Aishwarya Rai a sacrifié sa carrière et a refusé d’être une marionnette entre les mains des producteurs

Célébrités
Il y a 11 mois

La célèbre actrice indienne Aishwarya Rai fêtera ses 50 ans en 2023. La fierté de l’Inde, qui s’est frayé un chemin à Hollywood, a soudain été confrontée à de vives critiques lorsqu’elle est devenue mère. Cependant, elle a bravement surmonté l’adversité et est restée fidèle à elle-même. Nous sommes convaincus que son histoire inspirera de nombreuses femmes.

Aishwarya Rai a commencé à travailler en tant que mannequin alors qu’elle était encore à l’université et a remporté le titre de Miss Monde en 1994. Bien entendu, les cinéastes ont immédiatement remarqué cette belle femme charismatique. Elle a rapidement captivé le cinéma indien, puis occidental. Pendant longtemps, les médias l’ont même qualifiée de plus belle femme du monde.

1994, Aishwarya à l’âge de 21 ans.

En 2006, elle a joué dans un film avec le célèbre acteur indien Abhishek Bachchan. La passion entre eux a immédiatement éclaté sur les plateaux de tournage et en 2007, les tourtereaux se sont mariés.

En 2010, la star a décidé d’abandonner sa carrière et a pris un congé sabbatique de cinq ans. En 2011, la raison de cette décision a été découverte : le couple attendait un enfant. Étant donné qu’Aishwarya avait 38 ans à l’époque, la grossesse a été considérée comme “tardive”.

Dans une telle situation, de nombreuses femmes auraient opté pour une césarienne mais l’actrice a choisi un accouchement traditionnel et a même refusé l’anesthésie. Selon un proche, il s’agissait d’une décision de principe.

AP/East News

Le 16 novembre, la belle Aaradhya est née et Aishwarya a été frappée par une avalanche de critiques. Les photos de l’ancienne Miss Monde cinq mois après la naissance de sa fille ont fait polémique sur les réseaux sociaux. C’était comme si les fans apprenaient que leur idole n’était pas une poupée mais une femme ordinaire qui avait pris du poids.

Dans le lot, des fans ont déclaré que l’obsession des gens sur le poids des autres était répugnante. Parmi eux se trouvaient à la fois des internautes, mais également de célèbres designers.

AFP/EAST NEWS

2012, Aishwarya à l’âge de 39 ans.

Il était compliqué de ne pas céder à la pression sociale. Cependant, Aishwarya a toujours été connue pour vivre selon ses propres règles et ignorer les stéréotypes. C’est probablement son intégrité et son attitude positive qui l’ont aidée à survivre dignement à l’absurde “body shaming” et à profiter pleinement de la maternité.

Lorsqu’on lui a demandé si l’actrice était déçue par la façon dont la société la traitait, elle a répondu avec assurance : “Quand je suis devenue maman, c’était le plus beau sentiment du monde. Oui, il y a eu un changement hormonal, mais c’était une chose mineure. Je ne doutais pas du tout de moi. Je profitais de ma vie et j’étais heureuse de l’arrivée d’Aaradhya. Personne ne peut me dire ce que je dois être ou ce que je dois faire”.

AP/East News, imago stock&people/EAST NEWS

À un rythme tranquille, sans chercher à satisfaire les fans ou les producteurs, Aishwarya Rai a retrouvé sa silhouette et sa grâce, puis elle a recommencé à tourner. Elle a mis quatre ans à reprendre sa place.

En 2023, à l’occasion du Festival de Cannes, l’actrice indienne a impressionné tout le monde avec une apparition spectaculaire dans une robe Sophie Couture. Lors du même événement, elle a donné une courte interview sur la façon de se sentir à l’aise dans son corps et de refuser de juger les autres et elle-même.

Vianney Le Caer/Invision/East News, Joel C Ryan/Invision/East News

2023, Aishwarya à l’âge de 49 ans.

“Ne jugez pas les autres pour leur choix. C’est un monde libre : vivez et laissez vivre les autres”, a déclaré la star. “Je pense que les gens ont tendance à critiquer les autres à cause de leurs propres insécurités. Si vous êtes à l’aise dans votre corps et dans votre identité, vous ne gaspillerez pas votre énergie à juger les autres. C’est simple”.

Malgré les problèmes qu’elle a pu traverser, Aishwarya Rai n’est pas du tout fâchée et a gardé une vision positive de la vie. D’ailleurs, une autre célébrité indienne, Priyanka Chopra, a également été critiquée pour avoir eu recours à une mère porteuse.

Photo de couverture Dinodia Photos / Alamy Stock Photo, AFP/EAST NEWS, Vianney Le Caer/Invision/East News

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes