Ils Peuvent Avoir Accès De Manière Permanente À Ton Identité, Voici Comment

C’est curieux
Il y a 6 mois

Sais-tu ce que cet adorable koala et toi avez en commun ? Vous aimez tous les deux vous détendre en grignotant quelque chose... et vous avez des empreintes digitales similaires ! On ne s’étonnera pas que les singes aient les mêmes empreintes que nous — nous sommes apparentés après tout. Mais les koalas? Ils ont évolué très loin de nous, les humains, et pourtant ils ont acquis des traits similaires aux nôtres.

Et nous utilisons nos empreintes digitales pour les mêmes raisons. Elles nous servent à attraper, tenir et manipuler des objets et à percevoir les textures et les formes qui nous entourent de manière précise. Nous, nous saisissons notre manette Xbox pour nous amuser un moment. Les koalas, qui sont assez difficiles sur la nourriture, ce sont les feuilles d’eucalyptus qu’ils saisissent pour trouver les plus délicieuses.

Le bout de tes doigts s’est formé pendant ta croissance intra-utérine. Ils possèdent des crêtes et des sillons. Sur ces crêtes, des pores sont reliés aux glandes sudoripares situées sous la peau. Voilà pourquoi tu laisses des traces lorsque tu touches un verre ou une surface quelconque. C’est à cause de la sueur. Ces crêtes forment des motifs qui ressemblent à des spirales, des arcs et des boucles. Et ils sont encore plus uniques que ton ADN. Il y a une chance sur 64 milliards que ton empreinte soit la même que celle d’une autre personne. Même les vrais jumeaux n’ont pas les mêmes empreintes. C’est tout simplement impossible.

Ce motif unique t’accompagne tout au long de ta vie Si tu te blesses le bout des doigts, ou si tu souffres d’une affection cutanée susceptible de modifier tes empreintes digitales, elles repousseront toujours en l’espace d’un mois. Avec l’âge, la peau à cet endroit perd de son élasticité et les crêtes deviennent plus épaisses. Mais les empreintes digitales ne changent pas pour autant — il devient simplement plus difficile de les scanner ou d’en relever le dessin.

Certains métiers peuvent affecter le dessin de tes empreintes digitales. Si tu travailles dans le bâtiment, en particulier comme maçon, ou si tu laves la vaisselle plusieurs fois par jour, tu risques de perdre certains détails de ce beau motif naturel. Ceux qui manipulent certains produits chimiques courent également ce risque. Mais ne t’inquiète pas, une fois que tu auras cessé ces activités, tu retrouveras tes jolies empreintes.

Elles sont donc uniques et ne changent jamais — on dirait qu’elles ont été conçus pour attester de ton identité. Il semblerait que les Babyloniens aient été les premiers à faire usage de cette propriété des empreintes digitales. Ils les pressaient dans l’argile lors de leurs transactions commerciales. Depuis le XIXe siècle, les empreintes digitales sont utilisées pour identifier les criminels. En 1902, elles ont pour la première fois servi de preuve lors d’un procès en Angleterre. Un an plus tard, l’idée a fait son chemin jusqu’à New York.

Aujourd’hui, la plupart de nos gadgets sont sécurisés par différents types de lecteurs d’empreintes digitales. Tu peux déverrouiller ton téléphone, ta tablette, ton ordinateur, ta clé USB, ta serrure intelligente, en simplement posant ton pouce dessus. Cette technologie est extrêmement précise, mais elle repose sur de nombreux facteurs. Si la lecture est perturbée parce que tes doigts sont mouillés, gras, trop secs ou blessés, tu n’auras pas accès à ton appareil. La qualité du scanner joue également un rôle. C’est comme pour l’appareil photo de ton téléphone : tu dois avoir un capteur et un matériel de très bonne qualité pour faire de bonnes photos.

Pour les utilisateurs, la technologie d’identification par empreintes digitales est impeccable. Si tu enregistre ton pouce dans ton système, tu ne pourras pas le déverrouiller avec ton index. À un niveau plus professionnel, des erreurs peuvent se produire. Il arrive qu’un système ne parvienne pas à identifier un doigt enregistré ou qu’il identifie par erreur un doigt qui n’a pas été enregistré.

Il est difficile de tromper l’un de ces scanners et de lui fournir une fausse empreinte digitale, mais c’est faisable. Peu de temps après la mise en place de l’iPhone Touch ID, des chercheurs ont pris des photos d’empreintes digitales et ont fabriqué des moules pour tromper un capteur. Et cela a fonctionné, mais les progrès ne se sont pas arrêtés là. Les smartphones sont désormais équipés de capteurs d’empreintes à ultrasons, qui sont plus sûrs.

Donc, en théorie, si tu décidais de recréer tes empreintes digitales pour une raison quelconque, l’une des solutions serait de fabriquer un moule. Tu peux utiliser de la pâte à modeler ou la gélatine dont sont faits ces bonbons que tu aimes tant. Cette gélatine a une conductivité similaire à celle de ton doigt. Une autre bonne solution consiste à placer le bout de ton doigt sur un morceau de ruban adhésif et d’utiliser l’image obtenue. Tu peux aussi prendre la photo d’une empreinte digitale sur une surface en verre, te munir d’une imprimante 3D, et imprimer l’empreinte.

Il existe également une méthode que les malfaiteurs pourraient théoriquement utiliser pour voler une identité ou déverrouiller un gadget. Si tu as laissé tes empreintes dans une base de données, tu ne peux pas être sûr à 100 % qu’elles sont en sécurité. Il est même possible de trouver des empreintes digitales numérisées en ligne. L’étape suivante consiste à transformer l’image en un modèle 3D et à l’imprimer à l’aide d’une imprimante moderne. Des chercheurs ont essayé de le faire, mais le polymère utilisé par ces imprimantes était trop dur, et les scanners ne reconnaissaient pas le doigt comme un doigt humain. Ils ont trouvé une autre solution : imprimer un moulage pour fabriquer une prothèse avec un matériau adéquat. Pas si simple : je ne pense pas qu’un malfaiteur irait aussi loin.

Parfois, une photo suffit pour recréer une empreinte digitale. L’Institut national d’informatique du Japon a effectué des tests et découvert que faire le signe V de la victoire sur une photo peut entraîner la fuite de tes données personnelles. Si tes empreintes digitales apparaissent nettement sur l’image, leur motif pourra être lu et copié même si le photographe se trouve à 3 mètres de toi.

Si quelqu’un a accès à tes empreintes digitales, comment peut-il les utiliser contre toi ? Et bien, le problème, c’est que tu peux toujours changer de mot de passe ou acheter un nouveau gadget, mais ton empreinte est quelque chose que tu ne pourras jamais modifier. Les malfaiteurs auront donc accès à ton identité de manière permanente. Ils pourront l’utiliser pour déverrouiller tes appareils, effectuer des opérations bancaires et accéder à ton portefeuille numérique, à ton courrier, à ton dossier médical et à d’autres données sensibles. Ils pourront faire des achats en ligne ou accéder au bâtiment où tu travailles. La bonne nouvelle, c’est qu’il est très difficile de reconstituer ce motif. Les criminels auraient probablement besoin de plus qu’une simple photo ou qu’un moulage pour faire toutes ces choses.

Si tout ce que je viens de te dire ne t’effraie pas, tu peux même commander des bijoux personnalisés avec ton empreinte. C’est de plus en plus populaire. Logique : ton pendentif sera unique en son genre — une seule chance sur 64 milliards que quelqu’un ait le même.

Si tu as des doutes quand à la sécurité de l’identification par empreintes digitales, il existe peut-être une alternative — le microbiome. Il s’agit du matériel génétique de toutes les bactéries et autres micro-organismes qui vivent en toi. Il semblerait que le microbiome reste inchangé pendant une longue période et qu’il nous permette d’identifier une personne parmi des centaines d’autres. Pas facile alors de voler une identité.

Ta langue possède elle aussi son propre motif de petites bosses et de crêtes. Ce dessin ne change pratiquement pas au cours de la vie, car la langue se trouve en sécurité à l’intérieur de la bouche. Les lèvres ont elles aussi un dessin unique fait de petites crêtes. Ce serait romantique de pouvoir déverrouiller son téléphone avec un baiser, pas vrai ? Ou d’identifier des criminels de cette manière. Le seul problème, c’est qu’ils embrassent rarement les scènes de crime.

Il y a aussi les empreintes de tes orteils. Celles-ci se forment également pendant ta croissance intra-utérine. Il y a même eu un cas où un cambrioleur a été identifié grâce à une marque sur le sol. Il s’était introduit dans une boulangerie en Écosse, et il y avait de la farine partout. Le jury a condamné le suspect en l’espace de 15 minutes.

Tu n’y as probablement jamais pensé, mais les oreilles se révèlent elles aussi être des parties du corps uniques à chaque personne. Tu sens toutes ces courbes et ces crêtes sur le bord de ton oreille ? Personne d’autre au monde ne possède les mêmes oreilles que toi. Déverrouiller ton téléphone avec un scan de ton oreille serait logique — on le fera peut-être un jour.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes