Ce supercontinent va changer la face de la Terre

C’est curieux
Il y a 5 mois

Comme tu le sais, tous les continents de la Terre ont des climats, des écosystèmes et des cultures différents... Mais il n’en a pas toujours été ainsi. Et cela va aussi changer à l’avenir. Un jour, notre monde aura changé au point d’être méconnaissable. Tous les continents auront fusionné en une seule grande terre. À quoi cela ressemblera-t-il ? Nous ne serons pas là pour y assister, mais découvrons-le ensemble. Jetons d’abord un coup d’œil à la carte du monde. Il y a 7 continents : les Amériques du Nord et du Sud, l’Afrique, l’Australie, l’Antarctique, l’Europe et l’Asie. Si tu sais cela, bravo — tu n’as pas totalement oublié tes apprentissages du primaire !

Maintenant, as-tu déjà remarqué que leurs contours s’emboîtent presque parfaitement les uns avec les autres ? Par exemple, l’Amérique du Sud et l’Afrique ressemblent à deux pièces de puzzle. Le scientifique Alfred Wegener l’avait déjà remarqué dans les années 1910. Après sa découverte, il a continué à “assembler le puzzle” et a remarqué que l’Inde et Madagascar s’alignent tout aussi bien avec l’Afrique ! Mais ce n’était pas la seule chose étrange à propos du monde. Par exemple, on a trouvé les fossiles des mêmes animaux anciens... sur des continents complètement différents ! Comment est-ce possible ? Ils n’ont pas pu apparaître en tant qu’espèce au Japon et en Amérique centrale au même moment.

Certains d’entre eux auraient-ils pu traverser l’océan ? C’est peu probable... À moins qu’ils ne soient de très bons nageurs. Peut-être y avait-il autrefois une sorte de pont naturel ou artificiel entre ces continents ? Mais même si c’était il y a très longtemps, si un tel pont avait existé, nous en aurions trouvé des traces. Et quel genre de bâtisseur fou construirait un pont aussi long ?! Il y avait d’autres éléments étranges.

Par exemple, on a trouvé des traces des mêmes montagnes à la fois aux États-Unis et en Scandinavie. Qu’est-ce que tout cela signifie ? Wegener y a beaucoup réfléchi, et puis... il a compris ! Une découverte brillante ! En 1912, il a présenté son idée au monde entier. Elle stipulait que les continents se déplaçaient comme des icebergs sur l’eau. Ils se rapprochent et s’éloignent constamment les uns des autres.

Aujourd’hui, nous savons qu’il avait raison. Mais, malheureusement, les scientifiques de l’époque se sont moqués de Wegener et de sa théorie. Il manquait de données et ne pouvait pas expliquer exactement comment ces plaques se déplacent. Mais il n’a pas abandonné. Il a écrit un livre intitulé “L’origine des continents”. Et finalement, dans les années 30, le géologue Arthur Holmes a rempli les blancs de la théorie de Wegener. Mais il aura fallu attendre encore quelques décennies pour que le monde se rende compte que c’était vrai. Les gens sont plutôt lents à changer leurs croyances, n’est-ce pas ? Bref, aujourd’hui nous l’appelons “la théorie de la dérive des continents”.

Donc les continents de la Terre se déplacent le long du manteau de plusieurs centimètres par an. Tous les quelques millions d’années, ils se heurtent les uns aux autres et créent ce qu’on appelle les “supercontinents”. Les supercontinents sont, comme tu l’as peut-être deviné, d’ÉNORMES masses terrestres qui se composent de plusieurs continents plus petits. On ne sait toujours pas combien d’entre eux existaient auparavant. Mais tu as probablement entendu parler de l’un d’entre eux. Il est devenu célèbre car les scientifiques pensaient qu’il s’agissait du seul supercontinent de l’histoire de la Terre. Il a été nommé “Pangée”. En grec, “Pangaea” signifie “la terre entière”. Ce supercontinent a existé pendant environ 160 millions d’années, mais il s’est morcelé il y a très longtemps. C’est pourquoi il est difficile d’imaginer à quoi ressemblait la Pangée et combien de choses ont changé en son sein.

Elle était en tout cas très différente de notre Terre actuelle. Par exemple, il n’y avait pas les chaînes de montagnes que nous avons aujourd’hui. La concentration de CO2 était 5 fois plus élevée qu’aujourd’hui, la température moyenne était donc beaucoup plus élevée. Il est possible qu’il n’y ait même pas eu de glace sur Terre — seulement des forêts tropicales.

Cette Terre aurait pu être une serre naturelle, et même le pôle Nord aurait pu être couvert de forêt tropicale. Plutôt agréable ! Les dinosaures ont été témoins de tout cela, mais pas nous. Les premiers humains sont apparus il y a seulement 2 millions d’années. Et le premier Homo Sapiens — c’est-à-dire notre ancêtre à tous — est apparu il y a seulement 300 000 ans. Donc, malheureusement, en tant qu’espèce, nous avons manqué la partie sympa de la dérive des continents. Mais peut-être qu’un jour, nous pourrons voir à quoi cela pourrait ressembler.

La Pangée n’était pas vraiment le premier supercontinent. Il y en a eu au moins 3 avant elle. Le plus ancien, Vaalbara, existait il y a environ 3,6 milliards d’années. Il est devenu le “grand-père” de tous les continents que nous connaissons aujourd’hui. Vaalbara les comprenait presque tous. Puis il s’est morcelé, et nous avons eu ses “petits-enfants” : Ur, Kenorland, Nuna, et ainsi de suite. Finalement, on en est arrivé à la Pangée.

On sait maintenant qu’ils se forment tous les 600 millions d’années. C’est ce qu’on appelle le “cycle des supercontinents”. Cela signifie qu’un jour, sur Terre, tout fusionnera à nouveau ! Mais quand et comment cela se produira-t-il ? Il faut d’abord clarifier quelque chose. S’il y a un seul supercontinent, c’est-à-dire une seule île immense, cela signifie que le reste du monde est maintenant un super-océan... À l’exception de quelques petites îles, peut-être. L’océan à l’époque de la Pangée s’appelait “Panthalassa”. Et notre océan Pacifique est en fait son descendant. Les deux autres grands océans, Atlantique et Indien, sont nés lorsque la Pangée a commencé à se morceler.

Lorsque ces océans se “ferment”, en s’asséchant complètement, de nouveaux supercontinents se forment. Et à chaque fois, ils se ferment progressivement et très lentement. Cela signifie que la taille de l’océan Pacifique diminue en ce moment même. Il perd quelques centimètres par an.

C’est difficile à imaginer, mais à l’avenir, il deviendra une simple flaque d’eau. Il disparaîtra en même temps que l’océan Arctique, et c’est inévitable. Mais quand cela arrivera, un nouveau supercontinent apparaîtra... Amasia. La naissance d’Amasia a été prédite par des scientifiques de l’Université de New Curtin en Australie. Ils ont fait des calculs très complexes sur un superordinateur. Ils ont téléchargé les mouvements continentaux des quelque 300 millions d’années passées. Et ensuite, en se basant sur ces calculs, l’ordinateur a prédit ce que l’avenir nous réserve.

On a ainsi appris qu’un jour, les Amériques — du Sud et du Nord — entreront en collision avec l’Asie. Et cette collision créera un nouveau supercontinent... avec un nom très original. Comme nous l’avons déjà mentionné, l’océan Pacifique disparaîtra un jour complètement. D’un autre côté, l’océan Atlantique grandit en ce moment même, poussant les deux Amériques vers l’ouest. Donc quand Amasia apparaîtra, cet océan pourrait devenir le nouveau plus grand du monde. Voici à quoi cela ressemblera : les deux Amériques entreront en collision avec l’Asie de l’Est et, bien que ce soit difficile à prévoir, certaines sources affirment que l’Antarctique finira par se retrouver en Amérique du Sud. L’Australie jouera aussi un rôle énorme dans tout ça : elle pourrait relier l’Amérique et l’Asie.

Et, si d’une manière ou d’une autre l’humanité existe encore, tu pourrais marcher de la France à l’Australie ou de l’Afrique du Sud à l’Argentine sans te mouiller les pieds. En revanche, il va falloir être patient et attendre 300 millions d’années. Les scientifiques pensaient aussi qu’Amasia se rassemblerait autour du pôle Nord, créant une énorme calotte glaciaire et refroidissant la planète. Cependant, ils estiment désormais que c’est très peu probable. Amasia se trouvera probablement quelque part entre les pôles. Mais cela ne signifie pas que la Terre restera aussi hospitalière qu’elle l’est actuellement. La Terre du futur sera radicalement différente de ce que nous connaissons. Le niveau de la mer sera plus bas, et l’Amasie sera constituée de vastes zones très arides avec des amplitudes thermiques quotidiennes élevées.

L’écosystème va complètement changer, mais il est assez difficile de dire à quoi tout cela va aboutir. Plus nous recevrons de données au fil du temps, plus nous pourrons prédire avec précision l’avenir de notre planète. Pour l’instant, tout cela n’est que théories, et les scientifiques reconnaissent qu’elles sont encore loin d’être prouvées. Mais même ainsi, les résultats des recherches sont très impressionnants ! Ils nous en disent long non seulement sur l’avenir de la planète mais aussi sur son passé. Ce serait formidable si les humains pouvaient vivre comme à cette époque. Nous pourrions observer depuis l’espace lointain comment notre planète natale change. C’est à la fois fascinant et effrayant.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes