“J’ai la gorge qui se noue” : Thomas Dutronc rend un bel hommage à sa mère Françoise Hardy sur scène

Gens
Il y a 1 mois

La France est en deuil. L'icône des années soixante, Françoise Hardy, s'est éteinte à l'âge de 80 ans, laissant derrière elle une empreinte indélébile sur la musique et la culture française. Chanteuse, auteure-compositrice et figure emblématique de la scène yéyé, Hardy a marqué des générations avec sa voix douce et mélancolique, ainsi que ses textes empreints de poésie et de sensibilité. Son fils, Thomas Dutronc, lui-même artiste reconnu, a exprimé toute sa peine sur scène, offrant un hommage poignant à celle qui fut non seulement une légende, mais aussi sa mère adorée.

L’icône des années yéyé s’en est allée

“Maman est partie...”, a écrit Thomas Dutronc, le fils unique de Françoise Hardy, annonçant la triste nouvelle mardi soir sur les réseaux sociaux. Son message, accompagné de 13 cœurs et d’une photo en noir et blanc de Françoise Hardy, a ému la nation et suscité une vague de réactions de la part de nombreuses personnalités.

L’icône des années soixante s’est éteinte à 80 ans, laissant un vide immense dans le cœur des Français. En souvenir de sa chanson de 1968, écrite par Serge Gainsbourg, beaucoup se demandent : “Comment te dire adieu ?”

L’émotion de Thomas Dutronc sur la scène

Malgré sa profonde douleur, Thomas Dutronc a choisi de maintenir son concert prévu dans le cadre du Jazz Opale Festival à Neufchâtel-Hardelot, dans le Pas-de-Calais, ce jeudi 13 juin. La veille, sur le plateau de C à vous, Didier Varrod, proche de la famille, a révélé que Thomas avait “décidé à la dernière minute d’ajouter une chanson, “Que tu m’enterres”. Cet hommage musical s’est avéré particulièrement éprouvant pour le chanteur de 50 ans.

Selon Nice-Matin, Thomas Dutronc est monté sur scène très ému. Tellement ému qu’il a dû confier à ses musiciens l’interprétation de “L’Amitié”, l’un des plus grands succès de Françoise Hardy, qu’il avait initialement prévu de chanter lui-même.

“Il y a beaucoup d’émotion chez nous. J’ai essayé de chanter deux chansons de ma maman, mais ma gorge se noue,” a admis Thomas, accueilli par une standing ovation de plusieurs minutes.

Vers la fin du concert, malgré son chagrin, l’interprète de “J’aime plus Paris” a réussi à chanter quelques paroles : “Parfois dans leurs yeux se glisse la tristesse... tu pourras partir au fin fond des nuages.”

Le chanteur a ensuite expliqué : “En Angleterre, on dit ’elephant in the room’. On ne peut pas vraiment traduire cela en français, mais pour moi, mon elephant in the room, c’est le départ de ma maman vers d’autres cieux.” Ces mots ont suscité une profonde émotion tant chez le chanteur que parmi le public.
(NDLR : ’elephant in the room’ est une expression utilisée pour désigner un sujet sensible que personne ne veut aborder)

Ce message déchirant d’une mère divorcée pour le père de son enfant bouleverse la toile.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes