éviter les chocs électriques, aucun interrupteur standard n’était installé à l’intérieur de la salle de bains. Il aurait également été possible de monter l’interrupteur à l’extérieur de la pièce, mais les Britanniques ont abordé la solution au problème différemment, en faisant de l’interrupteur à tirette la carte de visite des maisons britanniques.

15. Portes laitières aux États-Unis et au Royaume-Uni

Aujourd’hui, acheter du lait n’est pas un problème pour nous : il y a beaucoup de produits laitiers dans les supermarchés. Mais jusqu’au milieu du XXème siècle, la livraison à domicile de cette boisson était du ressort des producteurs laitiers. De minuscules portes se trouvent encore sur les murs de certaines maisons. Le laitier ouvrait la porte et laissait la bouteille de lait dans ce compartiment sur le mur.

16. Fenêtre de sorcière, Vermont (USA)

Les fenêtres diagonales sont une particularité des vieilles maisons du Vermont (USA). Pourquoi les appelle-t-on “fenêtres de sorcière” ? Leur nom vient d’une superstition selon laquelle les sorcières ne peuvent pas voler avec leur manche à balai à travers des fenêtres inclinées.

Il existe une version plus réaliste. Il est difficile de placer une fenêtre ordinaire pour les greniers : il n’y aurait de place que pour un seul pan. La solution était donc d’incliner la fenêtre à 45 degrés. Il s’agissait d’améliorer l’éclairage et la ventilation de la remise.

17. Des filets autour des immeubles à Shenzhen (Chine)

Foxconn est une usine à Shenzhen, en Chine, qui produit la plupart des produits électroniques pour Apple. Depuis 2010, des filets sont apparus autour du 2ème étage des bâtiments industriels. L’histoire de la naissance de ce dispositif est triste.

Les travailleurs d’Apple reçoivent des indemnités élevées pour les accidents du travail, en cas de décès sur le lieu de travail, le montant de l’indemnisation est une somme à six chiffres. Les travailleurs de Foxconn ont donc commencé à se suicider en masse dans l’espoir que leur famille deviendrait riche. Les filets ont été mis en place pour prévenir les suicides.

18. Les cours-puits à Saint Petersbourg (Russie)

Les cours-puits sont un symbole de la capitale du nord de la Russie, mais qui a eu l’idée de construire les bâtiments de cette façon ? Selon l’une des légendes, le premier empereur russe Pierre Ier aurait ordonné la construction de bâtiments dans le style hollandais pour donner à l’édifice un aspect élégant sous tous les angles.

Selon une autre version, cette conception a été choisie en raison des eaux souterraines. Le drainage du sol était une solution coûteuse et les constructeurs ont essayé d’optimiser l’utilisation du terrain. Le coût du logement a également joué un rôle important : des gens de tout le pays ont émigré vers la capitale du Nord et avaient besoin d’un logement pour y vivre. C’est ainsi que sont apparus les bâtiments avec les cours-puits.

On peut trouver ici les adresses de toutes les cours-puits de Saint-Pétersbourg avec leurs photos.

19. Les toilettes américaines

Le système de chasse d’eau des toilettes américaines peut effrayer un Européen. Comme le récipient est rempli d’eau, on dirait que les toilettes sont bouchées. En fait, ce n’est pas le cas. Le niveau élevé de l’eau protège les parois des toilettes de la saleté, et la plupart des maisons aux États-Unis n’utilisent même pas de brosses. De plus, certaines toilettes aux États-Unis n’ont même pas de réservoir.

20. Aux Pays-Bas, les gens n'utilisent pas de rideaux

On dit que 75 % des Néerlandais ferment leurs rideaux au moins partiellement lorsqu'ils sortent de la maison. Cependant, si la période d'absence est plus longue, 61 % gardent leurs rideaux ouverts. Une part significative de la tradition du calvinisme est d'être un citoyen honnête sans rien à cacher. Ainsi, fermer ses rideaux pourrait être perçu comme une marque de dissimulation. En laissant les gens jeter un coup d'œil rapide dans votre maison, vous leur montrez que vous êtes ouvert et transparent, sans rien à cacher ni de louche à dissimuler.

As-tu déjà eu l’occasion de découvrir, lors de tes voyages à l’étranger, quelques curieuses particularités quotidiennes qui se sont avérées utiles ?

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes