Et si le Gigantopithecus ne s’était pas éteint ?

Animaux
Il y a 5 mois

Tu es dans la jungle et un fort grognement au loin te fait sprinter encore plus vite. Tu passes devant des rochers et des bambous, sans même regarder où tu vas. Mais tu n’es pas en train de fuir... tu cours droit vers lui ! Tu te donnes une gifle pour te réveiller. Devant toi, il y a l’empreinte géante d’une créature ressemblant à un singe. C’est un gros, gros pied. Ce n’est pas un humain, c’est évident, et ce n’est certainement pas un gorille... Il n’y a aucun gorille originaire du sud de la Chine. Est-ce que quelqu’un te fait une farce ? Ici, au milieu de la jungle ? C’est peu probable.

Tu continues à marcher, en coupant les fourrés et les feuilles. Il fait une chaleur torride et tu transpires de partout. Tu bois une gorgée d’eau toutes les 5 minutes... puis toutes les 5 secondes ! Et pire encore : ta peau est apparemment le nouveau buffet le plus populaire du coin. Des centaines de clients affamés, enfin, des moustiques, bourdonnent autour de toi en attendant une deuxième portion. Le soleil est presque couché, mais tu es déterminé à trouver ce que tu cherches. Soudain, une grande ombre bloque le soleil, quoi qu’il s’agisse, cette chose est énorme ! Tu te figes, tu as froid et tu as peur. Ton cœur s’emballe, dois-tu te retourner ? Il y a un singe Goliath derrière toi. Une empreinte aussi grande, à quoi d’autre pouvais-tu t’attendre ? Il te surplombe, mesurant facilement 3 mètres, et te regarde... Est-il curieux ou affamé ? Aucun des deux ne semble être une bonne option. Ce serait tellement impressionnant... si tu n’étais pas complètement apeuré.

Pas de mouvements brusques. Soit il va s’enfuir, soit il va te rendre
absolument méconnaissable si une équipe de recherche te retrouve un jour. Tu sors lentement ton appareil photo pour prendre quelques clichés de lui. Jusqu’ici, tout va bien. Il se contente de te regarder faire ton truc. Mais au moment où tu cliques, le flash l’atteint en plein dans les yeux, et il s’enfuit dans les profondeurs de la jungle. Tu as juste eu à mettre le réglage sur automatique, n’est-ce pas ? Le singe que tu viens de voir était une énorme bête. Il existait jusqu’à il y a 300 000 ans, et pouvait peser jusqu’à 450 kg. Les chercheurs pensent que ce singe s’est éteint, non pas à cause de la glaciation ou autre, mais parce qu’il n’a pas pu s’adapter à son nouvel environnement. Presque tout ce qui l’entourait a commencé à disparaître, y compris sa nourriture, principalement des fruits et des bambous. C’est tellement génial — appellons-le Giganto !

Ces monstres ne grimpaient pas aux arbres, ils n’avaient pas besoin de le faire ! Ils pouvaient simplement attraper ce qu’ils voulaient. Leurs plus proches parents, les orangs-outans, ont pu s’adapter aux nouvelles conditions de la période glaciaire en élargissant leur régime alimentaire et en essayant de nouvelles choses. Comme les hot-dogs au bambou et le saut en parachute d’orangs-outans ! Je plaisante. En étudiant la forme de sa mâchoire et de ses dents, les scientifiques sont presque sûrs qu’il s’agissait d’un herbivore. Ne t’inquiète pas, ces singes ne vont pas penser que tu as l’air d’un bon goûter, mais cela ne veut pas non plus dire qu’ils vont cueillir des marguerites pendant que tu te tiens à proximité pour prendre des selfies. Un gorille adulte peut soulever environ 20 fois son propre poids, ce qui signifie qu’il est environ 10 fois plus fort qu’un humain. Et en moyenne, un gorille pèse environ 135 kg. Il n’est pas nécessaire de faire des calculs pour savoir qu’il ne faut pas chercher la mouise auprès de ces créatures impressionnantes. Ils peuvent abattre un bananier sans même transpirer, et pourraient probablement battre cinq fois le record du monde sur le banc de muscu ! Giganto déchirerait tout aux JO ! Littéralement.

Tu es encore sous le choc, même si un serpent se faufile le long de ton bras. Tu te ressaisis et tu t’en débarrasses. Tu as déjà eu ta dose de “flippe du jour”... un serpent ne te fait même pas tressaillir. Es-tu vraiment tombé nez à nez avec un vrai Giganto ? Peut-être le dernier de son espèce ? Tu cours vers tes collègues et ils n’en reviennent pas. Le lendemain, tu rassembles certains des chercheurs les plus courageux et tu retournes dans la jungle. Tout semble si paisible ! Accompagné de ton équipe, tu marches dans le paradis des pandas, avec des bambous à perte de vue. Mais aujourd’hui, tu es à l’affût du grand-père de Panda. Si c’est un Giganto que tu as vu ce jour fatidique, il y a de fortes chances qu’il aime cette bambouseraie. Dans un environnement aussi luxuriant, la compétition pour les meilleures maisons pourrait être féroce. Et les pandas ne sont pas vraiment effrayants. Personne ne sait si le Giganto était pacifique, mais même les herbivores se mettent en colère...

Tu reviens sur tes pas jusqu’à l’endroit où tu as rencontré la créature l’autre jour. Rien. Pas un seul indice. Puis : des empreintes de pas. Bingo ! Ce ne sont peut-être pas celles de Giganto, mais ton instinct te dit de les suivre quand même. Tu atteins une grotte couverte de vigne à côté d’un petit ruisseau. Beaucoup de branches de bambou ont des marques de morsure sur les bords. Petits ou grands, la plupart des animaux sauvages n’aiment pas vraiment dormir à l’air libre. Il est temps d’aller voir ce qui se cache dans cette grotte. Ce qui est intriguant, c’est qu’elle semble avoir été construite à partir de rien. Cette créature a-t-elle suffisamment évolué pour comprendre comment construire une maison soi-même ? D’autres animaux l’ont fait. Les castors ont un instinct intégré pour construire des barrages dans les rivières. C’est comme ça qu’ils sont en sécurité, et c’est là qu’ils stockent leur nourriture. De plus, le barrage leur permet de se détendre toute la journée dans leur piscine improvisée. Giganto a-t-il vraiment construit cette chose ?

Accompagné de ton équipe, tu t’approches de la grotte avec précaution. Tu ne sais pas s’il est en train de dormir, ou si une douzaine d’entre eux vous observent tous, en attendant que vous entriez. Peut-être qu’il est parti chercher de la nourriture et ne revient que la nuit. Tu peux certainement entendre quelque chose... Mais ce n’est pas le son d’une créature féroce. Cela ressemble plus à un bip. Tu rentres sur la pointe des pieds, et tu vois : ta montre ! Celle que tu as laissé tomber quand tu as vu Giganto pour la première fois ! Sorti de nulle part, tu ressens un grondement, Tremblement de terre !!!!! Non, c’est plus profond, ça semble émotionnel... c’est un grognement ! Tu te retournes et tu vois Giganto à l’entrée de la grotte, se tenant droit comme un boss. Après environ une minute de contact visuel direct, il s’enfuit à nouveau dans la jungle. Mais cette fois, tu as tout filmé avec ton téléphone. Quelques milliers de partages plus tard, tu es l’heureux propriétaire de la vidéo la plus virale de tous les temps !

L’Internet devient fou ; “Giganto existe !” “Le vrai King Kong est parmi nous !” Et puis le vrai cauchemar commence ; des milliers de touristes descendent dans la jungle tranquille, cherchant à voir Giganto de leurs propres yeux. Hôtels, restaurants, tours guidés, nouvelles routes... la jungle ne sera pas tranquille longtemps. Hollywood a des problèmes, il a déjà fait un tas de films sur les singes, mais il s’avère que le vrai singe est bien plus cool que leurs rêves les plus fous ! Le meilleur film de singe de tous les temps s’avère être un documentaire sur Giganto ! Contrairement aux autres créatures qui sortent de l’ombre, le retour d’un Giganto n’est pas aussi dangereux que celui d’un Megalodon. Tu te souviens de Meg ? Le plus grand requin et prédateur marin à avoir jamais parcouru les océans ? Un requin assez grand pour mordre un bateau, ce qui n’est pas vraiment bon pour l’industrie de la pêche ! Et si le Titanoboa revenait à la vie ? Un constrictor géant de 12 m ? Un serpent vicieux de la longueur de deux girafes ? Au moins, le Giganto ne peut pas t’avaler en entier...

Le Giganto finirait probablement par être bon pour les mouvements de conservation, une autre partie impressionnante de la nature que nous devons protéger ! Je ne serais pas surpris que le Giganto devienne le nouvel animal national de la Chine... fais-lui de la place, petit Panda! Et ils ne seraient probablement pas une menace pour nous, bien au contraire. Les humains détruisent leurs habitats tous les jours. Qui sait, les Gigantos pourraient commencer à vivre plus près des villages ruraux, peut-être même interagir avec les humains ? Mais s’ils sont protégés, ces grands singes pourraient réussir à survivre. Tout comme les pandas, ces animaux ont un régime alimentaire très limité et doivent être observés en permanence si nous voulons que leur nombre augmente. Ils pourraient même révéler des indices de notre passé. L’Homo Sapiens avait de nombreux autres descendants qui ont tout simplement disparu ou qui n’étaient pas assez forts pour survivre et coexister. Nous ne savons pas à quel point ces créatures étaient avancées par rapport à leurs homologues, pouvaient-elles utiliser des outils, communiquer ? Nous pouvons enfin le découvrir !

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes