Et Si Le Mégalodon Rencontrait Le Mosasaure, Un Dinosaure De Mer Géant

Animaux
Il y a 11 mois

Sur notre gauche, nous avons un mégalodon ! Considéré comme le plus gros prédateur et le plus dangereux du monde aquatique, il a une réputation de chasseur assoiffé de sang, capable de briser un bateau de pêche en deux, d’un simple coup de dents. (Il va nous falloir un plus gros bateau !). Mais que se passerait-il s’il se retrouvait face à un autre géant des mers ?

Sur notre droite, nous avons un mosasaure ! Ce reptile marin éteint a existé il y a environ 80 millions d’années dans l’Océan Atlantique. Il mangeait de gros poissons, des tortues géantes, d’autres mosasaures, et même des oiseaux ! (Je suis bien content de ne pas avoir été au menu !). Alors pour découvrir si ce reptile pouvait renverser le plus gros requin qui ait jamais existé, nous allons comparer ces monstres dans plusieurs catégories.

Commençons par la taille. Le mégalodon s’est éteint il y a trois millions d’années mais il est toujours considéré comme le plus grand et le plus dangereux prédateurs de l’océan. On le devine facilement à sa taille. Les seuls reliquats de ce requin préhistorique sont ses dents et ses vertèbres. (Comme ma grand-mère. Elle laissait ses dents partout). Mais à l’aide de calculs et de modélisation numérique, les scientifiques ont conclu que sa taille pouvait atteindre 15 mètres ! C’est la taille d’un wagon de métro de la ville de New York (sauf que ça ne te mange pas, ça).

Maintenant, regardons sur notre droite. La taille du mosasaure est encore un sujet de discussion, mais l’on estime que la taille moyenne de ce monstre était d’environ 11 mètres. C’est la taille d’un bus d’école ! Mais en 2016, les scientifiques ont découvert le plus grand mosasaure. Il mesurait 18 mètres ! Compare-le au plus grand individu du monde : 2,4 m. Le mosasaure est sept fois plus grand ! (Hé, joli le calcul mental !) La première manche est remportée par le mosasaure. 1-0 pour le vieux reptile.

Prochaine catégorie : le poids. Commençons par le candidat de gauche. Les plus gros spécimens de mégalodons pesaient entre 27 et 59 tonnes ! C’est plus qu’un Boeing 737 vide (sans les en-cas et les boissons !).

Même si le mosasaure est plus long, son poids n’est pas si impressionnant à cause de la forme de son corps. Les adultes pouvaient atteindre 14 tonnes, soit la moitié du poids du mégalodon. Pour te donner un ordre d’idée, une baleine bleue adulte peut peser jusqu’à 100 tonnes, voire plus. Mais les baleines ne sont pas les plus gros prédateurs comme nos deux filous. Dans cette catégorie, le mégalodon gagne son premier point. 1-1. Passons à la catégorie suivante : vitesse et agilité.

Le mégalodon n’était pas le poisson le plus rapide sur Terre. Il pouvait atteindre une vitesse d’environ 18 km/h. A titre de comparaison, la créature marine la plus rapide est le voilier. Il peut nager à 109 km/h. Mais cela n’a pas empêché notre “meg” de devenir le prédateur n°1 du monde aquatique. Une personne moyenne nage à environ 3,2 km/h. Mais le talon d’Achille du mégalodon est son agilité et sa maniabilité. En fait, c’est un camion de 50 tonnes, donc il ne peut pas tourner ni changer de direction rapidement. S’il attaque, il n’a qu’une seule chance pour atteindre sa cible, mais s’il tente une seconde fois, sa proie a l’opportunité de s’en tirer.

On ne sait pas vraiment la vitesse exacte à laquelle le mosasaure pouvait nager, mais les scientifiques pensent qu’il a emprunté son style de nage à l’anguille. Il poussait avec sa queue et se dirigeait avec de petites nageoires latérales. Cela lui a donné une maniabilité incroyable. Si l’on suit cette théorie, cela pouvait l’aider à sauter hors de l’eau, tout comme dans la scène de Jurassic World. Mais pour connaître la vitesse exacte à laquelle le mosasaure pouvait se déplacer, il faut en apprendre plus sur cet ancien reptile. À ce jour, en termes de vitesse et de maniabilité, c’est le mégalodon qui l’emporte. 2-1 pour le plus gros requin de tous les temps !

Catégorie suivante : les armes. Étudions d’abord l’arsenal du mégalodon : ses dents géantes. Elles étaient extrêmement pointues avec leur forme en triangle. Et elles mesuraient près de 18 cm de long. Les dents du mégalodon sont considérées comme les plus grandes ayant jamais existé. Et il en avait 250 ! Il y avait 5 rangées et elles pouvaient facilement croquer la peau épaisse des baleines et d’autres créatures préhistoriques. De plus, la mâchoire elle-même était incroyable. Elle mesurait 2 mètres de large ! Une personne moyenne aurait facilement pu tenir debout (Ça, ça aurait fait un selfie canon !). La force des muscles, combinée avec la mâchoire géante, ont fait du mégalodon le carnassier le plus redouté de notre planète.

Le premier outil du mosasaure est sa mâchoire. Elle comptait entre 40 et 50 dents massives. Elles étaient de forme conique pour pénétrer les peaux les plus épaisses, comme un couteau coupe du beurre. Et la mâchoire elle-même était similaire à celle d’un serpent. Donc le mosasaure était capable d’avaler des proies colossales sans même les mâcher. Sur certaines reliques découvertes, des restes de poissons parfaitement conservés ont été trouvés, et ils mesuraient 1 mètre de long. La tête du mosasaure mesurait un peu plus de 0,7m de long. Et même si cette mâchoire ne serait pas suffisante pour avaler le mégalodon en entier, il pouvait tout de même en mordre un morceau conséquent ou même juste lui arracher la queue. Et pour cette bataille, c’est le mosasaure qui l’emporte. Le score est serré : 2-2.

Passons à la dernière catégorie : l’habileté au combat. Même si le mégalodon est massif et qu’il a beaucoup de dents, il a fini en haut de la chaîne de l’alimentation pour une autre raison : son intelligence. Les scientifiques ont découvert beaucoup de restes de baleines portant des cicatrices de dents de mégalodon. Ces découvertes ont aidé à comprendre les tactiques de chasse de ce requin géant. Il se trouve que “Meg” décelait les faiblesses chez les autres créatures marines et savait où se trouvaient leurs organes vitaux. D’autres restes présentaient beaucoup de fractures. Apparemment, la victime aurait été percutée par les 50 tonnes de la bête. Cette dernière aurait facilement pu casser des murs en béton. Les baleines n’avaient aucune chance. À l’aide de ses stratégies et tactiques, le mégalodon aurait pu avoir raison de proies plus grandes que lui. Il aurait pu attaquer la queue et les nageoires de la baleine jusqu’à l’immobiliser complètement. Et alors, alors que la victime était sans défense, eh bien... comme on dit, le dîner est servi !

Contrairement aux requins qui aiment attirer dans des embuscades, les mosasaures étaient plutôt agressifs. Les scientifiques ont découvert beaucoup de restes de mosasaures avec des traces de dents de leur propre espèce. Nul ne sait s’ils se sont battus pour de la nourriture ou pour leur territoire, mais on sait que les combats étaient très violents. Les restes présentent beaucoup de fractures, mais ils ne percutaient pas leurs victimes. Non. Ils attrapaient leur tête qu’ils mordaient de toutes leurs forces, et luttaient jusqu’à casser les os. Ce type de technique est encore utilisée par les crocodiles aujourd’hui. De plus, le mosasaure avait une excellente vision, ce qui lui donnait une chance de détecter la victime de loin et d’attaquer sans prévenir.

Avant de passer au combat — un petit round bonus ! Le prix du jury. Le mégalodon est apparu dans de nombreux films, séries télévisées et bandes dessinées. Et chacune de ses apparitions a fait frissonner de peur le public. Il a vraiment la réputation du prédateur idéal, et j’aurais parié mon argent sur lui.

D’un autre côté, le mosasaure n’apparaît pas souvent dans la culture populaire. Mais la scène où il mange un grand requin blanc en un coup de mâchoires a surpris les spectateurs du monde entier. Donc, ce dinosaure a le potentiel pour devenir une star ! Ceci, bien sûr, n’affecte pas l’issue du match.

Oh, le gong a sonné ! Nous allons maintenant découvrir qui va remporter ce duel. Les adversaires se retrouvent tous deux dans les eaux au large des côtes de l’Amérique du Nord. Le mosasaure a repéré le mégalodon de loin, et il lance l’attaquer. Cependant, ses dents ne sont pas assez grandes, et il blesse tout juste le mégalodon. Maintenant, c’est au tour du requin géant d’attaquer le reptile. Le mosasaure est très agile, et il évite habilement les coups lents du mégalodon. Ils marquent tous deux une pause !

Il est temps de changer de tactique. Le mégalodon décide de tenter un piège. Le mosasaure est un reptile, bien que gigantesque. Cela veut dire qu’il respire de l’air et ne nage sous l’eau qu’en retenant sa respiration. Le mégalodon commence à plonger dans l’eau, attirant le mosasaure dans un piège. Dans les eaux profondes, l’ancien reptile se sent mal à l’aise et commence à commettre des erreurs. Le mégalodon attaque la queue et les nageoires de son adversaire, le privant de sa mobilité. Une fois que le mosasaure a perdu sa queue, la bataille est finie. Le mégalodon a de nouveau prouvé qu’il était le roi des mers, et il mérite de rester en haut de la chaîne alimentaire. Fin du match.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes